Le vol chez l’enfant : comment réagir au mieux à ce comportement

Published by Camille et Olivier on

Cette semaine nous recevons Christel rédactrice du blog Maman Naturellement. Elle nous a proposé d’aborder un sujet qui peut-être perturbant pour les parents que nous sommes : le vol chez l’enfant ! Qui n’a jamais failli défaillir en découvrant dans le cartable de son petit trésor un ou deux jouets ne lui appartenant pas ? Et surtout, en comprenant très vite que ce n’était ni un échange, ni un cadeau ? Si ce petit ange était sur la mauvaise pente ? Et s’il devenait un délinquant multirécidiviste ? Rassurez-vous, ce premier vol de votre enfant ne le mènera certainement pas en prison plus tard. Qui vole un œuf ne vole pas forcément un bœuf. La plupart du temps, ce vol restera isolé, et votre chérubin ne deviendra pas un criminel. Plusieurs raisons expliquent le vol chez l’enfant. Une réaction claire et saine de votre part permettra en général d’empêcher qu’il se reproduise et devienne une habitude.

Le vol chez l’enfant : les 3 raisons principales

Avant de chercher à savoir comment réagir, demandez-vous toujours ce qui a entraîné le comportement de votre enfant.

Un stade normal du développement de l’enfant

Un matin, en mettant la gourde dans le sac de Mademoiselle 5 ans, vous trouvez deux figurines en plastique, inconnues au bataillon. Puis trois jolies licornes, que vous êtes certaine de ne jamais avoir offertes à Mademoiselle. Evidemment, vous lui posez la question : « Où as-tu trouvé ces figurines ? ». Et elle vous répond, droit dans les yeux, que c’est un échange avec Charlotte. Et qu’elle va les rendre aujourd’hui. Formidable, Mademoiselle s’initie au troc ! Mais quand tous ces objets sont toujours au même endroit le lendemain, vous reposez la question. Et vous finissez très vite par comprendre qu’il ne s’agit pas d’un échange, mais bien d’un vol de jouets de la classe de maternelle -certes minime, mais appelons un chat un chat…. Et c’est loin de vous faire plaisir. Mais qu’avez-vous raté dans votre accompagnement ?

Sans doute pas grand-chose. Comme le mensonge, le vol apparaitra très vraisemblablement à un moment donné dans le comportement de votre enfant. Avant ‘4-5 ans, les enfants considèrent qu’ils peuvent prendre ce qu’ils veulent avoir. La notion de propriété est encore peu développée – en ce qui concerne autrui en tous cas. À partir de 2 ans, il a certes développé un certain sens de la propriété – mais uniquement en ce qui le concerne lui, la frontière étant beaucoup moins claire en ce qui concerne ce qui appartient à autrui…

Jusqu’à 4-5 ans environ, les actions de votre enfant sont principalement guidées par ses envies, par l’assouvissement de ses désirs, par son plaisir immédiat. Il contrôle encore très mal ces pulsions.

Le jeune enfant n’a pas encore de conscience morale, il a du mal à discerner le bien du mal. Celle-ci s’affine peu à peu, notamment en vous observant, vous ses parents. En observant les réactions à ce qu’il fait ou dit. Vos explications, et non les punitions, lui permettront de préciser cette conscience morale.

Lorsqu’il prend, impulsivement, ce qu’il désire, ce n’est pas un vol dans son esprit comme ça l’est dans le vôtre. Il n’a pas la notion du fonctionnement de l’économie, la notion de l’échange argent – bien. Il l’acquiert au fur et à mesure, et notamment grâce à vos explications, en plus de ses observations qui s’affinent.

Enfin, jusqu’à 5-6 ans environ, l’enfant ignore bien souvent les conséquences du vol. Ne maitrisant pas forcément parfaitement la notion de propriété – en tous cas celle d’autrui- il ne se rend pas forcément compte qu’il lèse autrui. Comme pour le mensonge, il ne réalise pas les conséquences de son acte. A vous de l’aider, en utilisant l’empathie : « Comment te sens-tu quand ton frère prend tes jouets et ne veut pas te les rendre ? »

Le vol chez l'enfant

La pression des autres

Un enfant est avant tout influencé par son environnement, qu’il absorbe (le fameux esprit absorbant de Maria Montessori). Donc, par vous. Votre comportement. Mais pas uniquement. L’école, la famille, les amis, les valeurs véhiculées dans les livres ou dans les films et dessins animés qu’il regarde sont autant d’influences sur son comportement, sa construction. Qui peuvent l’amener à voler pour diverses raisons :

