Les étapes du développement de l’enfant – Lili a 6 mois

 

Lili a 6 mois! C’est l’occasion de faire un point sur ce qu’un enfant de 6 mois est potentiellement capable de faire, ou ce qu’il sera bientôt capable de faire :

  • Au niveau psychomoteur (posture, déplacement, habileté manuelle, intelligence, langage, représentation du monde etc.)
  • Au niveau affectif et social (Relation avec les autres, sécurité affective etc.)

Lili 6 mois 2

Son développement à 6 mois – au niveau psychomoteur

 

  • Votre bébé peut maintenant s’asseoir sans soutien et il met tout seul les mains en avant pour éviter de tomber (En effet… depuis que Lili tient assise, il est quasiment impossible de l’allonger sur le dos : elle VEUT être assise et c’est tout !)
  • Sur le dos, il attrape ses pieds, mordille et suçote ses orteils. Il se retourne du dos au ventre et vice-versa.
  • Sur le ventre, il arrive à se tenir d’une main et à attraper un objet de l’autre. (Ca Lili ne le fait pas encore… Etre sur le ventre n’est vraiment pas une position qu’elle affectionne, même si elle arrive sans problème à passer du ventre au dos et vice-versa)
  • Il arrive à passer un objet d’une main à l’autre et s’amuse beaucoup à taper violemment les objets l’un contre l’autre ou sur une table. (Pensez à vous munir de boules Quies !! La nouvelle passion de Lili : les petite cuillère qui lui servent de « baguette de tambour »)
  • Il arrive désormais à ne pas lâcher le jouet qu’il a dans une main pour en attraper un autre de l’autre main.
  • Il tourne son poignet pour faire pivoter et examiner longuement des objets.
  • Il met sa main sur son biberon, touche votre visage, tire vos cheveux et attrape vos lunettes.
  • Les syllabes qu’il utilise sont de plus en plus variées : ba, da, ka, ta, ma… (Pour Lili pour l’instant c’est uniquement « Ba », nous attendons impatiemment les autres syllabe pour nos premiers « mamamamama » et » papapapapapa »)
  • C’est aussi vers 6 mois que ses premières dents apparaissent, c’est une étape douloureuse et il a besoin de votre soutien et de votre compréhension. (Pas une seule dent en vue pour Lili… patiente). Voir la fiche « Les premières dents ».

 

Son développement à 6 mois – au niveau affectif et social

  • Votre bébé exprime de mieux en mieux sa joie ou sa frustration : il glousse de joie ou grogne. (Ca pour glousser… elle glousse. Lili n’est que sourire et rigolade ! un vrai bonheur pour nous et pour son frère et sa sœur).
  • Il est content de jouer seul pendant un moment avec quelques jouets dans son lit ou son parc. (Rarement plus de 5 minute en ce qui concerne Lili)
  • Il préfère quand même jouer avec les gens qui l’entourent.
  • Il commence à montrer son attachement à un jouet ou à un objet particulier qui lui permet de le consoler en l’absence de ses parents (le doudou).
  • Il différencie maintenant les adultes des enfants. Il sourit aux enfants, même s’il ne les connaît pas et il veut les toucher.
  • Il tient ses premières « conversations » en babillant.
  • Il se retourne quand il entend son nom et cherche les membres de la famille du regard lorsqu’on prononce leur nom. (C’est rigolo en effet de la voir chercher du regard lorsqu’on lui dit « ou elle est maman », « ou il est papa » etc.)
  • Il commence à comprendre certains mots à travers le ton de votre voix, vos intonations ou vos expressions faciales.
  • Il sourit à son reflet dans le miroiret aime le tapoter.Lili 6 mois

A propos de la diversification alimentaire

 

A 6 mois, il est temps de commencer la diversification alimentaire de votre petit. Pour connaître le type d’aliment et les quantités que vous pouvez lui proposer, nous vous suggérons les guides de diversification alimentaire de notre partenaire Cubes & Petits Pois.

Quelques conseils pour accompagner votre bébé de 4 à 6 mois

  • Soyez le plus réceptif possible à ses sourires, ses regards, ses vocalises. Encouragez-les et répondez-y le plus souvent possible.
  • Aménagez une surface propre, plate et sans danger pour que votre bébé puisse se déplacer librement et attraper des objets (nous avons utilisé un parc gueuther « à étage » qui est idéal pour cela).
  • Incitez-le à changer de position : à plat dos, sur le côté, sur le ventre etc. pour stimuler le plaisir du mouvement.
  • Continuez à lui faire des massages, ils favorisent sa prise de conscience corporelle.
  • Installez-le ou portez-le de manière à ce qu’il puisse voir ce qui se passe autour de lui.
  • Promenez-le en poussette semi assise, il adore découvrir le monde extérieur.
  • Entre 5 et 6 mois, commencez sa diversification alimentaire.
  • Continuez à lui parler et à lui chanter des chansons et à lui lire des histoires le plus souvent possible.

