Comment communiquer avec son bébé ? (Partie 1)

Communiquer avec bebe

Cet article est notre contribution au Festival « A la croisée des Blogs » du mois de Septembre. Ce festival regroupe chaque mois de nombreux articles de qualité venus des quatre coins de la blogosphère ! Ce mois-ci, le thème est « La communication et l’art d’interagir ». Vous pouvez cliquez sur la bannière ci-dessous pour accéder au site de la croisée des Blogs.

croisee-des-blogs-300x90

Nous espérons que Romain, qui organise cette édition de Septembre, ne nous en voudra pas d’avoir légèrement adapté le thème à notre sujet principal : les relations parents-enfants. Nous nous sommes en effet penchés sur un sujet qui va très bientôt nous concerner de prêt : comment communiquer avec son bébé ?

Comment comprendre son bébé, comment communiquer avec lui ? Malheureusement, la notice n’est pas accrochée au cordon ombilical ! Que veulent dire ses pleurs, ses mouvements, ses mimiques ? Comment y réagir ? Faut-il le laisser pleurer ou accourir au premier cri ? Comment faut-il-lui parler ? De quoi ? … Ce sont autant de questions que nous nous sommes posées pour Léo et pour Lou et que vous vous êtes sûrement posées vous aussi.

Alors nous avons fait des recherches, avons beaucoup lu sur le sujet et avons fini par apprendre des tas de choses intéressantes. Il y a des techniques que nous utilisions déjà, sans savoir qu’elles étaient préconisées par les spécialistes, et d’autres que nous avons découvertes et que nous avons hâte de mettre en pratique avec notre bébé… dans un mois !

Ce qui est sûr c’est qu’il est en effet possible de communiquer avec votre bébé, qu’il y a plein de moyens pour le faire… et que c’est fortement recommandé pour son bon développement.

Saviez-vous qu’une étude sur des nourrissons à montré que lorsqu’on se contente de répondre aux besoins vitaux des bébés (nourriture, sommeil, hygiène) sans chercher à nouer des contacts avec eux, ils se replient sur eux-mêmes et se retirent des échanges. Le bébé est un petit être capable de communiquer et ayant un besoin vital de contact et de stimulation.

Comme le sujet est plutôt vaste, ce dossier « communiquer avec son bébé » sera divisé en 2 parties. La seconde partie sera publiée la semaine prochaine :

Partie 1 :
Comment communiquer avec votre bébé avant sa naissance ?
Comment décoder le langage corporel de votre bébé (sourires, gestes, mimiques…) ?

Partie 2 :
Comment interagir avec votre bébé et comment lui parler ?
Le langage des signes pour bébé.
Comment décrypter les pleurs de votre bébé et faut-il le laisser pleurer ?

Nous espérons que vous trouverez dans ce dossier des réponses à vos questions. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques, de vos expériences ou de vos anecdotes en laissant un commentaire au bas de l’article.

 

1- Comment communiquer avec votre bébé avant sa naissance ?

 

Communiquer avec bebe avant la naissance

Avant la naissance, il est parfaitement possible de communiquer avec votre bébé :

– Vous pouvez lui parler

Des 5 mois il entend les sons qui l’entourent. Surtout les sons graves qui sont source d’apaisement et de sécurité (la voix de Papa notamment). Les voix familières en général permettre de le rassurer et favorisent son bon développement. Il faut savoir qu’après leur naissance, les bébés se calment plus vite lorsqu’ils entendent une voix qui leur a parlé pendant la grossesse (maman, papa, frères et sœurs).

– Vous pouvez le caresser

Le sens du toucher est l’un des premiers sens qui se développe chez le fœtus. Vers le 5ème mois de grossesse, votre bébé perçoit très bien vos caresses et y réagit. L’haptonomie, dont on parle beaucoup, consiste à communiquer avec l’enfant en plaçant de diverses façons ses mains sur le ventre de la maman (lire le dossier complet sur Psychologies.com). Mais même sans formation, faîtes le test : caressez votre bébé en lui parlant doucement ; vous le sentirez certainement réagir. C’est magique !

– Vous devez rester zen

Oui, c’est plus facile à dire qu’à faire… à qui le dîtes-vous ! Mais sachant que les parents (surtout la maman) « communiquent » leurs émotions à leur bébé, il est préconisé d’éviter toute situation stressante, et de privilégier les moments de joie, de plaisir et de sérénité.

 

2- Comment décoder le langage corporel de votre bébé (sourires, gestes, mimiques…) ?

