Aider son enfant à mieux vivre ses émotions… grâce à l’EFT

  Nous sommes plus que ravi d’accueillir aujourd’hui Anthony, pour nous parler d’une technique révolutionnaire que nous sommes en train de découvrir et de mettre en pratique avec nos 3 enfants : l’EFT.

 

Anthony 4 Bonjour, je m’appelle Anthony Paspa.

Je suis Conseiller Conjugal & Familial à Perpignan, où je vis avec mon épouse et mes 2 enfants.

Quand j’ai découvert l’EFT voilà quelques années, j’ai tellement apprécié sa simplicité et son efficacité que je m’y suis formé et l’utilise depuis dans ma vie privée comme dans ma pratique professionnelle.

C’est à ce titre que Camille & Olivier m’ont sollicité pour écrire un article sur la question : Aider son enfant à mieux vivre ses émotions… grâce à l’EFT !

Pour en savoir plus sur mon travail, n’hésitez pas à visiter mes sites :

 

L’EFT en trois mots

EFTLogo

EFT pour “Emotional Freedom Techniques” (C et O : qu’on peut traduire par “techniques de libération émotionnelle”)

Bon… OK, je vous en dis un peu plus ! clip_image006

Comme leur nom l’indique, ces techniques vous libèrent de vos souffrances émotionnelles. Elles combinent les principes fondateurs de la médecine chinoise et de la psychologie moderne (à ma gauche: les méridiens énergétiques, à ma droite: la prise en compte de l’inconscient).

Il s’agit de tapoter soi-même des points du visage et du corps, en restant centré sur la souffrance ciblée : souvenir traumatique, douleur physique, blocage émotionnel…

Cette méthode, régulièrement simplifiée et améliorée depuis sa création dans les années 1990, s’intègre aujourd’hui à la pratique de milliers de professionnels du soin dans le monde entier, convaincus que le corps, l’esprit et les émotions sont indissociables.

Pour en savoir plus, vous pouvez les 2 document ci-dessous (clic droit sur les liens puis “enregistrer la cible du lien sous) :

 

Principes de base de l’EFT (doc PDF)

les principes de l'EFT

Les 4 étapes d’une séquence EFT (doc PDF)

Sequence d'EFT

 

L’EFT adapté aux enfants

Aider son enfant à mieux vivre ses émotions… grâce à l’EFT

ours02-BD-500x480(Ours/doudou avec les 9 points d’EFT, disponible sur www.doudous-eft.com)

 

Quatre avantages qu’ont les enfants par rapport à nous

  • Ils ont moins l’habitude de maîtriser ou refouler leurs émotions.
  • Ils sont beaucoup moins méfiants face à ce qu’ils ne savent pas expliquer.
  • L’amour inconditionnel ne leur semble pas si inaccessible.
  • Des croyances limitatives ne se sont pas encore gravées en eux.

 

Six points clés à adapter

  1. Le rapport de confiance avec l’enfant est crucial. La séance sera donc menée de manière très ludique et l’on veillera à ce qu’il se sente le plus à l’aise possible : il peut vouloir un parent près de lui… ou pas ; garder son doudou ou jouet favori ; être assis, couché ou debout ; à un endroit de la pièce plutôt qu’à un autre, etc.
  2. On lui demandera aussi la méthode qu’il préfère : l’adulte (praticien ou parent) tapote sur l’enfant qui, lui, ne tapote pas ; l’enfant tapote en même temps sur une peluche ; l’adulte et l’enfant tapotent chacun sur soi…
  3. Si évaluer l’intensité du problème de 0 à 10 est trop abstrait pour son âge, on lui demandera plutôt : “Ton problème, il est grand comment ?” L’enfant répondra alors spontanément à sa manière (par exemple en écartant plus ou moins les bras).
  4. Localiser le problème et lui donner une couleur, une forme etc. (par exemple “C’est une grosse boule rouge, là, dans le ventre“), marche particulièrement bien avec les enfants, qui peuvent ainsi se concentrer dessus comme sur une image.
  5. Plutôt que la phrase de préparation classique : “Je m’aime et je m’accepte tel(le) que je suis“, des adaptations comme “Papa et maman m’aiment très fort” ou “Je suis un garçon / une fille super !” auront plus d’impact.
  6. Enfin, le rythme des séances (généralement plus courtes mais plus régulières) sera bien sûr modulé en fonction de l’âge de l’enfant et de la complexité du problème.