  • en premier lieu, parce qu’il vous a vu le faire. Prendre de l’argent dans le sac de votre conjoint pour aller acheter le pain, sans demander. Ne pas payer le billet de métro parce qu’on est pressé.
  • pour ressembler aux autres, pour être accepté. Pour avoir la même barrette que sa copine, votre fille pourra revenir avec l’objet du délit. Plus grands, à l’âge des vols à l’étalage, votre pré-ado ou votre ado pourra revenir avec le même rouge à lèvres que sa meilleure amie. Ou vous prendre dans votre portefeuille de quoi s’acheter les mêmes chaussures que toute sa bande au collège, parce que, pour être accepté dans le groupe de ses pairs, il faut leur ressembler…
  • attention, si votre enfant vole régulièrement dans votre porte-monnaie : il peut s’agir de véritable harcèlement. Qu’il ne voudra surtout jamais dénoncer, par peur de son maître chanteur. Prenez ces vols très au sérieux.
  • pour avoir l’air « cool ». Parce que c’est un pari que vos pré-ados se sont lancés : ramener ni vu ni connu une revue de la maison de la presse locale.
  • parce que de nombreux héros de films ou de dessins animés, appréciés et connus, sont des menteurs et des voleurs. Et sont adulés pour ça. Alors, pourquoi pas moi ? Pourquoi voler serait mal si des images en donnent une certaine valeur positive ?
  • pour montrer que l’on se rebelle. Contre l’autorité, contre la loi, contre ses parents. Et ça aussi, à un certain âge, c’est « cool ». Pour braver l’interdit, tester les limites. Vos limites, bien souvent.
  • à l’inverse, votre enfant pourra voler quelques pièces dans votre porte-monnaie par simple générosité, pour faire un cadeau à son amie qu’elle sait nécessiteuse. Ou chaparder un jouet dans sa classe pour l’offrir à l’anniversaire de son père…

Le vol chez l'enfant

Pour attirer l’attention à lui

Un enfant pourra vous ramener des objets volés à l’école pour que vous vous occupiez « enfin » de lui. Parce que vous rentrez tard du travail, que vous n’avez pas le temps pour lui. Ou pas suffisamment selon lui. Alors, il fait ce qu’il sait interdit pour que vous le remarquiez. Le même comportement pourra avoir lieu à l’école, un enfant se sentant exclu par l’enseignant. C’est un SOS qu’il vous lance…

Si vous lui dites trop souvent « non », votre enfant aura la sensation que vous négligez ses besoins. Que vous ne l’écoutez pas. En volant, il vous rappelle parfois ses propres besoins. Et notamment, le besoin qu’il a de remplir son réservoir affectif…Il pourra alors voler pour remplir un vide affectif, l’objet volé étant symbolique.

Il arrive également que les enfants vivant des situations difficiles, comme par exemple la séparation de ses parents, une maladie dans la famille, volent pour qu’on les remarque au milieu du chaos.

Le vol chez l’enfant : comment réagir ?

En premier lieu, demandez-vous pourquoi votre enfant a commis ce vol. Sans dramatiser, sans culpabiliser. Je sais, plus facile à dire qu’à faire ! Ne le jugez pas non plus, lui. Jugez son acte. Ne le stigmatisez surtout pas.

Réagissez ensuite en fonction de la cause, sur le plus long terme. Si votre enfant a volé pour remplir un besoin affectif, essayez de le combler. En amont, prévenez les causes – et montrez l’exemple. Sur le moment-même, réagissez, en toute bienveillance certes, mais fermement. Bien qu’il s’agisse d’un stade normal du développement de l’enfant, il est indispensable qu’il comprenne que le vol n’est pas acceptable.

L’importance de l’exemple et de la prévention

Le jeune enfant ne semble pas avoir de conscience morale (distinction entre le bien et le mal) avant l’âge de 6 ans, d’après une étude parue en 2016. Pour l’acquérir, il absorbe son environnement. Aussi, il est primordial de lui montrer l’importance que vous accordez à l’honnêteté.

Comme pour le mensonge (voir mon article sur ce sujet sur mon blog), votre exemplarité est donc primordiale. Montrez-lui, par l’exemple, que la propriété se respecte. Ne prenez pas d’argent dans le porte-monnaie de votre conjoint, ne serait-ce que pour aller chercher le pain, sans le lui demander. Prenez l’habitude d’obtenir l’aval de votre ainée avant d’emprunter son écharpe pour la soirée. Apprenez à votre enfant à demander avant de prendre ce qui n’est pas à lui. Quoi que ce soit. En effet, où est la limite entre se servir comme on veut dans les affaires de maman pour se déguiser et ne pas prendre les jouets de son frère sans demander ? De même, rendez toujours ce que vous empruntez ! A la bibliothèque par exemple : mettez un point d’honneur à rendre les ouvrages empruntés avant le rappel à l’ordre…

C’est également un sujet que vous pouvez aborder assez régulièrement, à travers des exemples de la vie de tous les jours. Par l’intermédiaire de livres également, parlant de ce sujet. Ou de mini-discussions, à adapter selon l’âge de votre enfant évidemment.

La réaction quand votre enfant est « pris sur le fait »

Qu’il s’agisse de petits jouets ramenés de l’école ou d’un vol dans un magasin ou chez des amis, soyez très clair : voler, ça ne se fait pas. Ce n’est pas admis. Mais attention, ne transformez pas votre chérubin d’hier en « sale voleur » d’aujourd’hui ! Ne l’humiliez pas.

En effet, s’il est indispensable de ne pas laisser passer le vol, il n’y a pas de meilleure façon de favoriser la « rechute » de votre enfant que de lui lancer « tu es un voleur »… Comme toutes ces « phrases-étiquettes », ces 4 mots vont marquer votre enfant, qui va finir par se comporter comme un voleur, puisque son cerveau aura interprété cela comme un ordre. Le psychologue américain Rosenthal a défini dès 1968 cet effet comme l’effet Pygmalion, ou prophétie autoréalisatrice. Soulignez et jugez le comportement, jamais votre enfant (si vous êtes intéressé par ces phrases que l’on devrait éviter de dire à nos enfants, n’hésitez pas à vous rendre sur mon blog, je vous offre un bonus sur ce sujet !)