 

Communiquer avec bebe sourires

Même si votre bébé ne parle pas encore, il sait mobiliser d’autres moyens pour communiquer avec vous :

– Il communique avec son corps à travers ses mouvements puis ses gestes

Dès sa naissance votre bébé s’exprime par les mouvements de son corps. Au début, ses mouvements ne sont pas intentionnels, mais ils le deviennent petit à petit. Les nouveaux gestes de votre bébé auront d’ailleurs bien souvent le sens que vous le leur aurez donné. Si par exemple vous tendez les bras vers votre bébé pour le sortir du lit, Il finira par vous tendre les siens dès qu’il aura envie que vous le preniez dans vos bras. Pas bête l’animal !! Que ceux qui ne se sont jamais fait avoir lèvent la mainJ.

Dès la naissance en tout cas, à travers ses mouvements, votre bébé sait très bien vous faire savoir s’il est « tendu ou détendu ». Vous comprendrez rapidement que les bras raides et écartés, le corps arc-bouté et la tête rejetée en arrière expriment une tension : quelque chose ne va pas et qu’il a besoin d’être soulagé.

Ce qu’on ne devine pas forcement par contre c’est que lorsqu’il pédale comme un fou ou qu’il a les jambes tendues vers le ciel, il se décharge en fait d’un trop-plein d’énergie lié à un plaisir ou à une excitation. Toutes les tensions ne sont donc pas négatives : certaines expriment même une bonne tonicité de votre bébé.

Lorsque votre bébé est détendu en revanche, sont corps se regroupe sur lui-même, ses bras se replient sur sa poitrine, ses mains se rejoignent, il porte son poing à la bouche ou attrape son pied pour le suçoter.

C’est vers 6 ou 7 mois que votre bébé commence vraiment à utiliser des gestes précis pour se faire comprendre : il pointe du doigt les objets qu’il désire, tend les bras pour être pris etc. Ces gestes, de plus en plus nombreux et complexes et souvent calqués sur les votres, sont les prémices de l’apprentissage du langage de votre enfant. Des techniques de « langage des signes pour bébé » fleurissent d’ailleurs un peu partout, nous en parlerons dans la seconde partie du dossier.

 

– Il communique avec ses mimiques

Pour se faire comprendre, votre bébé utilise des mouvements mais aussi des mimiques. Ces mimiques, qui sont liées à ses émotions, sont apparemment faciles à décoder puisque elles sont tout simplement… le reflet des vôtres ! Et oui, les tout-petits procèdent par imitation, alors un bon conseil : regardez-vous souvent dans le miroir et vous saurez plus facilement déceler si votre bébé est heureux, inquiet, agacé etc.

Note perso : Pour être franc avec vous … On ne s’en est jamais aperçu ! Mais nous allons nous rattraper et examiner de prêt les « attitudes faciales » de la petite dernière dans un mois ;-).

– Il communique avec sa voix

Les mimiques accompagnent souvent les gestes et rapidement votre bébé y associe aussi des sons : il vocalise, essaie sa voix, babille, fait des bruits (parfois bizarres) avec sa bouche et sa langue. En fait, il comprend vite que plus il en fait mieux ça marche et sachez-bien que tous ses efforts n’ont qu’un objectif : attirer votre attention et entrer en relation avec vous.

– Il communique avec ses sourires puis ses rires

Saviez-vous que votre bébé utilise différentes sortes de sourires pour vous transmettre ses messages ? Avant un mois, le « sourire aux anges » (un sourire « réflexe » des nourrissons au moment de l’endormissement) exprime son bien-être physique.

Dès qu’il commence à sourire intentionnellement, les sourires avec les yeux brillants expriment sa joie, sa gratitude et les sourires accompagnés de battements de mains et de pieds indiquent qu’il vous reconnaît et aime être avec vous.

À partir de 4 ou 5 mois, ses sourires se transforment en fou rires. Votre bébé rit aux éclats quand il joue ou quand vous l’amusez… des moments de bonheur à l’état pur à ne rater sous aucun prétexte !

 

La semaine prochaine nous poursuivrons ce dossier sur l’art de communication avec son bébé en abordant les sujets ci-dessous :
Comment interagir avec votre bébé et comment lui parler ?
Le langage des signes pour bébé.
Comment décrypter les pleurs de votre bébé et faut-il le laisser pleurer ?

A propos des Auteurs de ce blog :

Camille et Olivier sont les heureux parents de 3 merveilleux bambins. Ils se sont donné pour mission de leur proposer le meilleur en termes d’éveil et d’éducation… et de devenir des “Supers Parents”.
Vous pouvez les suivre sur Twitter et rejoindre la communauté des Supers Parents sur Facebook !
Pour recevoir régulièrement leurs trucs et astuces de parents, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter.

