4 outils pour mieux connaître vos forces et révéler celles de vos enfants

Cette semaine nous recevons Tamare du Blog ScolaZen qui aide les parents qui aspirent à plus de joie, de bonheur et moins de difficultés dans leur mission éducative en leur donnant des conseils pragmatiques pour améliorer la relation parents/enfants, favoriser l’épanouissement et la réussite scolaire. Dans cet article, elle nous propose 4 outils pour apprendre à connaitre vos forces pour mieux révéler celles de nos enfants.

 

 

Dans l’éducation que nous avons reçu et l’école dans laquelle nous avons grandi on pointait systématiquement les défauts, les mauvaises notes, les faiblesses et on regardait très rarement les forces, les progrès… Comment apprendre à connaître ses forces quand on n’a pas appris à les identifier ? Et comment identifier alors les forces de nos enfants ? 

Nous sommes dans une société où nous recevons environ 8 marques d’attention négatives pour 2 marques d’attention positives. C’est à dire que l’on va pointer huit fois ce que l’on fait mal pour deux fois ce que l’on fait de bien. 

En réalité, pour stimuler, motiver un enfant, un adolescent, un adulte, il faut complètement inverser cette tendance. 

 Un chiffre important à connaître pour mieux comprendre : Il a été démontré qu’un jeune adulte d’une vingtaine d’années, aura reçu entre 22 000 heures et 26 000 heures de marques d’attention négatives. On se pose ensuite la question “Mais pourquoi les jeunes ne sont pas motivés? Ce n’est pas un hasard…Nous devons inverser la tendance c’est à dire être positif pour que parents et enfants puissent être épanouis. 

Avec mes chers élèves je fais toujours des ateliers pour apprendre à identifier ses forces. Et à chaque premier atelier je suis toujours abasourdie par leurs réponses. A la question “Quelles sont les qualités que vous pensez avoir, vos forces?” La réponse obtenue est souvent : “…” (silence interminable). 

En revanche à la question : “Quelles sont les défauts que vous pensez avoir?”. Il y a tout un flot de réponses avec un langage coloré pour dire cela joliment. 

Le chemin pour les aider à avoir une image positive d’eux mêmes est long mais les résultats finissent par arriver. 

N’oublions pas que “Nous renforçons ce sur quoi nous nous centrons” 

Plus vous allez souligner le positif, plus vous allez le renforcer. 

Et bien sûr la première étape est de le faire pour vous parents! Car oui en tant que parent on a souvent tendance à se faire du mal en pensant de manière négative sur notre personne. 

 

  

Avant de détailler les forces, petite escale sur la “CONFIANCE EN SOI”? 

 

La confiance en soi naît de l’estime de soi : La maison le socle de la confiance en soi 

Les reproches, les critiques négatives, les jugements dévalorisants loin de servir à aider fragilisent le cerveau en l’exposant à un état de stress important. 

Beaucoup d’élèves, loin d’avoir conscience d’être extraordinaires, ne se trouvent pas normaux et nuls. L’estime de soi est toujours entamée. 

L’estime de soi, c’est ce que l’on peut définir comme le sentiment intime qu’a une personne de sa valeur et de sa capacité à être aimable (dans le sens d’être aimée). 

La confiance en soi découle de l’estime de soi et correspond au sentiment d’avoir la capacité de répondre avec succès aux exigences, de se débrouiller, de s’adapter, de réussir ce que l’on entreprend. 

L’enfant qui n’a pas confiance en lui est enclin à dire : “Je ne peux pas le faire, c’est trop dur”, et à abandonner rapidement. 

L’enfant qui est constamment en train de dire des choses comme “Je n’ai pas d’amis” ou “Tout le monde est meilleur que moi” souffre certainement d’une faible estime de soi. 

 

Alors comment les parents peuvent-ils aider leurs enfants à avoir confiance en eux? 

Voici un outil très facile à mettre en place et qui contribue grandement à faire grandir la confiance en soi et l’estime de soi… 

 

Outil 1 : Le bocal à compliments/encouragements 

Prenez un pot en verre et trois papiers de couleurs différentes. Par exemple, vert, rose et bleu. 

Sur les papiers verts, écrivez les qualités que vous aimez chez votre enfant. Sur les papiers roses, écrivez-lui un mot doux. Et sur les papiers bleu, écrivez une activité que vous aimeriez faire avec lui. 

Faites-lui piocher un mot par jour. Les compliments et les mots doux nourrissent l’estime de soi de votre enfant et renforce le lien avec votre enfant. 

 

Outil 2 : Changer de regard? Pile/Face 

 Pour sortir des étiquettes négatives trop rapidement collées, l’approche Pile/Face peut être très utile. Chaque trait de caractère est comme une médaille. Il comporte un côté pile et un côté face. A force de focaliser sur le négatif, on oublie l’autre face de la médaille. Tout ce qui fait que l’enfant est unique et extraordinaire. 

