Dans cet article je vous explique :

  • L’intérêt de participer à un atelier de parents ?
  • Comment fonctionnent ces ateliers et où les trouver ?
  • Les bénéfices que vous pouvez en retirer.
  • En vidéo (ma première face caméra !) : Une chouette astuce pour éviter de nombreuses « crises ».

Aujourd’hui j’ai la pêche !!!! Je viens de terminer ma formation à l’animation des Ateliers de Parents : « Parler pour que les enfants écoutent ».

J’ai eu la chance et le privilège d’avoir été formé par Sophie Benkemoun qui est à l’origine de l’importation en France des Ateliers de Parents d’Adèle Faber et Elaine Mazlish. Sophie anime aussi de nombreuses conférences… mais n’en n’a encore jamais donnée sur Bordeaux. Nous allons y travailler ensemble :-) !

Sophie Benkemou - Adel Faber - Elaine Mazlish Sophie Benkemoun (au milieu), Elaine Mazlish (gauche) et Adele Faber

Je reviens de cette formation (sur Paris) le sac chargé de nouveaux outils de « communication bienveillante » à mettre en pratique avec Léo, Lou et Lili… et j’ai aussi hâte de les transmettre à tous ceux qui souhaitent s’améliorer dans leur (difficile) rôle de « parent bienveillant ».

Car oui, je me lance !! J’animerais mes premiers ateliers très prochainement sur la région Bordelaise.


Les ateliers « parler pour que les enfants écoutent » c’est quoi ? A quoi ça sert ?

« Nous sommes tous des parents bienveillants… mais bien maladroits ! »

L’atelier « parler pour que les enfants écoutent » est destiné à tous les parents qui souhaitent devenir « moins maladroits » en améliorant leur mode de communication avec leurs enfants.

En participant à cet atelier, vous prendrez conscience de l’impact de nos paroles, des dégâts que certains mots et certaines attitudes peuvent occasionner chez nos enfants ; sur leur confiance en eux et sur leur estime de soi notamment.

Vous y découvrirez des techniques de communication concrètes, efficaces et accessibles à tous ; directement applicables aux situations de la vie quotidienne !

famille parentalité positive

Qu’est ce qu’on y apprend ?

 

L’atelier « Comment parler aux enfants pour qu’ils écoutent ? » est composé de 7 séances de 2 heures et demi, étalées sur 7 semaines. Le groupe est composé de 10 à 12 participants.

Grâces aux nombreux outils de communication abordés durant les 7 séances, vous apprendrez:

  • Comment réagir face aux multiples situations de la vie quotidienne qui génèrent des conflits avec les enfants, qu’ils aient 3 ans ou 17 ans.
  • L’importance d’être à l’écoute des émotions des enfants et de nos propres émotions,
  • Comment poser des limites fermes tout en conservant un climat d’ouverture,
  • Comment résoudre les conflits familiaux en utilisant une méthode « gagnant-gagnant ».


Les thèmes des 7 séances :

 

  • Séance 1 : comment s’y prendre avec les sentiments négatifs de l’enfant : sa frustration, sa déception, sa colère, sa tristesse…) ? 4 outils concrets (dont un que vous trouverez en vidéo plus bas !!).
  • Séance 2 : comment susciter chez l’enfant le désir de coopérer, de prendre part aux tâches et aux activités de la vie quotidienne, sans passer par d’interminables disputes. 5 outils concrets.
  • Séance 3 : comment éviter le recours à la punition tout en suscitant chez l’enfant le désir de changer son comportement. 6 outils concrets.
  • Séance 4 : comment l’aider à développer au maximum son potentiel tout en encourageant son autonomie. 6 outils concrets.
  • Séance 5 : Comment utiliser correctement les compliments pour favoriser l’estime de soi. 3 outils concrets.
  • Séance 6 : comment l’aider à se débarrassez des étiquettes dont on l’a affublé : le maladroit, le paresseux, le lent, l’excité, la princesse… 6 outils concrets.
  • Séance 7 : Révision générale des 30 outils abordés pendant les précédentes séances.

 

Le déroulement type d’une séance :

 

Avant de démarrer la séance : discussions et partages d’expériences à propos des outils appris la semaine précédente et de leur mise en pratique.

1- Prise de conscience de nos « maladresses » de parents.

2- Explication des outils / Techniques pour y remédier.

3- Exercices et jeux de rôle pour s’y entraîner (la partie la plus fun !).

En fin de séance : quelques « devoirs » à faire à la maison pour la prochaine séance (mise en application si possible des techniques et quelques lectures).

 

Si vous êtes sur la région Bordelaise et que vous souhaitez participer à un atelier, n’hésitez pas à me contacter via le formulaire de contact.
Je vous préviendrai dès que les premières dates seront programmées.

 

L’astuce en Vidéo

Sans plus attendre me voici donc en vidéo pour vous parler d’une technique simple et très efficace pour vous éviter de nombreuses crises (c’est une technique abordée dans la séance 1 de l’atelier “parler pour que les enfants écoutent”) :

PS : J’espère que vous serez indulgents car c’est ma première vidéo face caméra !! Et puis il y avait du vent aujourd’hui :-)

 

 

PSS : Laissez moi un commentaire pour me dire si la technique à fonctionnée chez vous !