De même, la punition immédiate, consécutive à son aveu (lorsqu’il aura avoué), ne constitue pas non plus une bonne solution. Il est fort à parier qu’entre reconnaitre son larcin, qui lui vaut en retour une punition, et cacher la vérité en espérant échapper à votre courroux, votre enfant aura vite fait de choisir… Ne le menacez pas non plus d’aller en prison ou d’appeler la police…Vous dramatisez, vous utilisez la peur, néfaste pour son cerveau en plein développement…

Attention, encore une fois, je ne dis surtout pas qu’il ne faut pas réagir lorsque vous prenez votre enfant en flagrant délit de vol ! Mais votre manière de réagir aura des conséquences sur la probabilité que votre enfant recommence…Ne rien dire lui laissera croire qu’il peut recommencer. Soit parce qu’il pensera qu’il peut le faire, puisque vous ne dites rien. Soit parce que vous n’aurez pas remarqué la cause profonde du vol, qui n’est alors que le symptôme d’un mal plus profond.

Soyez ferme, soulignez que ce comportement ne doit pas avoir lieu. Expliquez-lui pourquoi. Essayez de l’aider à trouver les conséquences de son acte : « et si tous les enfants prenaient des jouets à l’école, est-ce qu’il vous en resterait ? » Utilisez l’empathie : « et toi, si ton amie te prenait ta poupée et ne te la rendait pas, comment te sentirais-tu ?  »

Puis dites-lui qu’il faut rendre ce qu’il a pris. Pour que tout le monde soit mieux, lui compris. Aidez-le dans cette démarche, facilitez-lui la tâche, déjà très difficile pour lui. Accompagnez-le dans sa démarche, avec bienveillance. N’en faites pas une affaire d’état, en prévenant famille et amis…. Votre réaction, bien que ferme, doit avoir lieu dans l’intimité. Et ne revenez pas dessus : l’incident, une fois réparé, est clos. Faites-lui confiance – ce qui ne vous empêche pas de vérifier si les jouets de la classe ont bien disparu du cartable…

Le vol chez l'enfant

Enfin, si vous avez identifié une cause autre que le vol comme faisant partie du développement de l’enfant, adressez-vous aussi (ou surtout !) à cette cause plutôt qu’au vol, qui n’est « que » le symptôme. Donnez plus de temps à votre enfant (oui, c’est parfois compliqué…mais il y a toujours des solutions). Ecoutez-le. Remplissez son réservoir affectif.

Si les symptômes vous paraissent importants, n’hésitez pas à en parler, à chercher de l’aide. Notamment si le vol se reproduit, fréquemment. Non, ce n’est PAS honteux. Personne n’a à juger votre parentalité parce que votre enfant a, pour la première fois, volé un objet. Séparez-vous émotionnellement de l’action de vol de votre enfant.

N’hésitez pas à laisser en commentaires vos expériences de vol chez vos enfants. Comment avez-vous vécu ce premier vol, s’il a eu lieu ?

 


31 Comments

Bricout · 21 avril 2022 at 13 h 38 min

je suis la grand-mère de Marie, 6ans tout juste. Son papa Jean( mon fils) vient de me dire que Marie a volé un tube de rouge à lèvres . Il me dit  » je me suis retenu de la défoncer, elle m’a déçue », on l’a bien enguueulée et punie dans sa chambre, elle a pleuré et s’est endormie »
Je suis horrifiée de ce manque de discernement, manque de compassion, d’intérêt pour l’enfant, les parents ne pensent quà eux, ils ne veulent pas chercher à comprendre, et la petite continue à être punie , comme chaque fois que quelque chose ne va pas.
En temps que grand-mère, je ne peux rien dire, mais avez-vous un conseil à me donner?

    Julie · 22 avril 2022 at 8 h 38 min

    Bonjour Sophie,
    Est-ce que vous savez s’ils étaient punis lorsqu’ils étaient enfants ?
    Bien à vous,
    Julie – Equipe Les Supers Parents

Victoria. · 3 mai 2022 at 11 h 47 min

Ma petite fille était placée dans une famille d’accueil. Elle volait des trucs à l’école et mentait deja dans cette maison. Elle a vécu un traumatisme la bas et je crois que le problème a debuté par la suite. Elle habite maintenant chez moi et elle continue ces comportements. J’ai remarqué que cela se passe souvent lorsqu’elle parle avec la dame de l’ancienne famille. Ils ont laissé ce lien d’attachement car cela faisait 4 ans qu’elle habitait la bas. Nous le couperons prochainement. Est ce que vous pensez que cela peut avoir un lien de parler a cette famille et que tout de suite apres, dans les jours qui suivent, elle commet des vols ?merci

    Julie · 5 mai 2022 at 9 h 12 min

    Bonjour Victoria,
    Quel besoin se cache derrière ces comportements selon vous ? Attention ? Compensation d’un sentiment d’injustice ? Affirmation de soi ?
    Trouvez le besoin et vous aurez la clé pour voir ce comportement disparaitre.
    Vous parlé d’un traumatisme, est-ce qu’elle est suivi par un thérapeute depuis ?
    Bien à vous,
    Julie – Equipe Les Supers Parents

Isabelle · 2 juin 2022 at 7 h 55 min

Bonjour, ma fille a pris un bonbon en magasin alors même que la mamie en achetait pour elle. Je n’étais pas là et je ne connais donc pas les détails. Toujours est-il que ma fille ne s’est pas vraiment cachée et que je pense sincèrement que l’acquis propriété comme vous dites n’est pas encore. Le soucis c’est que la vendeuse de cette grande enseigne l’a littéralement engueulée, au point où la mamie n’a même pas pu lui expliquer quoi que ce soit. Ma fille a été tellement violentée par cette femme que ça l’a traumatisée: elle a pleuré, n’a plus voulu des bonbons achetés et le soir elle a fait de cauchemars. Je suis personnellement furieuse. Je sais que ma fille a fait quelque chose de mal. Mais est-ce être une mauvaise mère que de ne retenir de cette histoire que cette femme qui s’en est prise à une enfant de 5 ans?