En bonus, quelques vidéos et liens utiles :

1. Ma page préférée sur l’EFT et les enfants : celle de Jérôme Saurin, hypnothérapeute : https://jeromesaurin.com/left-avec-les-enfants/

(C et O : Il y propose notamment une vidéo assez bluffante : )

 

 

2. Une vidéo où Sylvie Alves, co-auteur de EFT et autres techniques énergétiques pour se guérir, présente la peluche Tapoty :

 

 

3. Un bel article de Gary Craig, fondateur de la méthode EFT : http://www.guerir-eft.com/lamethode/Methode-EFT-indispensable-pour-les-enfants.html

 

Merci beaucoup Anthony pour cette première approche de l’EFT. Nous serons amenés à en reparler sur le blog… ne serait-ce que pour vous parler des résultats de notre pratique de l’EFT (et du Brain Gym) avec Léo, Lou et Lili !

Si vous utilisez déjà l’EFT, n’hésitez pas à nous proposer votre propre retour d’expérience en laissant un commentaire ci-dessous !

A très vite !

Laisser un commentaire via Facebook

11 Comments

  • blandine

    Reply Reply 1 septembre 2014

    Bonjour,
    j’ai bien compris les articles sur ce sujet que je trouve très intéressant et que j’ai bien envie d’essayer avec mes enfants. toutefois, je me pose une question : quelque soit la raison, pour laquelle on est amené à pratiquer l’EFT, peut/ doit-on le faire “en crise”, “hors crise”, ou les deux ? par exemple, grosse colère avec un enfant, on attend que cela se passe et on fait en travail “de fond” avec lui, ou en “live” au moment de cette colère, ou les deux ? car ici, (comme ailleurs, je suppose 🙂 ) les motifs des colères/tensions sont récurrents … merci d’avance pour votre réponse. blandine

  • Anthony

    Reply Reply 2 septembre 2014

    Bonjour Blandine,

    Votre intuition est la bonne.
    La réponse est: “Les deux, mon capitaine!” 😉

    1) L’EFT apaise immédiatement l’émotion à chaud

    NB: le “point clavicule”, n°6 sur le schéma, est surnommé “point d’urgence” -> le solliciter immédiatement en cas de vrai débordement.

    2) Elle permet aussi un travail à froid. Il suffit pour cela de repenser (se connecter) au problème et d’évaluer l’intensité ressentie au présent.

    L’avantage avec l’EFT, c’est que “l’ancienneté” du problème ne change rien à l’efficacité de la méthode ni au temps de travail nécessaire.

    En effet, tout ce que l’on vit et ressent est enregistré sur notre “disque dur”. L’EFT, comme un “gestionnaire de fichiers”, trouve le chemin d’accès le plus rapide vers celui que vous recherchez. Peu importe qu’il date de 5 mn ou de 20 ans.

  • Sylvie

    Reply Reply 27 novembre 2014

    Bonjour,
    Peut-on comparer l’EFT à l’EMDR?
    http://www.emdr-france.org/
    Merci
    Sylvie

    • Bonjour Sylvie,

      Oui, on peut faire de nombreux rapprochements avec l’EMDR (à ne pas confondre avec le MDR qu’on écrit dans les textos… 😀 ).

