4 clés pour rester zen en toutes circonstances

Cette semaine, Florian créateur du blog “Existence Zen” nous propose 4 clés pour rester zen en toutes circonstances !

7 h 20 : vous ratez votre réveil.. Vous demeurez en retard avant même que la journée commence !

Les enfants crient déjà, réclament leur goûter et répètent qu’ils vont se faire gronder par leur professeur à l’école.

Bingo ! Ils avaient raison. 5 minutes de retard, au lieu de 10 minutes d’avance..

Votre journée débute mal, mais c’est loin d’être fini.

Qui dit retard à l’école, dit retard au travail. Allez, le patron qui vous réprimande dès le matin. Décidément..

« Mais quelle journée pourrie » pensez-vous mentalement.

Bon au moins, le travail est terminé. Vous allez pouvoir rentrer chez vous, et profiter.

Mais ça, c’était sans compter sur le plastique glissant dans la rue. Allez, une humiliation publique devant tout le monde. Des larmes d’épuisements montent, et dès que vous vous asseyez dans la voiture, elles coulent à flots. Des larmes de tristesse, mais surtout des larmes d’énervement et de ras-le-bol.

En allumant le tableau de bord, vous vous rendez compte qu’il est 16 h 30 ! « Déjà ? Il faut vite que j’aille chercher mes enfants, ils finissent l’école dans 5 minutes » s’affolent une petite voix dans votre tête.

Encore une fois, vous figurez 15 minutes en retard. Vos fils commencent à avoir l’habitude, maintenant, d’être les derniers à attendre leur parent.

Vous essayez tant bien que mal de vos excusez, de leur remonter le moral, mais leur humeur massacrante vous indique que cette fois, ils sont vraiment énervés.

Une journée de stress, d’énervement, de mauvaise humeur et de ras-le-bol. « Si seulement je pouvais réussir à respirer et à vivre des journées plus calmes », pensez-vous en cuisinant le repas préféré de la famille : un gratin de courgette.

Bon malheureusement, vos pensées trop profondes vous ont éloignées du gratin, et l’ont, comment dire.. fait brûler. Vous devez bien finir cette journée en beauté !

 

La dure réalité des quotidiens surchargés et stressants

Cette journée, vous l’avez forcément connue.

Rien ne va, vous enchainez les catastrophes et vous attirez à vous tout le négatif.

Du matin au soir, le stress prend possession de vous et vous finissez par perdre vos moyens, par vivre une journée abominable.

Dans celle-ci, des tragédies peuvent arriver. Cela peut passer par la perte d’un emploi, par un accident de voiture ou même une rupture.

Ah quand un jour commence mal, on ne sait comment il va se dérouler.

Ainsi, vous allez découvrir au sein de cet article 4 clés pour transformer un quotidien surchargé et stressant en un plus calme, plus zen et surtout, plus positif.

Place à la première, qui changera définitivement votre vie, vous permettra de devenir plus détendu et plus heureux.

 

Clé 1 : Respirer profondément

rester zen en toutes circonstances

« Bien respirer, c’est bien vivre »

Trop peu de personnes savent respirer. Et encore moins dans une journée stressante et surchargée. La respiration s’effectue vite, étouffée : elle demeure superficielle.

Seulement, en respirant de la sorte, nous n’oxygénons pas correctement notre cerveau et notre corps. Cela a pour effet de rester davantage stressé et de passer une journée encore plus négative.

Face à ce sentiment d’étouffement et de surcharge mentale (et physique), la première étape va donc consister à inspirer profondément.

Voyons directement les incroyables bénéfices d’une bonne respiration.

 

Bien respirer permet de se calmer

Forcément, une respiration longue et profonde permet d’apaiser tout notre corps.

Je vous invite donc, maintenant tout de suite, à prendre une grande respiration, en gonflant au maximum le ventre. Une fois que vous ne pouvez plus inspirer, expirez pendant minimum 10 secondes. Répétez cet exercice 5 fois.

Allez-y, respirez, je vous attends.

Génial, comment vous sentez-vous ?

Détendue, calme, avec une sensation de béatitude ? Je demeure prêt à parier que c’est le cas. N’hésitez pas à marquer dans les commentaires comment vous vous sentez :).

Dans une grosse journée surchargée, prendre de profondes respirations aura donc pour conséquence de réduire le stress ainsi que de vous apaiser. Voilà donc la clé pour une vie plus zen.

 

Respirer profondément oxygène le corps d’une meilleure manière

Dans les journées stressantes où l’on respire superficiellement, notre corps manque d’oxygène. Ainsi, prendre de grandes respirations permet d’apaiser l’esprit, et lui permettre de mieux fonctionner.

De grandes respirations dans un quotidien surchargé vont également vous permettre de prendre de meilleures décisions, en restant plus réfléchie et plus calme.

 

De grandes respirations permettent d’éliminer les toxines présentes dans le corps

Notre corps est conçu pour éliminer une partie de ses toxines par la respiration. Par exemple, le dioxyde de carbone est un résidu nocif naturel qui doit être éradiqué régulièrement.