    Julie · 3 juin 2022 at 12 h 34 min

    Bonjour Isabelle,
    Comme vous le dites, vous n’avez pas tous les détails mais dans tous les cas ce n’était pas à la vendeuse de faire la leçon à votre fille.
    Cette dame aurait du s’adresser à votre maman et régler ça entre adultes.
    Elle n’a probablement pas osé le faire parce que c’est bien plus simple de s’en prendre à un enfant que de risquer un conflit avec un autre adulte qui, lui, aura du répondant.
    Je comprends donc votre colère et je ne vois pas bien en quoi ressentir de la colère ferait de vous une mauvaise mère.
    Chacun fait de son mieux avec ce qu’il est, ce qu’il croit et ce qu’il a reçu.
    Bien à vous,
    Julie – Equipe Les Supers Parents

Sandra · 2 juin 2022 at 21 h 55 min

Bonjour, mon fils de 8 ans a pris de l’argent liquide (100 e) trouvé dans une boîte que nous ne cherchons pas a lui cacher. Il s’est rendu avec à l’école pour se vanter de ce qu’il s’agissait de son argent de poche. Après nous en être rendus compte, mon mari et moi avons choisi de ne pas le punir en tentant de lui faire comprendre la gravité de son geste et en étant fermes sur le fait que ça ne devait pas se reproduire. Deux jours plus tard il a pris avec lui un téléphone que je n’utilise plus pour le prendre à l’école et le montrer à certains de ses camarades en leur disant qu’il l’avait acheter avec son argent de poche. Ce qui était faux évidemment. Notre réaction a été plus … vive. Punition à la clé. Ce qui nous choque au delà de ces larcins et qu’il s’est mis à mentir pour les dissimuler. On est un peu perdu …

    Julie · 3 juin 2022 at 12 h 28 min

    Bonjour Sabrina,
    La première chose à faire quand on est face au comportement d’un enfant c’est de se poser la question « Est-ce que c’est de son âge ? ». Vers 8/9 ans l’enfant a besoin de se sentir quelqu’un d’apprécié et faire partie du groupe. Et pour faire partie de ce groupe, il arrive que l’enfant se vante, mente et fasse toutes sortes de choses pour se faire accepter. Il croit que grâce à ça, il sera mieux accepté par les autres. Le comportement que vous décrivez est donc typique de cette période de l’enfance.
    Plutôt que la punition ou qu’un simple rappel à la règle, il serait intéressant de vous mettre à l’écoute de ses émotions, de ses intentions et d’échanger avec lui sur l’impact de nos comportements sur autrui pour qu’il apprenne à se demander avant de faire quelque chose : est-ce que ça va blesser quelqu’un ? est-ce que ça va casser quelque chose ? Est-ce que c’est une vraie bonne idée ? Autre piste d’échange avec lui : pourquoi se sent-il obligé de faire des choses pour être accepté par les autres ?
    J’espère que ces quelques pistes vous aident.
    Bien à vous,
    Julie – Equipe Les Supers Parents

Emmanuelle · 21 juin 2022 at 9 h 52 min

Bonjour,
Ma fille de 9 ans revient régulièrement de l’école avec des stylos qui ne lui appartiennent pas. Jusque là elle me disait qu’il s’agissait de prêts ou d’échanges qu’elle faisait avec ses copains/copines. Or, ce matin, je découvre de nouveaux stylos dans son cartable. Elle m’avoue alors, face à mon insistance, qu’elle les a pris à ses camarades sans leur accord. Elle se sentait honteuse et malheureuse, car elle sait qu’elle a fait quelque chose de mal. Je lui ai demandé de rendre ce qu’elle a pris et de s’en excuser auprès de ses camarades.
Je ne sais pas ce qui la pousse à faire cela, car elle n’est clairement pas en manque de fournitures à la maison. Elle apprécie beaucoup les stylos en général car elle adore écrire. Elle en dispose d’un certain nombre et nous ne lui refusons pas l’achat de stylos qui lui plaisent en général.
Nous sommes très proches et j’essaie toujours de la valoriser en tant que personne. Je suis un peu démunie face à son comportement et j’aimerais vraiment avoir la bonne attitude face à ses actions.
Ma fille culpabilise très vite et à tendance à se dévaloriser alors j’essaie d’avoir les bons mots, de la responsabiliser et ne pas l’accabler encore plus.
J’ai trouvé votre article fort intéressant et je prendrai le temps de parler à ma fille ce soir après avoir vérifié qu’elle a bien restituer les affaires volées.
Bien à vous.
Emmanuelle