Mais aussi tout ce qui fait que VOUS parent êtes unique! 

Entraînez vous à trouver la face positive pour chaque face négative. 

Par exemple, si l’on dit de votre enfant qu’il est hyperactif, une pile électrique, l’on peut valoriser sa belle énergie. Il est toujours partant pour faire quelque chose 

Si l’on dit de votre enfant que c’est un escargot, l’on peut mettre en évidence qu’il a le souci du travail bien fait. 

Si l’on dit de votre enfant qu’il est dans la lune , l’on peut aussi dire qu’il est très imaginatif et ingénieux. 

Autres exemples : côté pile timide, côté face attentif et réfléchi. bavard/Bon communiquant. 

A vous de jouer, pour trouver les côtés pile et face, vos forces vos talents qui vous rendent unique vous et vos enfants! 

 

 

Comment cultiver les forces de caractères ? 

 

Pourquoi est il important d’identifier ses forces et comment les activer ? 

 

Le concept de forces de caractère est intimement lié à la notion de confiance en soi. Identifier et activer ses forces permet de mieux se connaître et d’être plus conscient de ses atouts et capacités. Deux conditions importantes pour la construction de la confiance en soi. 

 

Une Définition des forces s’impose… 

Certaines des qualités identifiées chez le super héros sont des forces de caractère. 

Une force de caractère est “un trait de caractère positif, authentique et stimulant” (Linley 2008). Ces forces remplissent trois critères : 

  • l’authenticité : elles font partie de notre mode de fonctionnement naturel : ce ne sont pas des aspirations, mais des composantes de notre personnalité. Elles sont déjà en nous, de manière plus ou moins développées. Quand une personne pense à une de ses forces, elle doit vraiment ressentir l’impression : “Oui, c’est moi!” 
  • la haute performance : quand il utilise ses forces, un individu atteint ses meilleurs résultats 
  • l’énergie : leur utilisation entraîne de la vitalité de l’enthousiasme. Quand une personne pense à une de ses forces, elle doit vraiment avoir cette impression : “Wow, j’aime avoir cette force!” 

Martin Seligman, fondateur de la psychologie positive, considère le thème des forces comme au coeur de la discipline, car il explore le côté positif de la vie : on essaye de développer ce que l’on fait de bien. Martin Seligman et Christopher Peterson ont classé 24 forces organisées en 6 vertus (voir la liste des forces pour l’activité “Le Détective des forces”) 

 

La Valeur des forces… 

La recherche sur la valeur des forces suggère que connaître et suivre ses forces : 

  • favorise la connaissance intime et le sens de la perspective dans notre vie 
  • rend moins sensible au stress 
  • génère de l’optimisme et de la résilience 
  • procure un sens de la direction à suivre 
  • aide à développer la confiance en soi et une bonne image de soi 
  • génère une sensation de vitalité et d’énergie 
  • apporte une sensation de bonheur et d’épanouissement 
  • aide à atteindre les buts que l’on s’est fixés 
  • permet d’être plus engagé dans son travail et d’optimiser sa performance 

 

Il s’agit à la fois d’identifier ses forces et de les activer en les utilisant dans la vie de tous les jours et dans la construction de ses objectifs. La recherche montre que celles et ceux qui réussissent le mieux construisent leurs vies personnelles et leurs carrières à partir de leurs talents et de leurs forces. Ils trouvent les rôles qui leur conviennent le mieux et inventent des moyens pour appliquer leurs talents et leurs forces. En ce qui concerne leurs faiblesses, ils les “gèrent” plutôt que d’essayer de les “éliminer”. 

Evidemment, cette nouvelle perspective ne signifie pas qu’il faut cesser de se préoccuper de nos faiblesses. Mais il faut comprendre que notre plus grand potentiel se situe dans le domaine de nos forces et c’est en cultivant nos forces que l’on parvient à améliorer nos faiblesses. 

Il est donc indispensable d’aider nos enfants à identifier leurs forces, dans une optique de connaissance de soi et des autres, pour les aider à s’épanouir et réussir. 

Pour vous aider à identifier vos forces et révéler celles de vos enfants. Voilà la liste… 

 

Outil 3 : Liste des 24 forces (organisées selon les 6 vertus) 

Sagesse et Connaissances : Forces cognitives qui impliquent l’acquisition et l’utilisation des connaissances. 

  • Créativité : penser à des façons nouvelles et productives de faire les choses 
  • Curiosité : s’intéresser à tout ce qui se passe 
  • Ouverture d’esprit : réfléchir sur les choses et les examiner de tous les points de vue. 
  • Amour de l’apprentissage : maîtriser de nouvelles compétences, sujets et domaines de connaissance 
  • Perspective : être en mesure de fournir de sages conseils aux autres 

 

Courage : Forces émotionnelles qui impliquent l’exercice de la volonté d’atteindre des objectifs en dépit de l’opposition, externe ou interne. 

