4 clés essentielles pour une naissance bienveillante

Cette semaine, nous laissons les clés du blog à Fanny, créatrice du blog Naissance, Enfant, Nature, afin qu’elle nous livre ses clés pour une naissance bienveillante !

 

Dans environ 1 mois et demi, je mettrai au monde mon premier enfant…
Cela fait donc 7 mois et demi que ma parentalité ainsi que celle du futur papa se construisent jour après jour.
Nous avons très envie d’être des “supers parents” ! Développer une parentalité positive et bienveillante est primordial pour nous.

Après m’être délectée chaque jour d’une grossesse magique dans le positivisme et la joie, la prochaine étape sera de donner naissance à cet enfant de la façon la plus douce et bienveillante possible.

Passionnée par le sujet, j’ai beaucoup lu de livres et de témoignages à propos de la naissance et je viens partager ici avec vous les 4 points qui me semblent essentiels pour atteindre cet objectif de naissance bienveillante !

 

1- S’entourer de praticiens avec qui l’on se sent en confiance

Savez-vous qu’il est aujourd’hui possible de choisir un suivi de grossesse par la sage-femme qui sera là pour vous accompagner lors de votre accouchement ?

Effectivement de plus en plus de sage-femmes proposent “l’accompagnement global”. Ceci peut être proposé par des sage-femmes libérales qui pratiquent l’accouchement à domicile ou en plateau technique. Mais cela peut aussi être mis en place directement dans le service de maternité.
Je trouve ça incroyablement rassurant de faire connaissance tout au long de la grossesse avec la ou les personnes qui seront là pour vous aider à donner naissance à votre enfant.

Faute d’accompagnement global, les petites structures peuvent également permettre une proximité certaine. Il vous est possible alors de rencontrer l’équipe au complet durant la grossesse. De ce fait, vous retrouvez des visages connus le jour J.

 

Pourquoi selon moi ceci est un point essentiel pour une naissance bienveillante ?

-> Cet accompagnement favorise le bien-être et la sérénité des futurs parents face à la naissance. Ce bien-être et cette sérénité sont évidemment transmis directement à bébé ! Je suis convaincue que soigner son propre bien-être en tant que futur parent / parent est la base d’une parentalité bienveillante.

-> Les praticiens vous connaissent bien, vous, votre compagnon, et votre projet de naissance. Et c’est indéniablement un plus pour un déroulement logique et fluide des évènements !

-> Si les choses ne se déroulent pas comme prévu (problème médical ou autre), cette situation sera d’autant plus acceptable si c’est votre praticien de confiance qui vous l’annonce et vous l’explique. (Je trouve que cela fait une différence énorme par exemple si la sage-femme qui me suit depuis le début de la grossesse m’explique qu’une césarienne est indispensable VS si c’est un médecin totalement inconnu à qui je n’ai pas eu le temps d’accorder ma confiance.)

 

 

2- Exprimer ses désirs

Aujourd’hui, les femmes commencent enfin à être écoutées dans leurs souhaits face à l’accouchement. Les “violences obstétricales” font grand bruit dans les médias. Il est temps de récupérer ce droit d’expression !

La façon la plus simple d’exprimer ses désirs aujourd’hui est d’écrire un projet de naissance que l’on transmet à l’équipe médicale et / ou à la sage-femme qui nous suit en accompagnement global. Et mieux encore, de le travailler en couple.

Pourquoi selon moi ceci est un point essentiel pour une naissance bienveillante ?

-> Ceci vous permettra de faire le point avec vous-même et votre conjoint sur ce que vous souhaitez dans l’idéal pour la naissance de votre enfant.

-> C’est rassurant d’avoir transmis ses souhaits à l’équipe au cas où des décisions doivent être prises alors que vous n’êtes pas en mesure d’y répondre.

-> Il est important aujourd’hui d’insister sur certains actes qui sont malheureusement souvent pratiqués par habitude et qui vont pourtant à l’encontre de la bienveillance envers le nouveau-né (par exemple le fait de couper systématiquement le cordon ombilical avant qu’il ne cesse de battre.)

-> A lui seul le fait de savoir qu’elle a la liberté d’exprimer ses souhaits peut soulager la maman d’inquiétudes et angoisses ressenties par rapport à la naissance.

-> C’est clairement une façon de s’approcher au mieux de la naissance qui serait pour vous idéale pour votre enfant. Quoi de plus bienveillant ?