    Julie · 1 juillet 2022 at 8 h 52 min

    Bonjour Emmanuelle,
    Est-ce que ça arrive souvent ?
    A 9 ans, les enfants ont un grand besoin d’appartenance au groupe. Peut-être qu’avoir les stylos de ses amies nourrit ce besoin là…
    Ca se passe bien avec les copains/copines ? Comment s’est passé la restitution finalement ?
    Bien à vous,
    Julie – Equipe Les Supers Parents

    Marie.L · 15 octobre 2022 at 12 h 01 min

    Bonjour, mon fils de 5 ans volent partout où il va ( la presse pour des autocollants, la pharmacie pour des brosse à dent ou jolis pansements, des sucreries au magasin, des sous dans la tirelire de ses copains…. même une fois des cigarettes et il dit que c’était pour moi , vrai ou pas ? Je ne sais pas ). Moi et son papa sommes séparés. Il a eu un petit frère en Mai. Il avait commencé tout petit à voler tout ce qui est Sucré, le médecin avait parlé d’une addictions dès tout petits alors que j’évite ce genre de chose au maximum sans l’interdire formellement. Est ce que ça vient de là ou est ce que ça a empiré à cause d’autre chose ?
    J’ai essayé de parler à multiples reprises avec lui, essayer de passer du temps avec lui mais sans grand succès, j’ai fini par m’énerver et me fâcher vraiment fort ces derniers temps parce que j’en ai assez on va au devant de soucis.
    Je ne sais plus comment faire que que ça cesse.
    Sa maîtresse m’as dit que il avait volé les bonbons d’anniversaire de sa classe, et il en a donné a dautre enfants en plus il partage quand il vole. Du coup elle l’a privé d’anniversaire des autres copains maintenant… il a 5 ans … et finalement son comportement empire.. et elle vient encore se plaindre ..
    Je ne sais plus comment réagir vraiment ça me fait mal au cœur et j’ai peur de comment ça va finir ..

      Julie · 17 octobre 2022 at 7 h 54 min

      Bonjour Marie,
      Avant l’âge de 6 ans, on ne parle pas de “vol”. Petits, les enfants explorent le monde qui les entoure avec le sentiment que tout ce qu’ils voient leur appartient. Ils s’intéressent aux autres et donc à ce qui appartient aux autres mais il n’y a pas de volonté de nuire (la preuve : il partage).
      Depuis combien de temps ce comportement est-il apparu ? J’imagine que vous lui avez expliqué que c’était inadapté et pourquoi c’était inadapté … Est-ce qu’il vous confie ne pas pouvoir s’en empêcher ? Que vous dit-il ?
      Si vraiment ce comportement vous inquiète et qu’il dure au-delà de quelques semaines malgré vos explications, n’hésitez pas à consulter.
      Bien à vous,
      Julie – Equipe les Supers Parents

Lucie · 29 septembre 2022 at 8 h 31 min

Ma fille de 9 ans a régulièrement des objets ne lui appartenant pas dans son cartable. Quand je l’interroge à ce sujet, elle me dit que ses copines lui ont prêté et qu’elle leur rend le lendemain. Effectivement, le lendemain il n’y a plus les objets. L’année dernière, il y a eu mise au point avec la maîtresse, car en plus du vol, elle m’a menti sur l’origine des stylos, et n’a pas avoué, avant d’être mise au pied du mur ce qui s’était vraiment passé.
La maîtresse est intervenue, en la prenant à part, pour savoir à qui étaient les stylos, je lui ai fait écrire un mot d’excuse à sa camarade.
Mais cela n’a pas eu l’effet escompté, car à peine la rentrée arrivée, à nouveau je trouve des choses ne lui appartenant pas dans son cartable.
Ce matin, c’était un jouet de la fille de mon compagnon.
Je ne sais pas comment réagir, elle est en garde alternée 1 semaine sur 2, son papa ne fait pas beaucoup cas de ses agissements.
J’essaye au maximum de prendre du temps avec elle, malgré les journées chargées, sa sœur et toute le reste, je ne la prive pas, et j’essaye de leur faire plaisir à toutes les 2 quand je peux.
Je lui pose des questions sur son ressenti de vie, comment ça se passe chez moi et chez son papa, si elle veut me dire des choses, si elle n’aime pas mon nouveau compagnon… Mais elle me dit que tout va bien.
Juste un point récurrent, qui me peine énormément, elle n’arrête pas de dire qu’elle se trouve moche… J’essaye du mieux que je peux de la rassurer, de la valoriser mais rien n’y fait…
Elle a vu une psychologue pour enfant, après la séparation d’avec son papa, j’ai évoqué le vol mais elle n’a pas eu l’air de trouver ça étrange, elle lui a juste dit de ne pas recommencer !