Mais, dans les journées surchargées et stressantes, nous avons tendance à respirer superficiellement, ce qui a pour effet de réduire grandement l’élimination des toxines.

« Bien respirer, c’est bien vivre » 🙂

 

D’autres avantages à la respiration profonde

Bien respirer comprend de nombreux autres bénéfices, par exemple :

  • Une meilleure digestion
  • Demeurer davantage connecté à nos émotions
  • Améliorer la posture
  • Prendre soin de notre cœur
  • Diminuer les douleurs

Et bien d’autres encore !

Par conséquent, votre premier réflexe dans une journée stressante devrait consister à respirer profondément.

Voyons voir 3 merveilleuses façons de respirer.

 

La cohérence cardiaque

Notre première manière de respirer demeure la cohérence cardiaque. Vous pouvez d’ailleurs découvrir l’article des avantages de la cohérence cardiaque avec les enfants.

Si vous ne la connaissez pas encore, voici en quoi celle-ci consiste.

Le principe demeure le suivant : vous allez respirer pendant 5 secondes, et expirer pendant 5 secondes également. Et ce, pendant 5 minutes. De nombreuses vidéos sur YouTube permettent de suivre le rythme sans devoir compter mentalement (certaines applications vibrent toutes les 5 secondes aussi). Ainsi, vous ne vous perdrez pas entre vos calculs et votre respiration ^^.

Place à une autre technique de respiration, aussi efficace que la précédente afin de se détendre et se calmer.

 

La respiration en carré

Comme l’indique le titre, vous allez devoir respirer en carré. Voici un magnifique schéma qui vous explique comment procéder.

Bon, je pense qu’on ne peut faire plus explicite ! Vous allez donc vouloir respirer pendant 5 secondes, bloquer, puis souffler, de nouveau bloquer et répéter cette action autant de fois que nécessaire. Vous pouvez l’effectuer pendant 3 minutes pour commencer, jusqu’à 5 minutes par la suite. De toute manière, dans les journées stressantes et surchargées, nous avons rarement le temps de nous asseoir et respirer pendant 1 heure.

Encore une fois, vous trouverez de superbes vidéos afin de vous aider à appliquer cette respiration 🙂

Respiration carrée

 

La méthode des grosses inspirations

La respiration profonde représente probablement l’une des meilleures pour oxygéner tout le corps et se sentir détendue.

Vous pouvez donc prendre d’amples inspirations, pendant 10 secondes par exemple, et souffler tout doucement pendant 20 secondes par la suite.

Petit conseil bonus : si vous vous sentez un peu mou dans une journée, sans trop de motivation, essayez la technique suivante. Mettez-vous debout, avec une posture noble (assis, ça marche aussi !). Une fois que vous posséder un dos droit, avec vos épaules légèrement en arrière, prenez de grandes respirations rapides, et soufflez aussi vite que vous avez inspiré. Dans l’idéal, remplissez et videz vos poumons en 3 secondes au moins. Votre coeur devrait s’accélérer, et votre tête faiblement tourner (si c’est le cas, asseyez-vous, ce serait bête de se faire mal).

Votre corps oxygéné, vous vous sentirez immédiatement motivé et plein d’énergie. Encore faut-il avoir le courage de réaliser l’exercice lorsque l’on ne se sent pas en forme. Vous pouvez aussi rire à plein éclat, pendant 1 à 5 minutes afin de vous sentir tout de suite plus joyeux, heureux et prêt à avancer (on en reparle par la suite) !

Place à la dernière technique de respiration que vous pouvez pratiquer n’importe où, n’importe quand !

 

Respirez. Bloquez.

Pour finir, et toujours dans l’optique de vous calmer, vous allez essayer de bloquer votre respiration le plus longtemps possible.

Alors,, faites-moi plaisir. N’essayez quand même pas de battre le record d’apnée, d’accord ? :p

Le principe va donc être simple. Vous allez inspirer profondément et soufflez par la suite. Lorsque vous n’avez plus d’air (ou plus trop), bloquez la respiration. Pour être sûr de ne pas tricher, vous pouvez vous pincer le nez (pour le coup, ça passe moins inaperçu quand vous demeurez au travail !).

L’objectif va consister à atteindre les 30 secondes minimum, jusqu’à 1 minute dans l’idéal.

À savoir que si vous êtes réellement stressé, vous risquez de ne pas dépasser les 15 secondes. Dans ce cas, essayez plutôt la méthode des respirations longues et profondes.

Je reste curieux de savoir combien de temps vous restez bloqué, n’hésitez pas à l’écrire dans les commentaires. Pour ma part j’ai essayé deux fois, et chaque fois j’ai tenu 45 secondes. On vise la minute :).

Bon, voilà pour les bénéfices et les techniques de respiration ! Nous pourrions nous arrêter là pour cette partie, mais généralement, nous ne pensons pas à respirer. Je vais donc vous donner mes 2 meilleures astuces pour y arriver :).