      L’avantage supplémentaire de l’EFT, c’est qu’une fois les bases intégrées, on peut l’utiliser soi-même en toute autonomie et sans danger. L’accompagnement reste nécessaire pour les problèmes complexes ou persistants.

  • Sophie

    Reply Reply 30 janvier 2015

    Bonjour Anthony,

    J’ai moi aussi une question relative à l’EFT. Peut-on appliquer ces points de pression avec un enfant qui est épileptique ? En effet, si je peux me permettre un rapprochement avec les méridiens qui circulent dans notre corps, il m’a été recommandée d’être très prudente quant au “canal” qui passe le long de la main vers le coude, en lien avec le système nerveux. Est-ce un peu le même principe pour l’EFT ou y a-t-il des recommandations voire des mises en garde quant à la pratique de l’EFT en cas d’épilepsie (pas totalement stabilisée)?
    Merci de prendre le temps de me lire et de me répondre si possible.
    Belle continuation à vous. Sophie

    • Bonjour Sophie,

      N’ayant jamais été confronté à cette (très pertinente) question, j’ai fait quelques recherches pour vous et peux vous apporter les réponses suivantes, trouvées sur le site de Gary Craig, (le fondateur de la méthode lui-même):
      http://www.emofree.com/archive/view/listid-1-mailing-list/mailid-111-newsletter-07-31-2014.html

      Il explique en substance qu’il a reçu de nombreux témoignages en 20 ans de personnes ayant constaté une diminution significative de leurs crises d’épilepsie suite à des séances d’EFT.

      Il ajoute cependant que cela fait partie des cas où il est très hasardeux de le pratiquer seul, avec des “scripts” basiques. Il insiste sur la nécessité de faire appel à un praticien expérimenté qui saura s’adapter au problème et à l’histoire individuelle du patient.

      Si vous voulez, je peux vous aider dans vos recherches en fonction de votre lieu de résidence.

      Bon week-end

    • Camille et Olivier

      Reply Reply 22 février 2015

      Bonjour Sophie,

      Je vous fais suivre la réponse de Caroline Burel, Coach énergéticienne pour mamans actives épanouies, http://www.carolineburel.com, à votre question. Merci à notre collaboratrice Julie, du blog Maman zen, http://www.mamanzen.com, pour le relais :)!

      “Il n’existe pas de contre indication quant à l’utilisation de l’EFT par rapport à l’épilepsie. Cependant, il ne s’agit pas non-plus de déclencher des réactions fortes entraînant une crise. Donc, il est tout à fait possible de créer un moment de douceur où vous pourrez tranquillement masser les points de la ronde EFT plutôt que de les tapoter tout en faisant parler votre enfant.
      Si vous sentez que les émotions montent fortement, faîtes le boire de l’eau, respirer profondément et sans forcer et continuez tranquillement à masser les points, tout en restant “proche de cœur” de votre enfant. Beaucoup de douceur à vous pendant ces séances.”

      Je vous souhaite une bonne expérimentation!

      Caroline, Julie et Camille! 🙂

  • Sophie

    Reply Reply 30 mars 2015

    Bonsoir Anthony, Caroline, Camille et Julie,

    Un grand merci pour votre réponse à tous, et en effet, je compte rester très prudente quant à l’utilisation de l’EFT pour mon fils épileptique.

    Oui, je veux bien avoir des adresses de personnes expérimentées qui pratiquent l’EFT, dans la région de Rennes (35).

    Et également, des personnes qui pourraient me former moi-même à cette méthode pour l’appliquer dans ma famille. J’ai trouvé une adresse à Vannes (56) et je voudrais savoir s’il y a quelqu’un de plus près, dans les départements du 35 et 22.

    Merci d’avance, et au plaisir de vous lire bientôt.
    Sophie

    • Bonjour Sophie,
      Caroline est justement située à 10 minutes au nord de Rennes. N’hésitez pas à la contacter.
      Bien à vous,
      Julie

Leave A Response

* Denotes Required Field