    Julie · 29 septembre 2022 at 9 h 18 min

    Bonjour Lucie,
    Je n’ai pas compris : y-a-t-il eu des plaintes de la part des camarades ou des parents ? Est-elle accusée de vol ? Pourquoi partir du principe qu’il y a eu vol ? Les enfants font beaucoup de trocs, de dons, de prêts… non ?
    Bien à vous,
    Julie – Equipe Les Supers Parents

      Lucie · 19 décembre 2022 at 15 h 02 min

      Bonjour Julie, merci de ce retour. Il n’y a pas eu de plainte à proprement parler, mais elle a avoué avoir pris les stylos sans l’accord de sa camarade, et sans les lui demander. Elle me parle aussi parfois de prêts, et d’échanges de bibelots avec ses copines pour une journée, ce que je ne relève pas, car j’essaye de la croire.
      Mais elle prend des objets de la fille de mon compagnon, là aussi sans demander, et les cache dans ses affaires, que je suis amenée à manipuler (sacs de vêtements, cartable…). Elle sait que je vais tomber dessus à un moment ou un autre, mais ne semble pas effrayée à cette idée. C’est le côté récurent qui me gène, et le détachement qu’elle a quand je la confronte à son acte. Elle ment aussi régulièrement, sur des actes qui se passent à l’école. Je ne reste pas sans rien faire, j’en parle à la maitresse, et finalement, quand elle sait que son institutrice est au courant, elle me dit qu’il ne se passe plus rien, donc ce sont des inventions…
      Je suis désemparée face à ses vols et mensonges, et j’aimerais trouver la solution pour qu’elle cesse définitivement ces agissements. Quand je lui pose la questions du pourquoi, elle ne sais pas me dire…

        Julie · 20 décembre 2022 at 8 h 31 min

        Bonjour Lucie,
        Je comprends que vous ayez à cœur que ces comportements disparaissent cependant dites-vous bien que si elle agit ainsi, ça n’est pas pour vous contrarier, tester les limites ou faire le mal : c’est pour combler un besoin.
        Peut-être que ces « vols » sont un moyen pour elle d’attirer l’attention, de régler ses comptes avec une amie ou encore de récupérer du pouvoir personnel face à des « non » trop fréquents.
        Quant aux mensonges, à cet âge ils interviennent souvent pour éviter une punition, des remontrances ou d’affronter la déception de l’adulte.
        Comment se fait-il d’après vous que ce comportement n’alerte ni la maitresse, ni la psychologue, ni le papa, ni les parents de ses amies ?
        Je ne vous connais pas donc ce ne sont évidemment que des propositions de pistes à explorer si elles vous parlent.
        Bien à vous,
        Julie de l’équipe Les Supers Parents

Hafi · 7 octobre 2022 at 22 h 22 min

Merci de votre site et du partage d’expériences des parents avec vos conseils. Après coups, j’ai tout fait comme il ne fallait pas avec mon fils après avoir appris son méfait d’aujourd’hui. Mardi j’ai été convoquée par sa maîtresse car k.agé de 8ans Bavardait beaucoup en classe, distrait ses camarades et se laissait aussi distraire facilement ( la maîtresse m’a dit que K. Est très populaire, apprécié de ses camarades). Ce qui embête la maîtresse c’est qu’avec ses facilités ( saut de classe et apprend vite) k. Rattrape vite le fil mais pas ses camarades. Vendredi, coup de fil de la directrice pour me dire que fiston a été surpris entrain de vole des cartes Pokémon dans le sac d’un de ses camarades. Choc total pour moi. Cartes Pokémon il en a à gogo, le camarade c’est un de ses meilleurs amis. Le vol comme autres sujets graves et malhonnêtes , on en parle à la maison, des conséquences… son père travaille dans la justice. Mais il est à l’étranger depuis presque 2 ans mais on se réunit au moins 4 fois par an et il l’ait d’avoir accepté cette situation k. On ne comprend pas pourquoi il a fait ça pourquoi il a volé son ami. Il a dit parce que je les voulais trop ces cartes dans plus de prise de conscience de son acte. Enfin si maintenant qu’il a été pris. J’ai été dure avec lui : traiter de voleur, privé de sortie activité tout ce wk end, et plus de cadeaux faveurs avant qu’il regagne ma confiance. Je lui parler d’empathie, des principes d’honnêteté, de confiance …il a pleuré tout le long. Que dois je faire? Reprendre la discussion le laisser comme tel? Il a eu une fiche de réflexion à l’école et on est tout deux convoqué chez la directrice lundi.

    Julie · 11 octobre 2022 at 9 h 47 min

    Bonjour Hadi,
    C’est en faisant des erreurs qu’on apprend … c’est valable pour lui mais pour vous aussi. 🙂
    Les punitions sont déjà là : convocation chez la directrice, honte, peut-être conflit avec son ami, au final il n’a même pas les cartes convoitées … elles sont les conséquences naturelles de son erreur. Il apprend, pas besoin d’en rajouter à mon avis même si vous avez partaitement le droit de lui faire part de votre incompréhension et de votre inquiétude.
    N’hésitez pas à revenir sur la situation avec lui et vous mettre à l’écoute de ses ressentis. Sans faire de commentaire, sans donner de leçon, simplement écouter et lui donner le droit à l’erreur.
    Bien à vous,
    Julie – Equipe Les Supers Parents

MORIN · 17 octobre 2022 at 10 h 49 min

Bonjour,
Ma fille a commencé a nous volé à l’adolescence ainsi qu’à sa meilleure amie de l’époque. Aujourd’hui elle a 26 ans et elle continue toujours de nous voler malgré les nombreuses discussions, elle reste sur ses positions en n’avouant pas…A chaque fois qu’elle vient à la maison nous sommes obligés de tout mettre dans le coffre fort acheté par obligation à force de nous faire voler par notre fille. Hier mon mari a oublié de ranger son portefeuille et elle a de nouveau voler.
Que faire ? Mon mari en a assez, il veut porter plainte. J’ai besoin de conseils et d’aide.
Merci de votre retour,
Béatrice