 

Respirer grâce à la méthode « quand x se produit, alors je y ».

Alors oui, dit comme ça, vous pourriez vous sentir perdu. Pas de panique, nous ne retournons pas en seconde dans les cours de Mr Rossignol, passionné de mathématiques.

La technique va être facile, et elle se base sur la puissance des routines.

Pour faire simple, vous allez vouloir respirer chaque fois qu’il se passe un événement spécifique.

Par exemple, vous pourriez vous dire : « chaque fois que je vois mon visage dans un miroir, je prends une grande respiration » ou bien « lorsque j’aperçois une voiture rouge, je m’assois et effectue la respiration carrée » et même « quand je vais aux toilettes, j’effectue ma séance de cohérence cardiaque ».

De cette manière, sans même y penser, vous allez pouvoir aisément respirer et demeurer oxygéné toute la journée.

Et la deuxième technique, probablement la plus puissante (elle envoie de la pâtée !)

 

TooBee, or not to be?

Je possède une application sur mon portable qui s’intitule TooBee. Vous allez pouvoir la paramétrer afin que votre portable sonne toutes les heures, ou même toutes les demi-heures. De cette manière, vous saurez que lorsque votre portable effectue une douce mélodie, comme le gros son d’un tambour, vous devez respirer profondément.

De plus, vous pouvez également écrire une phrase sur l’application, et chaque fois que le gong retentira, votre portable affichera en gros au milieu de votre écran, la phrase pré-écrite.

Une petite sélection de phrases à inscrire :

  • Je suis capable de tout faire et tout réussir
  • J’ai beaucoup de chance de vivre, de demeurer en bonne santé et d’avoir de si beaux enfants
  • J’attire à moi toute l’abondance de la planète

Et parce qu’un exemple vaut mille mots, voici ce que ça donne concrètement :

Cette application va donc vous permettre de penser à respirer profondément afin de vous calmer, et de figurer plus zen au quotidien.

Bon, la respiration, ça suffit. Passons à notre deuxième clé. Aussi simple reste-elle, elle ne demeure pas moins impressionnante.

Application TooBee

Étape 2 : se poser, et réfléchir à la prochaine action qui est en notre pouvoir

rester zen en toutes circonstances

« Montrez-moi une personne stressée et je vous montrerai une personne qui cherche à contrôler ce qui n’est pas contrôlable. »

Prenez le temps de réfléchir profondément à cette citation.

Maintenant, demandez-vous dans quelle situation vous stressez le plus. Serait-ce lorsque vous avez peur de ne pas avoir assez de temps pour effectuer toutes les tâches de votre journée ? Il s’agit peut-être d’une inquiétude face à un reproche de quelqu’un « je stresse parce que je ne sais pas quelle va être sa réaction ». Votre enfant passe un examen difficile, et vous stressez pour lui ?

Peu importe. Dans 95 % des cas, nous stressons à propos d’un événement sur lequel nous détenons aucun pouvoir. Et lorsque l’on cherche à contrôler cet événement, nous angoissons encore plus, et un cercle vicieux s’installe.

Ainsi, si vous vivez une journée surchargée et oppressante, voyons 3 étapes afin de changer notre état interne.

 

Prendre un papier, un crayon et noter tout ce que l’on doit réaliser dans la journée

Généralement, les journées stressantes sont la cause d’un quotidien chargé. On se demande comment on va pouvoir faire les courses, emmener les enfants chez leurs amis, aller au travail, apporter la tarte au citron à Jacqueline (la grand-mère du septième), etc., etc.

Ainsi, dans ces moments-là, vous allez vouloir vous asseoir, prendre un papier et un crayon, et noter toutes les activités que vous devez effectuer.

Une fois que c’est fait, vous aurez déjà une vision détaillée de toutes les actions à effectuer. Cela va vous permettre de 1) constater que vous ne devez pas effectuer tant de choses que ça, et que votre stress n’est pas forcément justifié (ou l’inverse, et que vous ne puissiez pas tout faire. Dans ce cas, nous allons voir comment procéder par la suite) et 2) vous enlevez un poids mental. Étant donné que vous avez noté toutes vos activités sur un papier, vous n’avez plus besoin d’y penser.

Imaginons la liste suivante, à effectuer dans la journée :

  • Faire les courses
  • Emmener les enfants au centre aéré
  • Passez voir la voisine pour promener son chien (vous vous sentiez obligé..)
  • Faire la vaisselle, et repasser le linge
  • Allez chercher George, votre oncle (qui n’a pas de voiture), pour l’emmener chez son dentiste
  • Allez voir le médecin parce que vous avez mal aux genoux depuis que vous avez glissé sur le plastique dans la rue.

Une journée bien chargée, donc.

Imaginez maintenant que vous avez noté toutes ces activités uniquement dans votre tête. Voilà ce qui peut se passer.

