Se connaître grâce à l’Ennéagramme pour être un meilleur parent

Cette semaine, Bastienne, rédactrice du blog Parents-Enfants Connectés nous propose de découvrir 9 styles de parentalité à la lumière d’un outil d’exploration de la personnalité : l’Ennéagramme, 

 

Nous sommes des êtres uniques car nous avons une identité propre, révélée par notre HLA (Human Leucocyte Antigen) qui est en quelque sorte notre identité cellulaire.

Quant à notre personnalité, elle vient révéler l’aspect unique de notre identité.

 

La personnalité est la somme de notre histoire, de notre tissu émotionnel, de nos différences et de nos comportements. Il est important de savoir qu’elle évolue en fonction de notre vécu, nos rencontres et de nos besoins car nous ne sommes pas des êtres figés.

 

Même si nous avons une manière unique d’exprimer notre personnalité, nous pouvons mettre en lumière 9 grands types de personnalité principaux grâce à l’Ennéagramme.

 

Qu’est-ce que l’Ennéagramme ?

L’énnéagramme est un outil d’étude de la personnalité. Il entre dans la catégorie de la psychologie transpersonnelle, qui admet l’existence de l’âme.

C’est comme si notre âme avait choisi d’expérimenter qui elle est avec un certain point de vue (1 sur les 9), car la temporalité et les limites du corps humain ne lui permettaient pas de tout vivre.

Chaque personne a développé une peur propre à son type, suite à une blessure vécue dans l’enfance. Cette blessure a entraîné l’évitement qu’elle se reproduise ainsi qu’une vision du monde bien spécifique. Ainsi, dès que la personne réagit, c’est son type qui s’active. C’est un mécanisme inconscient et compulsif (que l’on ne peut s’empêcher).

Evidemment, mettre de la conscience sur ce mécanisme fait que l’on peut réduire les réactions. Nous évoluons dans notre type, avec une personnalité plus ou moins marquée.

Enfin, l’énnéagramme ne sert pas à nous enfermer dans une boîte, mais plutôt à faire la lumière sur la boîte dans laquelle nous sommes déjà.

 

Ce que l’Ennéagramme peut vous apporter

S’accepter et s’aimer

L’énnéagramme, par une connaissance approfondie de nous-même, est d’abord là pour renforcer l’acceptation de notre fonctionnement, nos « défauts » et nos réactions excessives. Il amène aussi un certain éclairage sur nos « qualités » et ce que l’on aime déjà chez nous.

C’est un outil pour moins se juger, pour simplement s’aimer davantage

Plus d’empathie et de tolérance

La connaissance de son type permet également de réaliser puis d’accepter que la plupart des autres personnes fonctionnent différemment de nous. Cela amène plus de tolérance, d’empathie et de légèreté lorsque tout semble nous opposer à l’autre.

Progresser et gagner en liberté

Comme nous sommes plus conscients de nos comportements, nous pouvons les modifier, anticiper nos réactions, donner moins d’importance à une pensée récurrente, à des peurs etc. C’est en quelque sorte une manière de se libérer de schémas de pensées et de réactions émotionnelles qui ne nous servent plus.

Etre un meilleur parent

Enfin, en tant que parent et futur parent, plus nous sommes conscients de notre fonctionnement, plus nous pouvons moduler nos réactions en excès et modifier nos comportements.

Nous apprenons à anticiper les difficultés et à en prendre soin avant la tempête.

Nous pouvons également reconnaître nos différences, nos forces respectives dans notre couple conjugal et parental, ce qui amène une plus grande coopération entre tous les membres du foyer.

Approfondir

Il est possible de vivre des stages. Beaucoup existent, à vous de voir ceux qui vous parlent.

En tant qu’accompagnante en individuel, je l’utilise avec une intention de connaissance de soi et de progression (et pas pour faire vendre un service ou un produit sans le consentement de l’autre personne). Il est possible de prendre rdv sur le blog.

 

Certains courants utilisent l’ennéagramme pour déterminer le type de leur enfant.

La personnalité d’un jeune étant en construction au moins jusqu’à après l’adolescence, cette vision me paraît peu adaptée. De plus, dans un monde qui a tendance à de plus en plus étiqueter les enfants, je préfère ne pas leur en rajouter et voir l’Ennéagramme par l’angle d’approche des adultes.

 

9 styles de parentalité à la lumière de l’Ennéagramme

Grâce à l’Ennéagramme, la Communication Non Violente et la Pratique en Epigénétique Méthode Noguès, j’ai mis au point une grille de lecture permettant d’identifier les difficultés principales correspondant à chaque type de personnalité, dans sa parentalité.

L’intérêt est de cibler sa vision du monde récurrente, les réactions qui l’accompagnent et en quoi tout ceci déteint sur la relation aux enfants.

Etre parent nous demande de mobiliser des ressources que nous n’avons parfois pas mais que nous pouvons développer.

Grâce à la plasticité cérébrale (la capacité de notre cerveau à remodeler les connexions entre ses neurones, il en crée et en supprime) nous savons aujourd’hui que nous pouvons apprendre toute notre vie, et donc progresser.

Voici une qualification des styles de parentalité en fonction des types de personnalité, pour simplifier et résumer (même s’il est évident que ce n’est pas aussi simpliste).

 Le premier qualificatif est le parent dans sa version « qui laisse à désirer », le deuxième est le parent dans sa meilleure version de lui-même.

Type 1 Le parent rigide // exemplaire

Type 2 Le parent mère poule // aimant et libre

Type 3 Le parent automate // authentique

Type 4 Le parent instable // tempéré

Type 5 Le parent distant // présent

Type 6 Le parent méfiant // audacieux

Type 7 Le parent immature // dynamique

Type 8 Le parent contrôlant // guide

Type 9 Le parent éparpillé // à l’écoute

 

Je vais illustrer par l’exemple de mon type, à savoir le 9.

Le type 9 fusionne avec l’autre, se noie dans toutes les choses à faire, il a du mal à savoir ce qu’il ressent, ses besoins, à prendre soin de lui, à fixer des priorités et s’y tenir, à faire des choix, à se mettre en colère ou bien à être en colère sans causer de dégâts… Il a donc intérêt à être son propre pilier pour pouvoir l’être pour son enfant, à apprendre à s’organiser, à se reconnecter à ses ressentis, sentir sa colère avant l’explosion, exprimer ses besoins et formuler des demandes etc.

Le contenu détaillé correspondant à chaque type se trouve sur mon blog en téléchargement gratuit.

Vous y découvrirez des grands thèmes de parentalité tels que l’amour, l’attachement, l’autorité, le soin, les émotions (surtout colère et peur).
S’y trouvent également des informations sur les peurs qui peuvent freiner l’envie d’être parent.

Le postulat de base est qu’en travaillant sur nous, nos zones d’ombre, nos émotions, cela améliore la relation avec nos enfants ainsi que leurs symptômes physiques et émotionnels en tous genres, car l’enfant est en résonance avec l’émotionnel de sa figure d’attachement.

Le style de parentalité avec la grille de lecture de l’Ennéagramme est une porte d’entrée parmi d’autres pour accéder à son être intérieur et améliorer la relation avec ses enfants.

Je vous souhaite donc une belle exploration de vous-même !

Laisser un commentaire via Facebook

Leave A Response

* Denotes Required Field