    Julie · 18 octobre 2022 at 8 h 51 min

    Bonjour Béatrice,
    Sincèrement à 26 ans, il n’y a plus grand chose que vous puissiez faire en réalité. Elle est adulte à présent, ça ne dépend plus de vous.
    A ce stade, elle a probablement besoin d’un accompagnement psychologique et ça ne pourra se faire que lorsqu’elle ne sera plus dans le déni.
    Porter plainte risque simplement de mettre un terme à votre relation. A vous de voir si c’est ce que vous voulez …
    Peut-être qu’il faut arrêter de lui expliquer mais plutôt l’écouter et la sécuriser : Qu’est-ce qui la pousse à faire ça ? Que ressent-elle ? Est-elle en difficulté financière ? A-t-elle besoin d’aide ? Est-ce qu’elle pense que vous lui refuseriez votre aide ?
    Peut-être aussi que vous pourriez ne laisser « trainer » ce que vous aimeriez lui donner.
    Le fait qu’elle n’avoue pas ne rend pas les discussions inutiles à mon avis … continuez à la sécuriser et à lui offrir votre soutien. Si elle sait qu’elle peut compter sur votre soutien et votre amour inconditionnel, elle aura probablement moins envie de se servir.
    J’espère que ces quelques pistes vous aideront.
    Bien à vous,
    Julie – Equipe Les Supers Parents

B · 8 novembre 2022 at 23 h 57 min

Bonjour, après lecture des commentaires je pense avoir mal agit avec ma fille de 7 ans ce matin j’avais laissé de l’argent liquide sur le meuble pour le papa et il manquait 40€. Voyant que le papa m’appelait notre fille a avoué avoir pris ces 40€ et les avoir caché dans son bureau. En discutant avec elle ce soir elle m’a dit qu’elle savait qu’elle a fait une bêtise et qu’elle avait volé. Je lui ai dis que les adultes qui volent vont en prison que le vol c’est une grosse bêtise et que du coup elle aura une grosse punition ( elle n’ira pas l’anniversaire de sa copine). Elle pleurait de ne pas aller à l’anniversaire mais se rendait pas compte de son geste donc je lui ai dis que j’étais déçue et triste. La voyant le visage fermé je lui ai dis que ça ne changeait en rien que je l’aime et je l’aimerait toujours. Mais du coup je me sens vraiment mal et je ne sais pas comment revenir sur mes paroles demain matin pour dédramatiser la scène, sachant que je ne peut pas enlever la punition car je lui ai dis qu’elle avait pousser trop loin les limites… merci pour vos conseils

    Julie · 9 novembre 2022 at 7 h 04 min

    Bonjour Jennifer,

    Qu’est-ce qui vous donne le sentiment d’avoir mal agit ? Le recours à la punition ? Le fait de lui avoir fait part de votre déception et de votre tristesse ?

    Qu’est-ce qui l’a poussée à voler cet argent ? Quel était le projet ? Le besoin ? Peut-être que d’explorer ces questions est un bon moyen de reprendre la conversation « à froid ».

    A quoi sert la punition selon vous ? A faire passer le message que ce comportement est inadapté ? Si c’est l’objectif alors dites-vous bien que les conséquences du vol (votre colère, votre déception, votre tristesse, le fait qu’elle ait du rendre l’argent, qu’elle ne puisse pas mener à bien le projet pour lequel elle a souhaité avoir cet argent, la peur peut-être aussi (vol = prison)) s’en sont largement chargés.

    J’espère que ces quelques pistes vous aideront.

    Bien à vous,
    Julie – Equipe Les Supers Parents

Noémie · 13 novembre 2022 at 10 h 29 min

Bonjour.
Ma fille de 7 ans faisait souvent des trocs avec ses copines , jusque là ça ne me dérangeait pas … quoi que …
Maintenant dès que l on va dans un magasin , elle vole quelques choses ( pharmacie : baume pour les lèvres, magasin : stylo , jouets, parfumerie …) qu elle dissimule dans sa poche sauf qu à son attitude je vois, soit il est trop tard on est sortis , soit c est devant la caissière et je ne veux pas l afficher devant tous et je me sens honteuse si le vigile vient à l attraper . J’ai toujours un coup de chaud ! Elle a déjà eu plusieurs réprimandes , elle ne manque de rien , bien au contraire, elle a toujours ce qu elle souhaite ..: je suis désemparée. J’ai tou essayé : la compassion , l écoute , parler , je lui ai acheté des livres , mais là maintenant c est la privation et punition , j en peux plus elle abuse de ma gentillesse . Je ne supporte pas le vol et encore pire le mensonge , car derrière elle ment énormément !!!! Mais j’ai peur quand je la dispute trop car elle se dévalorise après en écrivant des mots comme «  je suis bête, méchante … »
Je viens de m apercevoir qu elle n avait plus sa chaîne en or de baptême . Elle me dit qu elle ne sait pas où elle , et passe à autre chose, change de conversation comme si ça ne l atteignait pas … j ai du mal à la croire … en fait maintenant je ne la crois plus du tout .
Je ne sais plus quoi faire .