Le matin, vous vous levez, et vous emmenez les enfants au centre aéré. Au retour, vous passerez chez le médecin pour votre genou. Vous filez stressé, et légèrement en retard, au travail. En débauchant, vous allez chercher votre oncle George. Une fois rentré chez vous, vous allez voir la voisine pour promener son caniche (en plus, vous avez horreur de ces chiens !). Et enfin, vous effectuez la vaisselle, et le repassage. Ouf ! Vous avez réussi à tout accomplir. Quoique.. Vous ouvrez le frigo, et là, catastrophe ! Vous avez oublié de faire les courses. Le problème c’est que demain vous n’avez pas le temps, et il n’y a plus rien à manger.

C’est le souci, lorsque l’on stocke tout dans notre cerveau. Par conséquent, notez tout ce que vous devez réaliser sur un papier. Cela vous permettra d’avoir une vision plus claire, et de vous enlever un gros poids mental. Plus besoin de penser toute la journée à vos activités, car elles sont toutes écrites.

Vous pouvez aussi planifier l’ordre de ces activités, en leur assignant un temps pour chacune. C’est notre deuxième étape.

 

Planifier l’ordre de ces activités

Une fois que vous avez noté toutes vos activités sur un papier, vous allez vouloir prédire le temps nécessaire pour les remplir, ainsi qu’un ordre bien spécifique. Cela pourrait être :

  1. Faire la vaisselle, et repasser le linge (1 h 20)
  2. Emmener les enfants au centre aéré (20 minutes)
  3. Allez voir le médecin parce que vous avez mal aux genoux depuis que vous avez glissé sur le plastique dans la rue. (30 minutes –> 10 minutes d’attente, 10 minutes de consultation, 10 minutes de trajet)
  4. Allez chercher George, votre oncle, pour l’emmener chez son dentiste (20 minutes, ou 1 heure si vous restez avec lui)
  5. Faire les courses (1 h 10)
  6. Passez voir la voisine pour promener son chien (30 minutes. vous devez bien prendre le thé quand même !)

Ainsi, toutes vos activités journalières vous prendront entre 4 heures et 5 heures. Admettons que vous dormez 8 heures, et que vous travaillez 9 heures, il vous reste encore 2 heures pour vous. C’est ça la puissance du planning, vous gagnez du temps dans une journée ! Bon après, elle demeure chargée. Et vous, vous aurez aimé posséder plus de temps pour vous.

Place donc à la 3e étape, la plus importante !

 

Déléguer ou annuler des tâches

Si vous avez pris soin de planifier vos tâches la veille, vous pouviez encore déléguer les tâches, ou les annuler. Si vous l’avez fait le jour même, c’est toujours possible, mais plus compliqué.

En reprenant la même journée, voici quelles actions vous pourriez déléguer ou annuler.

  • Faire les courses –> les options demeurent multiples : drive, déléguer à votre conjoint/conjointe ou encore emmener les enfants avec vous, comme ça vous irez plus vite !
  • Emmener les enfants au centre aéré –> votre conjoint/conjointe pourrait éventuellement les emmener ? Et si ce n’est pas le cas, un membre de la famille (grands-parents) ou des amis figureraient très certainement heureux de le faire ! 🙂
  • Passez voir la voisine pour promener son chien –> lui téléphoner, et lui annoncer que ce ne sera pas possible aujourd’hui. Lui proposer de promener son caniche demain, si votre emploi du temps le permet.
  • Faire la vaisselle, et repasser le linge –> pour le linge, vous n’êtes pas forcément obligé de tout repasser. Certains vêtements ne se froissent pas forcément, et d’autres pourraient être repassés un autre jour.
  • Allez chercher George, votre oncle, pour l’emmener chez son dentiste –> lui demander si quelqu’un d’autre pourrait l’emmener. Si ce n’est pas le cas, emmenez-le. Sinon, profitez de votre temps libre !
  • Allez voir le médecin parce que vous avez mal aux genoux depuis que vous avez glissé sur le plastique dans la rue.

Alors bien sûr, certaines de vos tâches ne pourront être ni déléguées ni supprimées. Néanmoins, posez-vous réellement la question « comment pourrais-je déléguer ou supprimer ces activités ? ». Votre cerveau trouvera toujours des solutions !

Une mentalité que j’adore s’intitule « la mentalité lit de mort ». Glauque, je sais.

Celle-ci consiste à passer toutes ses journées comme si c’était votre dernière journée sur Terre. Ainsi, posez-vous réellement cette question « Quelles actions j’accomplirais si cette journée était ma dernière sur Terre ». Travaillerez-vous au même endroit ? Réagirez-vous identiquement avec les passants dans la rue ? Irez-vous réellement promener le chien de la voisine ? Les courses prendraient moins d’importance dans votre vie, n’est-ce pas ? Vous passerez peut-être plus de temps avec votre famille, vos enfants ? D’ailleurs, quel comportement adopterez-vous avec eux ?

Alors attention. Vous n’allez surement pas mourir demain. Bien sûr que vous devrez continuer à faire du sport, à bien vous alimenter et à effectuer toutes les activités « indispensables » de votre quotidien. Cela ne signifie pas « allez j’y vais, je réalise n’importe quoi parce que ça se trouve je mourrais demain ». C’est le meilleur moyen de se retrouver en garde à vue après avoir couru nu sur les Champs Élysées !