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec vos amis en cliquant sur le bouton j’aime.

<?php get_related_posts_thumbnails(); ?>

Laisser un commentaire via Facebook

22 Comments

  • Didier

    Reply Reply 13 septembre 2011

    Bonjour les super parents,

    Pour moi, vous êtes deux fois collègues. D’abord parce que vous bloguez et puis parce que vous voulez être des super parents ! 😉

    C’est vrai qu’au début, on peut avoir une petite appréhension quand un bébé arrive, mais j’ai l’impression que le plus important est d’apprendre à être “en phase” avec son bébé.

    C’est donc très utile d’avoir quelques indications sur la manière de fonctionner des bébés, mais il appartient à chaque parent d’aller plus loin dans la communication, avec sa propre personnalité, ses intuitions et ses impressions. C’est encore la manière la plus efficace, me semble-t-il, de nouer un contact authentique avec son enfant.

    Par exemple, l’haptonomie est une bonne idée pour entrer en contact avec son bébé, mais je ne suis pas devenu un féru d’haptonomie parce que cela ne fait pas partie de ma manière habituelle de communiquer. Je n’ai donc pas tellement approfondi au-delà du contact avec la voix. Ce qui a d’ailleurs eu, par la suite, d’excellentes vertus apaisantes lorsque notre bébé est né…

    Je lirai la suite de cet article avec grand plaisir 😉

    Didier

    • Camille et Olivier

      Reply Reply 13 septembre 2011

      Merci pour votre commentaire Didier, nous sommes absolument ravi de vous avoir comme confrère :-). Nous avons parcouru votre blog et sommes réellement épatés par votre volonté de fer et votre parcours de vie.
      Nous sommes aussi entièrement d’accord avec vous : à chaque parent de trouver le style de communication qui lui convient le mieux. L’important c’est de communiquer et d’interagir avec votre bébé; il en a besoin.
      Ne pas hésitez aussi à laisser “parler” ses émotions; c’est le langage que votre bébé décodera le plus facilement.

  • Bernadette GILBERT

    Reply Reply 14 septembre 2011

    Ce blog promet d’être très intéressant ! On n’a jamais assez de conseils pour se sentir bon parent… Mes “petits” à moi sont grands et, pourtant, j’apprends jour après jour notre relation, la crée, l’améliore, la développe et tente indéfiniment de devenir une meilleure mère.
    Vous avez raison : la communication est essentielle et même si on sait que c’est elle qui tue les relations apparemment les meilleures, on a quand même tendance à rester handicapé dans bien des situations affectives. Apprendre à nos enfants à communiquer, c’est la condition pour garder un contact utile pour eux.
    Bravo pour ce très bel article !

    • Camille et Olivier

      Reply Reply 15 septembre 2011

      Merci pour votre contribution Bernadette. Il n’y a en effet pas d’age pour “apprendre à communiquer” avec ses enfants, même si le plus tôt sera le mieux bien sur. Le challenge de tout parent est ensuite d’entretenir et d’adapter cette communication à travers les différent étapes du développement de l’enfant… ce qui ne semble pas avoir été un problème pour vous :-).

  • Grossir

    Reply Reply 16 septembre 2011

    Un bébé est extrêmement intelligent, beaucoup plus qu’un adulte. On peut et on doit même lui parler normalement sans gaga inutile, appeler un chien un chien et non un oua oua par exemple.

    • Camille et Olivier

      Reply Reply 16 septembre 2011

      Ce sujet sera en effet abordé dans la deuxième partie de l’article… ne vendez pas la mèche ! 🙂

  • Anne-lise

    Reply Reply 16 septembre 2011

    Effectivement, communiquer avec son bébé c’est très important d’ailleurs les théoriciens de l’attachement s’accordent pour nous prouver que plus on répond rapidement et adéquatement aux signaux de détresse de notre bébé dans ses premières années, plus on développe un lien solide, d’amour, de partage … avec notre enfant. L’attachement constitue la base essentielle de la santé émotionnelle. On peut aussi dire que communiquer avec son bébé dès sa “conception” se traduit par plus d’amusement et d’affection lorsque parent et bébé sont ensemble, et en plus il y aura une meilleur coopération de l’enfant lorsqu’il sera plus grand !

    Bravo pour votre article auquel je mettrai un bémol sur l’étude à laquelle vous faites référence car lorsqu’on répond aux besoins vitaux (sommeil, nourriture, hygiène, affection) de son bébé on est déjà en communication avec lui. Communiquer, ce n’est pas juste parler ; bien que lui parler soit évidemment aussi important.