Les jeux et jouets à favoriser pour un bébé de 4 à 6 mois

 

  • Mobiles
  • Bouliers
  • Hochets sonores et à· mordre
  • Peluches e t jouets en tissus
  • Tapis d’ éveil et tableaux d’activités
  • Gros cubes en mousse
  • Petit ballon et cubes en bois
  • Objets à empiler
  • Jouets de bain colorés
  • Livres d’images cartonnés, plastifiés ou en tissus
  • Jouets de bain colorés

 

Laisser un commentaire via Facebook

4 Comments

  • Fabie

    Reply Reply 25 mai 2012

    Petit retour d’expérience perso : j’ai constaté, avec mes twins “prématurés” (nés près de 6 semaines en avance) que le développement est “décalé”.
    Il n’y a rien d’inquiétant, il faut juste l’avoir en tête car ça peut surprendre certains, mais tout arrive bien à l’age “théorique”. Les médecins que j’ai pu voir (pédiatre, orthoptistes, dentistes) m’ont confirmé cela, d’autant qu’il ne s’agissait pas d’une grande prématurité.
    En tous cas, ils auront bientôt 12 mois mais commencent tout juste à ramper ! la marche, c’est pas pour tout de suite !

    • Camille et Olivier

      Reply Reply 25 mai 2012

      Hello Fabie !! C’est en effet une info majeure pour tous les parents de petits prémas. En tout cas… profite du peu de temps qu’il te reste avant que les 2 lascars se mettent à marcher :-).
      Pleins de bises à vous 5… et on espère bien que vous passerez nous voir cet été si vous êtes dans le coins !!
      A très vite.

  • Mimie

    Reply Reply 2 octobre 2013

    Bonjour je viens juste de tomber sur votre site que je trouve très intéressant je suis tte jeune parent mais pro de la petite enfance depuis plusieurs années avec un diplôme d éducatrice, je trouve votre manière d appréhender l enfant très respectueuse bien traitante et très juste elle se rapproche Bcp de ma conception d éducation en crèche et de celle que je voudrais avoir avec mes enfants. Mais je viens de tomber sur cette partie d article qui me chagrine un peu je me permet donc de vous faire part de mon expérience et de la manière d accompagner un enfant du point de vu moteur. Je vous conseil de vous renseigner sur ce qu on appel la motricité libre chez l enfant soit de ne pas mettre l’enfant dans une position qu il n a pas acquis seul ce qui implique de ne pas l asseoir avant qu il ne sache le faire seul de ne pas le mettre debout dans un trotteur par exemple mais de lui laisser faire seul ses propres expériences et le laisser découvrir par lui même ses capacités ses limites et son. Corps dans l espace soit une exploration complètement libre de ses possibilités et l aider a faire ses découvertes en mettant à disposition des jeux
    Je trouvais que dans votre concept de l éducation, la découverte et le développement libre me semblait important peux être ne connaissez vous pas ses pratiques la pédagogie montessori et loczy qui se rapproche de la votre prône cette libre expression de soi sans intervention de l adulte
    En tout cas ce blog est très sympa et fait plaisir a lire bonne continuation

  • yoda

    Reply Reply 8 novembre 2013

    Attention aussi à prendre en compte les écarts naturels. Les enfants commencent à se retourner en moyenne vers 6-7 mois. Mais certains commencent bien plus tôt (mon 2d à n’avait pas 4 mois), et d’autres bien plus tard ! Donc pas d’inquiétude si à 8-9 mois un enfant n’est toujours pas capable de passer du dos au ventre.
    Mon expérience personnelle m’a d’ailleurs montré que les enfants qui passaient une étape tard évoluaient ensuite plus vite. Par exemple, un enfant de 2 mois de plus que mon aîné avait acquis le passage sur le ventre après mon fils, mais il était immédiatement bien plus à l’aise et plus proche de savoir ramper que mon fils. Inversement, mon cadet qui a acquis très tôt le passage du dos au ventre n’a maîtrisé qu’un mois plus tard celui du ventre au dos, et à 7 mois il a encore du mal à ramper, quand mon aîné, 3 mois après avoir acquis la position ventrale, se baladait partout dans la maison !

Leave A Response

* Denotes Required Field