Néanmoins, cette mentalité permet de remettre notre vie en question. Et notamment au niveau du travail.

Parce que ça se trouve, vous avez juste besoin de simplifier votre vie finalement. De vous déposséder de la plupart de vos biens matériels, de pratiquer la diète médiatique ou encore de vivre de votre passion. Sur mon blog Existence Zen, j’aide justement les entrepreneurs surchargés qui possèdent un quotidien stressant à simplifier leur vie afin de vivre une existence qui a plus de sens à leurs yeux. Bien que la cible principale du blog soit les entrepreneurs, vous trouverez tout de même des astuces pour vivre plus simplement :).

L’avantage du stress, c’est qu’il représente un excellent indicateur de votre vie actuelle. Si celui-ci revient trop souvent, il vous annonce que votre quotidien ne vous convient pas et que vous devez changer un point de celui-ci. Cela peut correspondre à votre travail, vos émotions, vos « obligations », etc..

Bon Dieu s’il vous plait, si votre travail ne vous plaît pas, changez. Si vous n’allez pas bosser lors de votre dernière journée sur Terre, alors trouvez-vous en un autre. Vous pouvez entreprendre dans votre passion et créer une entreprise qui vous tient à cœur depuis tout jeune. Ou alors, vous pouvez travailler dans un secteur dont vous avez souvent rêvé. Ne vous mettez pas de barrières. Bien que ce soit difficile, ce sera toujours moins douloureux que de se dire sur son lit de mort « je regrette d’avoir vécu cette vie. D’avoir travaillé pendant 45 ans dans un boulot que je n’aimais pas. Je regrette de ne pas m’être lancé dans [le secteur que vous avez en tête]. Je regrette, mais c’est trop tard maintenant. »

Bref, le sujet n’est pas là ! Pour l’instant, nous sommes encore dans notre quotidien stressant et surchargé, et nous allons passer à la troisième clé pour devenir ce radeau calme dans une mer agitée.

 

Élever son niveau vibratoire pour vivre une existence zen

rester zen en toutes circonstances

Savez-vous pour quelle raison lorsqu’une journée commence mal, elle finit mal, en plus de connaître toutes sortes de péripéties entre les deux ?

Cela est dû à ce que certains appellent la loi de l’attraction. Mais peu importe comment on l’appelle, le résultat est le même.

Chaque être humain possède un niveau vibratoire plus ou moins élevé. Plus celui-ci est faible, et plus vous attirerez de la négativité dans votre vie. Cette négativité peut apparaître sous forme de maladies, de ruptures ou bien de personnes négatives. À l’inverse, plus votre niveau vibratoire demeure élevé, et plus vous attirez la positivité. Cela peut donc se traduire par une rentrée d’argent, de bonnes nouvelles constantes, une santé de fer ou même des rencontres exceptionnelles.

Par conséquent, lorsque vous commencez mal votre journée, en stressant, en étant anxieux et avec un certain ras-le-bol, vous revêtez un faible niveau vibratoire. Ainsi, durant toute votre journée, vous attirerez de la négativité.

Chouette, me déclarerez-vous !

La bonne nouvelle réside dans le fait que vous pouvez l’augmenter, ce niveau vibratoire. Voici donc 7 activités que vous pouvez introduire dans votre quotidien pour devenir pleinement heureux, calme et serein.

 

Ressentir de la gratitude

Je ne connais pas d’activité qui rend plus heureux sur le long terme que la gratitude.

Et chaque personne peut en ressentir, sans exception.

Une personne qui s’est fait violer, un homme qui n’a plus de jambe, une femme sourde et aveugle peuvent exprimer de la reconnaissance pour leur vie.

De plus, la gratitude permet de nombreux autres bienfaits que d’être ravi et calme. Voici un article de Positivia qui en recense 10.

Essayez alors, chaque soir, ou lorsque vous avez une journée bien chargée et bien stressante, de vous rappelez au moins 5 personnes, situations ou privilèges pour lesquelles vous éprouvez de la reconnaissance. Voici une liste non exhaustive de vos avantages :

  • Pouvoir voir/entendre/sentir/toucher/parler
  • Avoir des jambes/bras/mains/oreilles
  • Être en bonne santé/pouvoir courir, marcher, sauter
  • Avoir une famille, des enfants, un conjoint ou conjointe
  • Avoir de l’eau/de la nourriture/un toit
  • Avoir un accès Internet
  • Vivre dans un pays développé/être né dans un pays riche
  • Pouvoir voyager

Bon on est d’accord, on pourrait prolonger la liste ad vitam æternam avec tous les objets auxquels nous avons accès, tous les moments de joie que l’on a vécu, toutes les musiques et les chants d’oiseaux que l’on a entendus. Si l’on prend un exemple concret : le téléphone.