    Le bémol, je le place sur le fait que lorsqu’on répond aux besoins vitaux de notre bébé, si on le fait sans manifester aucune expression, aucune émotion alors oui bébé se repliera dans un monde de crainte et d’anxiété face à toute sorte de communication. Les principaux signes (qu’on observe dans l’unité d’hospitalisation mère bébé où je travaille) sont : fuite du regard, bébé insécure, troubles du sommeil voir refuge dans le sommeil et trouble alimentaire pouvant aller jusqu’à l’anorexie du nourrisson ou au contraire bébé peut réclamer du lait comme compensation.

    … Rappelons-nous que chaque interaction avec un bébé est une occasion de renforcer notre relation à l’autre. Alors, prenons soin de lui en laissant nos émotions s’exprimer ! Et parlons-lui …

    @ bientôt pour lire la suite 🙂

  • Camille et Olivier

    Reply Reply 16 septembre 2011

    Merci de ces précisions Anne-Lise. Et nous sommes entièrement d’accord avec vous : communiquer, ce n’est pas juste parler. Nous verrons d’ailleurs , dans la deuxième partie du dossier, le panel des autres moyens de communiquer que les parent peuvent utilisez avec leur bébé.

  • Romain

    Reply Reply 19 septembre 2011

    Salut Camille et Olivier,

    Que pensez-vous de faire écouter de la musique à l’enfant avant sa naissance ? J’ai entendu dire que c’était positif (en privilégiant du Mozart à Marilyn Manson) pour le développement futur de l’enfant.
    Merci pour votre contribution à la croisée 😉

  • Camille et Olivier

    Reply Reply 19 septembre 2011

    Bonsoir Romain,

    Faire écouter de la musique à un “foetus” aurait en effet des effets positifs. Les scientifiques avancent que la musique stimule la croissance mentale du bébé. Cela permet de l’apaiser et contribue à son éveil. Cela permet aussi à la maman, d’être en harmonie, de partager un moment avec son enfant. Et cela a encore plus d’effet sur le bébé si la maman chante! Mais comme le “foetus” réagirait au son de la musique, il vaut mieux en effet privilégier des musiques douces! Après sa naissance, l’enfant se rappellera de la musique écoutée, le détendra et lui rappellera des souvenirs.

    A bientôt

  • chance

    Reply Reply 8 octobre 2012

    il est bien évident que la maman fait participé son fœtus à la musique dont elle a besoin mais à la longue l’enfant aura de difficulté et aura tendance de faire tout ce que faisait sa maman. donc pour moi ça risque de troublé d’effet négatif sur l’enfant ds son évolution

  • Nounous et Nous

    Reply Reply 18 novembre 2013

    L’observation est très importante. Les parents se doivent d’être vigilent. Merci pour cet article complet surtout sur le décodage du langage corporel. Vivement la suite de votre article !

  • Valérie

    Reply Reply 14 septembre 2015

    Salut les super parents!!
    Vous m’avez tellement aider a en savoir plus et a etre plus réceptive face aux signaux que mon gars m’envoiyait… en effet , durant les 4 mois de sa vie , tellement stressée et anxieuse que j’étais je n’arrivais pas a le réconforter ni de lui apporter tout ce dont il avait de besoin. Apres le 4 mois et demi , son pere a recommencer a travailler (papa avait pls de facilité que moi a calmer bébé et a l’endormir ) je me suis mit comme objectif a le sécuriser , a l’aimer tout simplement comme il était , a faire mon possible pour le comprendre…
    Et ca a marché!! jesuis constante , j’ai confiance en moi et en lui , nous formons mon fils maintenant agé de 7 mois et demi une relation saine et équilibré!! je l’aime tellement ce petit bout de chou la et en effet , ma dépression de l’époque a mit mes sentiments en veilleuse et bref , je n’étais plus du tout moi a vrai dire ….
    Mon gars aujourd’hui , je l’endors tout seul , je fais du portage avec lui et il dort collé contre moi , il se colle souvent la tete sur mon épaule quand il veut dormir , je joue avec lui et il rit aux éclats, je lui fais prendre son bain et je sens qu’il me fait confiance…
    En effet , il fallait juste que je me calme , et que je lui redonne confiance en moi et que je me fasse confiance en tant que mere…mon bébé est entré en confiance seulement lorsque j’ai prit le maximun de temps nécessaire avec lui pour apprendre a le connaitre… ca m’a prit du temps … mais j’y suis arrivé et j’en suis tres fiere !!Merci les super parent!! la parentalité bienveillante et etre constant dans ce qu’on fait leur apporte tellement de confiance dans l’avenir et d’amour ! Merci beaucoup pour vos conseils !!

Leave A Response

* Denotes Required Field