Découvrez 18 jeux et activités pour favoriser l’éveil de votre bébé de 3 à 6 mois

La période de 3 à 6 mois, est celle où les rires fusent, les sourires se multiplient, les mains explorent et les pieds de bébé gigotent. Il cherche à s’asseoir pour s’impliquer de plus en plus dans son univers, il apprend à communiquer par ses premier babillages, par le rire et le sourire.
Voici 18 activités parmi nos préférées, pour accompagner au mieux votre bébé de 3 à 6 mois dans ses apprentissages et découvertes.

Une activité Montessori à proposer dès 6 mois : Le panier à trésors

Tous les objets auxquels votre bébé peut accéder sont une source de découverte, d’intérêt et d’émerveillement. Dès qu’il sera capable d’attraper des objets et de se tenir assis (vers 6 mois), votre enfant adorera fouiller dans son « panier à trésor ».
Prenez un panier ou une boîte et remplissez-la de toutes sortes d’objets présents dans votre maison, votre jardin… Ces objets doivent être assez gros et doivent pouvoir être manipulés et mis à la bouche par l’enfant sans danger pour celui-ci.

L’expérience du visage impassible et la théorie de l’attachement

Cette vidéo de l’expérience du « visage impassible » pourraient presque se passer de commentaires : dès que la mère cesse de donner de l’attention à son bébé, de réagir à ses tentatives de communication, le comportement de l’enfant change radicalement. Il devient tendu, stressé et perd même le contrôle de lui-même.
En lisant l’extrait ci-dessous de la fiche pratique (chapitre 3- « la théorie de l’attachement »), écrite par Anne Carpentier on comprend mieux encore la réaction de l’enfant dans la vidéo.

10 bonnes raisons d’adopter le portage en écharpe

Utilisée depuis toujours en Afrique et aujourd’hui très en vogue en Occident, l’écharpe de portage arrive dans notre foyer. La petite Lili (1 mois et demi) en est ravie… et nous aussi !
Une écharpe de portage est un morceau de tissu plus ou moins long (de 2,50m à 5m) avec lequel on peut réaliser différents nœuds permettant de porter bébé contre soi (devant soi, sur le dos ou sur la hanche), dès la naissance et jusqu’à l’âge de trois ans.

L’étape délicate de l’arrivée du petit frère ou de la petite soeur

Si pour nous les adultes, devenir « grand frère » ou « grande sœur » ne peut être qu’une joie et une fierté, l’idée de devoir désormais tout partager (l’amour et le temps des parents, les jouets etc.) est au contraire bien souvent une source d’angoisse pour les ainés. Malgré leur impatience de découvrir ce nouveau-né dont ont leur a tant parlé, ils sont souvent déçus face à ce bébé qui « ne sert à rien », qui crie toute la journée, ne sait même pas jouer et accapare l’attention de ses parents.

Les lectures du Week-End – semaine 1

Chaque vendredi, nous vous proposerons les 5 articles de blogs parus dans la semaine que nous avons le plus appréciés :
1 – L’excellent débrief de MumAddict sur le thème de la Maternité et la sexualité (ou il est aussi pas mal question de la relation mère-enfant lors de l’allaitement). Ce débrief fait partie des Vendredi Intello de Mme Déjantée… que nous venons de découvrir.

Comment communiquer avec son bébé ? (Partie 1)

Comment comprendre son bébé, comment communiquer avec lui ? Malheureusement, la notice n’est pas accrochée au cordon ombilical ! Que veulent dire ses pleurs, ses mouvements, ses mimiques ? Comment y réagir ? Faut-il le laisser pleurer ou accourir au premier cri ? Comment faut-il-lui parler ? De quoi ? … Ce sont autant de questions que nous nous sommes posées pour Léo et pour Lou et que vous vous êtes sûrement posées vous aussi.