Pour créer le téléphone, des millions de personnes ont travaillé dessus. Imagine qu’Alexander Graham Bell, l’inventeur de l’appareil téléphonique, se soit étouffé en mangeant une chips. Que Steve Jobs soit tombé dans la drogue, et qu’Apple n’existerait pas. Et que tous les gens qui ont œuvré sur ce portable auraient vécu une vie totalement différente. Vous n’aurez donc pas eu accès à ce merveilleux outil de communication, peut-être pas à Internet, et encore moins à Facebook, Snapchat, ni même à ce blog. Rien que pour ça, vous pouvez éprouver de la gratitude :).

Vous avez mille raisons de ressentir de la gratitude, et je suis sûr que vous en avez en tête ! Si c’est le cas, prenez deux minutes pour les marquer sur un bout de papier, et passez à l’activité suivante.

 

Vivre dans la positivité

« Les personnes positives attirent le positif ». Par conséquent, demeurez positif !

Cela peut passer par sourire aux passants, complimenter quelqu’un pour une qualité, pour sa gentillesse ou pour un attribut, voir le verre à moitié plein et même se nourrir d’informations exclusivement positive (bye bye la télévision et les réseaux sociaux).

Je ne m’éternise pas trop sur ce point, car toutes les activités que l’on va voir par la suite permettent de faire de vous une personne positive.

 

Rire, rire et rire

« Le rire est le médicament de l’âme » Julian Mantle dans le livre « Le moine qui vendit sa Ferrari ».

Savez-vous combien de fois rit un bébé chaque jour ? Environ 200 fois, selon le merveilleux livre « le moine qui vendit sa Ferrari ». Un bébé rigole 200 fois et un adulte… environ 15 fois, selon la même source.

Me renseignant sur Internet pour savoir si ce chiffre est véridique, je suis tombé sur le nombre de fois où les Français riaient chaque jour. Nous sommes à 4,6 fois. Notre vie est triste au point de rire moins de 5 fois par jour ?

Vous l’aurez compris, la troisième étape pour élever son niveau vibratoire consiste à rire. Ça va, nous avons vu plus compliqué !

Votre vie demeure triste ? Aucun événement de drôle à l’horizon ? Alors, rigolez ! Rigolez sans raison.

D’ailleurs, pratiquez l’exercice maintenant. Oui oui, rigolez aussi fort que vous le pouvez, pendant au moins 20 secondes. Riez à plein poumon pour vous libérer de la souffrance, de la haine et du stress. Soyez heureux, libre, riez et prenez plaisir à vivre. La vie est belle, et elle mérite que vous riiez aux éclats.

Allez-y, effectuez l’exercice. Riez aussi fort que vous le pouvez. Au début, vous pourriez demeurer réticent, et sortir de simples petits bruits. Mais à force, vous allez réellement rire.

J’espère sincèrement que vous vous êtes prêté au jeu, ça vaut largement le coût ! Si ce n’est pas le cas, pourquoi ne l’avez-vous pas fait ? Peur du ridicule ? Pensez ô combien le rire est contagieux, alors faîtes profiter vos amis, famille et collègues de bureau. Bon après, je l’avoue. Si l’horloge indique minuit et que tout le monde dort, je vous autorise à rire à plein poumon demain :).

Vous pouvez même instaurer le rituel du rire dans votre quotidien. À un certain moment de la journée, disons le matin au petit déjeuner, vous allez pendant 20 secondes rire autant que vous pouvez. Ce sera libérateur, et vous commencerez la journée d’une excellente manière.

À ce propos, j’ai lu une citation dans les toilettes de ma grand-mère qui disait que « le temps est le même, qu’on le passe en pleurant ou en riant ». Alors, riez, et transformez votre vie en la meilleure qui soit :).

 

Lâcher prise avec la musique

Pour se mettre de bonne humeur et augmenter son niveau vibratoire, quoi de mieux que d’écouter de la musique ?

Si vous êtes légèrement déprimé, en manque de motivation ou que vous demeurez trop dans le mental et n’arrivez pas à faire ressortir vos émotions, mettez de la musique à fond. Personnellement, je possède 3 playlists. Une pour ressentir de la joie, une autre pour me motiver, et la dernière afin d’éprouver de la gratitude.

Je vous invite également à vous créer ces trois playlists, et à les remplir avec vos propres musiques. Et parce que j’ai galéré à trouver les meilleures chansons, je vais vous donner les miennes.

Playlist joie : All star (Smash Mouth) / Happy (Pharrell Williams) / I need a dollar (Aloe Blacc) / Feel it still (Portugal. The man) / Come and get your love (Redbone).

Playlist motivation: Eye of the tiger (Survivor) / Le coach (Soprano)/ Till I collapse (Eminem) / I’m so excited (the pointed sisters) / Burning Heart (Survivor)

Playlist Gratitude: Fly — Experience — Nuvole Blanche (Ludovico Einaudi) /Shallow (Lady Gaga, Bradley Cooper) / The XX Intro

Je vous encourage réellement à mettre beaucoup de valeur sur la musique, et à en écouter jusqu’à en abuser ! 🙂

Et qui dit chanson dit..

