5 Choses simples pour commencer Montessori à la maison.

La pédagogie Montessori est vaste et il faut bien commencer quelque part. Nous avons donc demandé à Wendy la fondatrice du site Pensées Montessori de vous proposer 5 activités pour démarrer avec votre enfant cette pédagogie. Avant cela petit rappel pour les non-initiés la règle d’or en pédagogie Montessori est

« Apprends moi à faire seul. »

Les enfants ont pour cela besoin d’un environnement adapté. C’est pourquoi nous parlons dans cet article de 5 activités possible avec un environnement adapté.

 

1. Proposer un coin lecture ouvert

Les enfants quelques soit leur âge sont avides d’interaction avec vous.

La lecture est une activité formidable, c’est un moment que vous partagez à deux durant lequel votre enfant apprend les bases du langage. Il n’y a pas d’âge pour commencer la lecture. Dès la naissance votre voix murmurée est un son mélodieux.

Notre conseil : Que ce soit dans votre salon, une chambre, ou un couloir préparez-vous un coin lecture. Essayez au maximum que la face du livre soit visible à l’enfant dans sa bibliothèque et vers 1 an et demi proposez lui de choisir entre deux livres. En l’impliquant dans ce choix, vous lui permettez d’affirmer sa volonté. S’il ne souhaite pas choisir n’insistez pas. Choisir est un acte d’autonomie fort et vient progressivement.

Essayez de ranger systématiquement le livre lu avant d’en commencer un autre. Lorsque votre enfant sortira lui-même les livres il comprendra qu’il ne peut en sortir qu’un seul à la fois et le rangera après utilisation.

La compréhension de cette règle sera simple car vous l’aurez appliqué à plusieurs reprises devant lui. Il n’aura plus qu’à vous imiter.

 

2. Cuisiner avec votre enfant

La cuisine est une pièce importante chez vous, vous y passez du temps, et c’est peut-être dans cette pièce que vous réalisez quotidiennement des activités manuelles.

Vous coupez, saupoudrez, transvasez, mélangez … tout cela est captivant. Au lieu de repousser votre enfant intégrez le à cette activité.

Dès ses 6 mois il y prendra plaisir et ses sens en plein apprentissage n’en perdront pas une miette.

Vers 1 ans sur l’intégralité d’une recette il y a sûrement quelque chose que vous pouvez lui faire faire.

Petit à petit il prendra de l’assurance et vous accompagnera volontiers en cuisine.

Si vous ne le sentez pas prêt à agir, sachez qu’observer est une importante partie de l’apprentissage. Même s’il vous parait ne rien faire, détrompez-vous, votre enfant ne s’ennuie pas à vous regarder.

 

3. Préparer un coin d’activité

La pédagogie Montessori propose de nombreuses activités partant des besoins physiques et psychiques de l’enfant.

Avant de lui proposer un jouet ou une activité, observez-le et demandez-vous si cela peut répondre à un besoin pour lui.

S’il se met à ouvrir à plusieurs reprises le tiroir de votre meuble, c’est sûrement le bon moment pour lui proposer une boite d’encastrement avec tiroir. Cela lui permettra de répéter son geste à volonté sans vider tout votre tiroir au risque d’y trouver des choses inadaptées.

Si vous sentez que cela peu l’intéresser proposer lui cette boite d’encastrement à un endroit visible et accessible pour lui. Ce sera toujours à cet endroit que vous présenterez ce jouet. Essayez de donner une place attitrée aux différentes activités. En agissant ainsi lorsque votre sera plus grand il rangera ses jouets comme vous !

Le pouvoir du mimétisme est immense servez-vous en 😉

 

4. Sortir

Les enfants dès le plus jeune âge ont besoin d’interaction humaine mais aussi avec le monde qui les entoure.

Une rencontre avec le boulanger, regarder des travaux dans la rue, se promener en pleine nature. Tout cela est indispensable.

Notre conseil : pour que votre enfant profite pleinement de ce moment prenez le temps vous aussi d’observer. Tous les parents sortent leurs enfants il n’y a rien d’incroyable à cela. Pourtant votre façon d’agir durant ce temps à l’extérieur est crucial.

Combien de parents sont prêt à « perdre » une demi-heure à regarder une tractopelle à l’œuvre ?

Pourtant c’est durant ce moment et grâce au réel que se construit son pouvoir de concentration.

Respecter l’engouement d’un enfant est un principe fort en pédagogie Montessori, nous vous conseillons d’ailleurs de parler le moins possible lorsque les yeux de votre enfant sont en train d’absorber le monde.

 

5. Agir avec bienveillance

Être un enfant est un période longue et délicate. Tellement de choses à apprendre et comprendre qu’il aura besoin de tout votre amour.

Gardez-en tête que pour votre enfant vous êtes l’être le plus cher au monde. Que ses maladresses, ne sont pas des erreurs, ni des fautes. Elles ne sont pas là pour vous embêter ou vous rendre chèvre. Elles sont juste des maladresses.

Un enfant ayant compris une règle le lundi peut l’oublier le lendemain. Un enfant ayant fait une « bêtise » avait peut-être besoin de votre attention.  Un enfant ne renversant plus son verre peut à nouveau le faire basculer, un enfant ayant ranger le lundi ne rangera pas le mardi.

Tous ces allers et retours, toutes ces maladresses sont nécessaires et normales. Votre bienveillance et compréhension devraient être acquises dès le premier jour et ne plus s’arrêter. Comme dirait Marshall Rosenberg pionner de la communication non violente « Regardez du côté de la joie ! »

 

 

Cette cinquième activité n’en n’est pas vraiment une mais elle conditionne toutes celles que vous mettrez en place donc c’est toujours bon de le dire.

Et vous quelles sont vos activités phares et surtout quelles sont les changements que vous avez réalisés pour mener à bien ces activités ?

 

Laisser un commentaire via Facebook

2 Comments

  • Tong

    Reply Reply 26 avril 2018

    Pour sortir, je trouve votre conseil superbe.

  • Bonjour Wendy,

    C’est un très bel article qui rappel que la méthode Montessori c’est avant tout une posture ouverte sur le concret et non une méthode autour d’un matériel hors de prix.

Leave A Response

* Denotes Required Field