    Julie · 14 novembre 2022 at 14 h 44 min

    Bonjour Noémie,
    Etes-vous dans l’obligation de l’emmener avec vous dans les magasins ?
    Comment fait-elle pour voler ces objets en votre présence ? Elle se promène dans le magasin sans vous, pendant que vous faites les courses ?
    Lui avez-vous bien expliqué les règles et les risques ? On croit parfois qu’elles sont évidemment mais ça n’est pas toujours le cas pour les enfants…
    Que vous dit-elle exactement sur ses motivations quand elle vole ?
    Faites-vous un lien avec le troc entre copines ?
    Les punitions et les réprimandes ne servent à rien … tant que vous n’avez pas trouvé le besoin qu’elle cherche à combler avec ces vols, vous n’aurez pas la clé du problème.
    Bien à vous,
    Julie – Equipe les Supers Parents

Audrey · 28 décembre 2022 at 7 h 50 min

Bonjour ma mère est venue passer le réveillon de Noël chez nous. Et le lundi quand elle est repartie elle a accusé son petit fils de lui avoir pris 30€. Elle nous dit qu’elle avait 2 billets de 20 et 2 billet de 10 euros et que maintenant il ne lui reste qu’un billet de chaque. Mon fils lui a volé de l’argent quand il avait 5 ans Il en a 13 aujourd’hui. Le souci c’est que cet été elle a fait la même mais là j’avais compté avec elle et quand on a fait les comptes elle s’est rendu compte qu’elle s’était trompée et s’est excusée. Mais là c’est la parole de ma mère de 70 ans et de mon fils. Je suis perdue.
De plus il est vrai que mon fils reviens avec des habits soi disant que ce sont des amis qui lui ont prêtés.
Je ne sais pas qui croire. Mon fils a 13 ans.
Cordialement

    Julie · 28 décembre 2022 at 10 h 48 min

    Suivez votre intuition : est-ce que vous sentez votre fils sincère ou est-ce que vous doutez ?
    Est-ce qu’il est possible que votre maman se soit trompée à nouveau ?
    Et si effectivement il y a eu vol de la part de votre fils, quel est le besoin caché derrière ce comportement ?
    Bien à vous,
    Julie de l’équipe Les Supers Parents

Sophie · 8 janvier 2023 at 18 h 08 min

Bonjour,
Quand mon fils avait 7 ans, il a volé a plusieurs reprise de l’argent (10€, 20€ chez des amis). Lorsque nous nous en sommes rendus compte, nous lui avons expliqué les conséquences de ces gestes et il s’est excusé auprès des personnes en leur rendant l’argent. Nous en avons parlé à sa pédiatre et avons fait quelques séances avec une psychologue. Nous pensions que c’était terminé mais lors d’un séjour chez sa grand mère il y a une semaine (il a désormais 10 ans), il a volé des articles de pêche sans que celle-ci ne s’en rende compte. Le magasin s’est rendu compte des vols et grâce à la vidéo-surveillance a pu remonter jusqu’à mon fils et sa grand-mère qui vient de recevoir la visite des gendarmes… Il vient de nous avouer avoir volé à plusieurs reprises des cartes pokemons, des articles de pêche, des jouets… Il ne manque de rien, a de l’argent de poche, vit dans une famille unie sans aucun événement qui pourrait expliquer son attitude. Il ne sait pas expliquer ses gestes et nous dit juste qu’il ne peut pas résister. Nous sommes désemparés et ne savons plus quoi faire.

    Julie · 9 janvier 2023 at 6 h 54 min

    Merci pour votre partage d’expérience Sophie. J’imagine votre inquiétude.
    Est-ce que votre fils était présent lorsque les gendarmes sont venus voir sa grand mère ?
    Est-ce que vous avez pensé à consulter un psychologue à ce sujet ? S’il est d’accord, quelques séances pourraient être bénéfiques et lui permettre de trouver ce qui provoque chez lui ce besoin irrépressible. Il y a probablement des choses qu’en tant que parents, on n’est pas capables de voir ou d’entendre.
    Bien à vous,
    Julie de l’équipe Les Supers Parents

Delphine · 20 janvier 2023 at 10 h 08 min

Bonjour,
Ma fille de bientôt 5 ans, est régulièrement menteuse, et de plus en plus voleuse. Les vols ont régulièrement lieu à l’école, le maitre m’en a même tenu 2 mots, c’est la première fois qu’une de ses élèves est autant concernée… Je suis très affectée, moi qui déteste le mensonge, je ne sais comment réagir sans me mettre en colère. Ma fille est plutôt du genre pourrie gâtée, nous lui cédons beaucoup de caprice, est ce que cela pourrait venir de là? Elle a déjà tenté de voler dans un magasin mais cela fait un moment (elle n’a pas retenté), elle a plutôt tendance à chaparder les affaires des autres, les miennes et ses camarades… Est ce qu’il faut voir un psy, ou pouvons nous encore tenter quelque chose? Merci d’avance!

    Julie · 20 janvier 2023 at 10 h 35 min

    Bonjour Delphine,
    Le mensonge et la dissimulation sont souvent provoqués à la peur de la sanction.
    Que vous dit votre fille à propos de ces « vols » ?
    Je vous invite à consulter si vous avez besoin d’être rassurée.
    Voici la liste des praticiens formés à l’approche d’Isabelle Filliozat : https://www.filliozat.net/praticiens/
    Bien à vous,
    Julie de l’équipe Les Supers Parents

Maman Naturellement - Le vol chez l'enfant - · 6 juillet 2021 at 13 h 34 min

[…] vite le découvrir ici et revenez me parler de votre expérience sur ce sujet, dont nombre de parents n’osent […]

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.