 

Chanter !

Une chose est sûre, je ne passerez pas devant les coachs de The Voice. Néanmoins, je chante régulièrement. Ça me donne la patate, l’envie de vivre et ça me procure beaucoup de bonheur. Et vous ? aimez-vous chanter ?

Peut-être êtes-vous « trop sérieux » pour chanter. « Humm, je suis un bonhomme moi, je ne chante pas ». Cruelle erreur. Chanter permet de s’enlever un poids et de se libérer de nombreux maux. Honnêtement, chanter rend heureux.

Alors, n’hésitez pas, et même si vous ne connaissez pas les paroles, chantez au moins l’air et baragouiner quelques paroles 🙂

 

Méditer permet aussi d’augmenter son niveau vibratoire

rester zen en toutes circonstances

Passons à plus sérieux.

La plupart des personnes vivent en étant toujours submergées d’informations, et en étant toujours occupées. Ainsi, vous ne vous retrouvez quasiment jamais seul, avec vous-même. Je parle d’une véritable solitude. Sans musique, sans bruit environnant, sans portable, sans lecture. Seul, avec vous-même, et vos pensées.

Ainsi, aujourd’hui va être un jour de changement pour vous. Vous allez commencer la méditation.

Ouh, je sens l’avalanche d’idées reçues qui se déferlent sur l’article. Non, méditer ne signifie pas porter une robe orange et se tenir sur une jambe au sommet du mont Fuji.

Pour méditer, vous allez juste vouloir vous asseoir, avec ou sans musique de méditation (vous en trouverez de nombreuses sur YouTube) et vous concentrez sur votre respiration. Mettez de la valeur sur l’air froid qui rentre, et l’air chaud qui sort de vos narines. Enfin bon, je ne vais pas vous apprendre à méditer, certains sont beaucoup plus qualifiés que moi pour vous aider. Allez donc jeter un œil sur Écosia ou sur YouTube :).

La méditation va avoir pour effet de vous apaiser, d’augmenter votre concentration, de vous rendre plus épanoui et de ressentir davantage de gratitude. En bref, la méditation va vous sauver la vie. En exagérant à peine :p.

OK ! Roulement de tambour.. bim balaboum balaboum.. pour accueillir la dernière astuce pour augmenter votre niveau vibratoire.

 

Prendre quelqu’un que l’on aime dans les bras

Et oui, l’activité pour demeurer pleinement heureux n’est rien d’autre que le câlin. Dans une journée surchargée et stressante, rien ne vous apparaîtra plus cher que l’étreinte d’une personne que l’on aime. Enfant, amis, conjoint/conjointe, peu importe. Vous pouvez même embrasser un inconnu dans la rue, ou mettre une pancarte « câlin gratuit ». Tous les coups sont autorisés :).

De plus, je vous laisse regarder cette vidéo présente sur la chaine YouTube des supers parents qui traite de ce sujet en situation d’énervement ou de stress.

Alors bien entendu, nous pourrions recenser des dizaines d’autres activités pour demeurer heureux et augmenter son niveau vibratoire. Le plus important consiste à ne pas rester avec un faible niveau vibratoire, afin d’éviter d’attirer tout le négatif en nous.

Pour résumer, si vous passez une journée stressante et surchargée, asseyez-vous 5 minutes. Respirez, chantez, criez, sautez sur un inconnu dans la rue, riez ou bien méditez afin d’aborder la journée positivement.

D’ailleurs, en parlant de positivisme, voyons ensemble 5 activités pour passer une journée positive (oui, c’est notre 4e clé pour transformer un quotidien stressant en une existence zen).

 

5 activités afin d’aborder la journée avec positivisme

rester zen en toutes circonstances

« Quoiqu’il arrive dans ta vie, toi seul as la capacité de choisir ta façon de réagir. »

Je ne sais pas vous, mais j’adore cette citation. Souvent, nous pensons que parce qu’il se passe X, nous devons réagir en Y. Non, monsieur Rossignol, nous n’avons toujours pas besoin de vous !

Par exemple, parce que notre enfant casse notre vase préféré, nous devons le gronder. Ou encore, parce que l’on vient de perdre un être cher, nous devons être tristes.

Alors que finalement, tout est une question de perception. Certains disent que le fait d’avoir été violé demeure en réalité leur plus grand cadeau. D’autres affirment que la mort de leur mère a été la meilleure chose qui leur soit arrivée. En lisant ces phrases, vous pourriez être choqué ou même offusqué. Et c’est normal, car cela reste une question de perception.

Comme l’explique si bien David Laroche, chaque événement qui nous parvient dans la vie est là pour nous faire progresser. Ainsi, vos journées surchargées et stressantes demeurent nécessaires, et existent afin de vous élever vers l’existence que vous désirez vraiment. Écoutez ce stress, et comprenez ce qu’il essaie de vous expliquer.