 

3- Utiliser la médicalisation avec parcimonie et réflexion

Nous avons la chance de vivre à une époque et dans un pays où l’accès aux soins est assez aisé. La naissance nécessite parfois des soins particuliers sans lesquels nous risquerions de graves complications voire des catastrophes. Aujourd’hui, des enfants nés de façon très prématurée s’en sortent grâce à la médecine. D’autres naissent par césarienne et cela leur sauve la vie. Des mamans aussi nécessitent parfois un soin particulier suite à un accouchement.

Cependant, dans la majorité des cas, la naissance ne nécessite pas de médicalisation. Lorsque cela n’est pas nécessaire, pourquoi alors imbiber notre corps d’hormones artificielles, le mutiler d’une épisiotomie, et le brancher sous surveillance ?

Avant d’avoir recours à toute cette médicalisation, il est essentiel de se pencher sur la question de nécessité et d’utilité.

Pourquoi selon moi ceci est un point essentiel pour une naissance bienveillante ?

-> Ce que subit le corps de la future maman, l’enfant qui y est encore logé le subit également en partie.

-> Laisser son corps et son bébé être acteurs de la naissance est naturel et logique. De la bienveillance à l’état pur !

-> Moins la naissance sera médicalisée, plus elle aura de chances de se dérouler physiologiquement, naturellement, et donc sans complications.

-> Les suites de couches sont facilitées par une naissance physiologique.

-> La mise en place de l’allaitement et l’attachement parent-enfant est également facilitée.

 

 

4- Favoriser la joie au maximum !

Nos émotions et nos pensées conduisent nos hormones. Et ce sont nos hormones qui dirigent le travail de la naissance. Je crois donc qu’il est indispensable de ressentir un maximum d’énergie positive lors de l’accouchement ! Pas toujours facile vous allez me dire… Je n’en doute pas !

L’essentiel je crois est d’avoir cette intention. Ce désir profond de ressentir un maximum de joie et de positif.

Focalisons sur le bonheur intense d’être en train de mettre notre enfant au monde ! Ceci ne peut que le soutenir dans sa naissance, une venue au monde enveloppée d’amour et de joie.

Pourquoi selon moi ceci est un point essentiel pour une naissance bienveillante ?

-> Encore une fois, bébé ressentira cette intention de joie.

-> Favoriser la sécrétion d’hormones positives et utiles au travail ne peut que faire avancer les choses dans le bon sens. C’est une forme de communication entre maman et bébé.

-> Quand on se sent bien, on se sent bien ! Et je suis intimement persuadée que l’on peut décider de se sentir au mieux, même dans des conditions qui peuvent faire souffrir telles qu’un accouchement.

 

C’est sur cette note utopiste que je termine mon article .
Utopiste, peut-être mais c’est justement là tout l’enjeu selon moi ! Je crois qu’il est nécessaire de voir au maximum le côté positif des choses afin de favoriser une naissance bienveillante.

Il est évident qu’il faut avoir conscience que tout ne se déroulera pas forcément comme dans la situation idéale que nous avons imaginée.

Mais l’avoir imaginée, y croire et la souhaiter, cette situation idéale, permettra certainement de s’en rapprocher au maximum…

Et peut-être même de provoquer sa réalisation grâce aux lois de l’attraction, qui sait ?!

Merci pour votre lecture !

Si vous souhaitez me retrouver sur mon blog, c’est par ici : https://naissance-enfance-nature.com

J’y offre actuellement un journal de grossesse imprimable créé par mes soins avec beaucoup d’amour et de jolis dessins…

Fanny

 

Laisser un commentaire via Facebook

1 Comment

  • Fanny

    Reply Reply 17 avril 2018

    Oh j’ai cru laisser un commentaire l’autre jour mais je vois qu’il n’apparait pas. ça n’a pas dû fonctionner…

    Je disais donc que j’étais émue de relire cet article écrit à la fin de ma grossesse, car entre temps, mon bébé est arrivé !

    Et maintenant, je peux parler en connaissance de cause et ces clés sont clairement essentielles à une naissance bienveillante !

    J’ai mis en pratique l’ensemble de ce dont je parle dans cet article.
    Ma petite luciole a eu une naissance toute douce et naturelle… Je publierai bientôt mon récit de cette naissance à la maison sur mon blog !

    Encore un grand merci aux supers parents de m’avoir accueillie sur leur super blog 🙂

Leave A Response

* Denotes Required Field