  • Bravoure : ne pas reculer devant la menace, le défi, la difficulté, ou la douleur. 
  • Persévérance : finir ce que l’on commence 
  • Intégrité : dire la vérité et se présenter d’une manière authentique 
  • Vitalité : aborder la vie avec enthousiasme et énergie 

 

Humanité : Forces interpersonnelles qui impliquent de s’occuper des autres et de se lier d’amitié. 

  • Amour : valoriser les relations proches avec les autres 
  • Gentillesse : faire des faveurs et de bonnes actions pour les autres 
  • Intelligence sociale : être conscient de ses propres motivations et sentiments et ceux des autres 

 

Justice : Forces civiques qui sous-tendent une saine vie communautaire 

  • Civilité : bien travailler en tant que membre d’un groupe ou d’une équipe 
  • Equité : traiter toutes les personnes de la même manière selon des notions d’équité et de justice 
  • Leadership : organiser des activités de groupe et veiller à ce qu’elles se produisent 

 

Modération : Les forces qui protègent contre les excès 

  • Pardon : pardonner à ceux qui nous ont fait du tort 
  • Humilité : laisse ses réalisations parler d’elles-mêmes 
  • Prudence : faire attention à ses choix ; ne pas dire ou faire des choses que l’on pourrait regretter plus tard 
  • Régulation de soi : réguler ce que l’on ressent et fait 

  

Transcendance : Forces qui forgent des connexions avec l’univers plus large et qui fournissent un sens. 

  • Appréciation de la beauté : remarquer et apprécier la beauté, l’excellence, et/ou la performance talentueuse dans tous les domaines de la vie 
  • Gratitude : être conscient et reconnaissant pour les bonnes choses qui se produisent 
  • Espoir : s’attendre au meilleur et travailler pour y parvenir 
  • Humour : aimer rire et taquiner ; faire sourire les autres 
  • Spiritualité : avoir des croyances cohérentes sur les buts et les sens les plus élevés de la vie 

 

On passe à la pratique. Avec une activité à faire en famille ! 

 

Outil 4 : Activité à faire en famille “Le Détective des forces” 

Objectifs : identifier ses forces et ceux des autres, passer un bon moment en famille 

Durée : 10 à 15 minutes environ 

Organisation : Parents et enfants!  

Information importante: Une force utile est une force à la fois identifiée et utilisée. Les forces peuvent être identifiées à la fois par la personne elle-même et par les parents/les frères/les soeurs. 

 

Déroulement : Expliquez “Nous allons faire un jeu en famille “Le Détective des forces”!” 

Écrire les 24 forces sur un tableau (ou sur des feuilles accrochées au mur à votre convenance).  Chacun choisit ses 3 meilleures forces (peu importe si certains ont les mêmes) et les partages avec les autres, en précisant des situations dans lesquelles il a utilisé ces forces (parler chacun votre tour sur une force chacun, ou bien faites chacun votre tour en détaillant directement les 3 forces, faites le comme vous le sentez…) 

 

J’espère que cet article vous a plu 

Et vous chers parents, après la lecture de cet article, quelles sont vos forces, vos talents? 

Au plaisir de vous lire et de vous soutenir ! 

Merci à vous de m’avoir lu 

Retrouvez Tamare sur son blog : https://www.scolazen.com/ ou sur Facebook

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire via Facebook

2 Comments

  • Merci pour tous ces outils précieux que je vais tester sans hésiter!
    C’est vrai que l’on a souvent tendance à se dévaloriser, à ne voir que ses défauts et en oublier nos qualités. de ce fait, on reproduit le shéma sur nos enfants.
    J’adore le concept de “la mère suffisamment bonne” de Winnicott qui m’a permis de moins me mettre la pression et d’apprécier mes qualité. J’en parle d’ailleurs ici: https://danse-prenatale.com/pourquoi-nous-sommes-des-meres-suffisamment-bonnes/
    AInsi, on est aussi plus cool avec ses proches, ses enfants,..
    Sonia Danse Prénatale

  • maite ropers

    Reply Reply 13 août 2018

    Hello! Ouhhh j’aime beaucoup ces idées, surtout l’idée du bocal à compliments. Enfants ou adultes, en effet nous avons tous besoin de savoir reconnaître nos points forts et bien souvent on remarque qu’il est plus simple d’annoncer ses “défauts” que ses qualités…
    Mais avec une méthode et une prise de conscience, on peut encore changer les choses… D’où l’importance de mettre cela en place dès l’enfance! Il me tarde que mon bébé grandisse pour lui proposer dès que possible ce type d’outils!
    Merci pour les idées,
    Maité

Leave A Response

* Denotes Required Field