Mais enfin bref, tout ça pour vous dire que si vous voulez être heureux, vous le pouvez. Il suffit de le vouloir. Et pour ça, rien de mieux que d’être positif. Comment ? Grâce à l’action la plus simple qui soit :

 

Sourire aux personnes dans la rue

Combien de personnes se sourient dans la rue ? Pire, combien de personnes se regardent dans la rue ? Cela fait peur !

On dit souvent de moi que je suis souriant. Encore heureux ! Si je vis, ce n’est pas pour déprimer.

Ainsi, pour aborder votre journée avec positivisme, même si elle demeure surchargée, stressante, anxiogène et que vous en avez ras le bol, souriez. Souriez à la dame de l’accueil, à vos collègues, à la serveuse, à vos enfants, à votre conjoint/conjointe ou à quiconque croise votre regard.

Le sourire possède un pouvoir magique. Vous ne pouvez prédire les conséquences de celui-ci.

En traversant la rue, vous pourriez décider de sourire à une personne qui voulait mettre fin à ses jours.. et ainsi lui sauver la vie.

Vous pourriez sourire à une femme qui s’est fait violer, et la réconfortant dans l’idée que le monde peut devenir magique.

Vous pourriez même sourire à une personne négative, et l’envelopper de votre positivisme.

Vous ne pouvez savoir à qui vous offrez votre sourire. Alors, souriez, et réalisez le bien autour de vous :).

 

Être agréable avec notre entourage

Si vous voulez expérimenter la joie d’une journée positive, alors devenez agréable.

Je pense tout d’abord à vos collègues de bureau. Soyez serviable, pensez à eux, aidez-les et consacrez-leur du temps. Ils ont besoin de quelque chose ? Montrez-leur votre présence.

Et faites de même avec votre entourage. Rendez-vous serviable, aimant, utile et propagez de l’amour et de la joie autour de vous. Non, vous n’allez pas vous transformer en esclave, ou accomplir tout ce que les autres ne veulent pas effectuer. Cela consiste juste à parfois s’oublier afin de concentrer du temps et de l’énergie à réaliser le bien autour de nous :).

En parlant de faire le bien, passons à la troisième action.

 

Donner

« Un petit peu de parfum demeure toujours sur la main qui te donne des roses » Julien Mantle

Vous désirez vivre une existence zen et exceptionnelle ? Alors, donner.

Donner un sourire, donner du temps, donner votre présence, votre écoute, votre amour.

Vous croisez un sans-abri chaque jour ? Alors, asseyez-vous à côté de lui, échangez pendant 20 minutes et laissez-lui une petite pièce. Vous me dîtes que vous n’avez pas le temps, que vous devez travailler ? Dans ce cas-là, soyez 20 minutes en retard à votre boulot, et discutez avec ce sans-abri. L’humain prévaudra toujours sur le travail. De plus, votre super humeur vous rendra plus productif, et votre patron aimera ça.

Vous pouvez également donner un cadeau à vos enfants. Les emmener dans un parc d’attractions, à Disney, en voyage. Offrez-leur un jouet, une rencontre, une expérience.

En bref, donnez. Donner rend heureux, aussi bien le donateur, que le receveur :).

 

Penser aux actions sur lesquelles nous avons un contrôle

Une autre façon d’être heureux et positif ? Penser toujours aux actions sur lesquelles vous éprouvez un certain contrôle.

Si vous cherchez à contrôler l’incontrôlable, vous finirez forcément par stresser et ressentir de l’anxiété. Pensez toujours à ce que vous pouvez accomplir, et avancez petit pas par petit pas.

 

Être présent

« Cesse de passer tant de temps à pourchasser les grands plaisirs de la vie tandis que tu négliges les petits. Ralentis. Savoure la beauté et l’élément sacré de tout ce qui t’entoure ».

Et enfin, demeurez présent. Ne laissez pas vos pensées vous dominez. Lorsque vous mangez, concentrez-vous sur le goût des aliments. Lorsque vous marchez, sentez le poids de votre corps sur le sol. Lorsque vous vous promenez dans la rue, ressentez l’air frais sur votre corps, et respirez à plein poumon.

Cultiver sa capacité à demeurer présent permet d’être beaucoup plus épanoui au quotidien 🙂

Bon, notre voyage ensemble s’arrête là, super parent que vous êtes. Mais avant de vous quitter, j’aimerais vous laisser avec deux citations. Prenez le temps de réfléchir à celle-ci, et ensuite n’hésitez pas à vous rendre sur mon blog Existence Zen et à télécharger le cadeau de la page d’accueil. Vous apprendrez à simplifier votre vie, et à demeurer pleinement heureux grâce à la puissance du Kaizen.

Voici donc les deux citations :

« Concentre-toi seulement sur tes priorités, sur les activités qui ont vraiment un sens. Tu mèneras une vie qui ne sera pas encombrée, qui t’apportera des satisfactions et qui sera exceptionnellement paisible. »

« La vie ne te donne pas forcément ce dont tu as envie, mais toujours ce dont tu as besoin. »

 

Laisser un commentaire via Facebook

Leave A Response

* Denotes Required Field