6 outils d’éducation positive pour accompagner un enfant à haut potentiel

Cette semaine, Séverine du blog “Pour une éducation positive” vous partage 6 outils fantastiques de parentalité positive pour accompagner les enfants à Haut Potentiel ! 

L’éducation positive est, pour tous les enfants un modèle respectueux du développement des enfants et de leurs besoins. Si elle est très utile pour accompagner tous les enfants, elle est indispensable pour les enfants et/ou adolescents à Haut Potentiel. On peut se demander alors pourquoi il est indispensable de mettre en place les outils de l’éducation positive pour les enfants et adolescents à Haut Potentiel. 

Parce que oui, nous savons maintenant grâces aux recherches neuroscientifiques d’Olivier Revol et de son équipe que si comme les autres ce sont des enfants, les enfants à Haut Potentiel ont une construction neuronale spécifique. Il en découle des fonctionnements spécifiques qu’il est indispensable de connaître et dont nous devons tenir compte lorsqu’on est le parent d’un enfant à Haut Potentiel. 

Mon expérience avec mon fils 

Lorsque je suis devenu maman, je me sentais prête et ne ressentais aucune inquiétude à ce nouveau rôle que j’allais devoir jouer. J’étais éducatrice spécialisée depuis de nombreuses années déjà et j’étais convaincue que j’avais tous les outils pour « élever » un enfant. Pourtant, très vite, mon bébé a eu des comportements que je n’arrivais pas à décrypter. Il me fixait du regard avec un air toujours très sérieux, très soucieux, je le trouvais particulièrement tonique, les nuits ont été pendant de longues années un cauchemar… Je sentais qu’il y avait quelque chose de particulier qui induisait tous ces comportements mais je n’arrivais pas à savoir de quoi il s’agissait. Je me sentais totalement démunie et épuisée face à ses colères, ses tempêtes émotionnelles. Lorsque mon fils a commencé à parler, j’ai été très vite submergée par ce besoin d’interactions permanentes, de réponses à ces questions existentielles etc… Rien dans ce que j’avais appris au cours de ma formation d’éducatrice spécialisée, aucun des outils éducatifs que je maitrisais parfaitement ne m’aidait face au mystère des comportements de cet enfant. 

Et puis une gastro pédiatre que je consultais pour une suspicion de reflux (qui aurait pu expliquer entre autres mes nuits sans sommeil !), m’a pour la première fois parlé de Haut Potentiel. Le ciel s’est dérobé sous mes pieds. J’entrais là dans un monde totalement inconnu dont je ne connaissais rien. J’ai lu beaucoup de livre à ce sujet, j’ai parcouru beaucoup de sites internet d’information, beaucoup de blogs et si je parvenais désormais à mieux cerner les spécificités de fonctionnements des enfants à Haut Potentiel, je n’avais toujours pas d’outil à mettre en place avec mon fils pour rendre notre quotidien agréable et pour créer cette relation unique de respect et de confiance dont je rêvais. 

Et puis j’ai eu l’occasion de participer à une formation professionnelle intitulée « Education positive et bienveillance éducative ». C’est ce jour-là que tout a commencé, ce jour-là, j’ai compris pourquoi l’éducation positive allait être mon meilleur allié dans l’éducation de mon enfant, pourquoi les outils de l’éducation positive allaient devenir indispensables dans ma vie quotidienne. 

Pourquoi l’éducation positive est le meilleur allié des parents d’enfants à Haut Potentiel ? 

Je vous propose de vous montrer ici pourquoi l’éducation positive est particulièrement adaptée pour l’éducation des enfants/adolescents à Haut Potentiel. 

  • Alors que beaucoup des enfants à Haut Potentiel ont de la difficulté à se construire une estime de soi solide, l’éducation positive est basée sur le renforcement des bons comportements, favorisant ainsi une bonne construction de l’estime de soi. 
  • Alors que les enfants à Haut Potentiel sont particulièrement sensible à l’autorité et ressentent de manière intense le sentiment d’injustice, l’éducation positive vous permet de définir vos objectifs éducatifs à long terme sans user d’autoritarisme 
  • Alors qu’ils sont souvent anxieux et qu’ils ont plus que d’autres encore besoin d’un cadre ferme et bienveillant pour se construire, l’éducation positive apporte de la chaleur mais aussi un cadre, une structure à nos enfants. 
  • Alors qu’ils sont particulièrement sujet à l’hypersensibilité et qu’ils ressentent les émotions de manière plus rapides et plus intenses… Alors qu’ils sont souvent pris de véritables tempêtes émotionnelles qui les laissent épuisés et coupables, l’éducation positive nous permet de comprendre le raisonnement mais aussi les émotions de nos enfants. 
  • Elle nous invite à nous focaliser sur la communication et sur la gestion des émotions de nos enfants. 

Vous le constatez par vous-même, l’éducation positive est un moyen particulièrement adapté d’accompagner nos enfants à Haut Potentiel dans le respect de leurs fonctionnements intellectuels et émotionnels spécifiques. 

Pourtant, l’utilisation des outils de l’éducation positive sans une compréhension profonde des fonctionnements spécifiques des enfants à Haut Potentiel en général et de notre enfant en particulier risque de nous mener à la désillusion, au découragement. 

Il est en effet très important d’avoir une bonne connaissance des fonctionnements Intellectuels et Émotionnels des enfants à Haut Potentiel pour adapter les outils éducatifs aux besoins spécifiques de nos enfants. 

Educatrice spécialisée depuis plus de 17 ans maintenant mais également maman d’un petit garçon à Haut potentiel, riche de mes expériences personnelles et professionnelles, je propose aujourd’hui aux parents d’enfants à haut potentiel de les aider à construire et à mettre en place une éducation positive dans leur foyer. Je les aide à construire leurs propres outils au regard des particularités de fonctionnement de leur enfant, de leurs familles, de leurs valeurs familiales. Grâce à une veille permanente des nouvelles découvertes sur le Haut Potentiel et grâce également au maintient de mes connaissances en éducation positive, je nourris le blog « Pour une éducation positive » et met à jour le contenu de mes accompagnements très régulièrement. 

 

Mes 6 outils de parentalité positive particulièrement important pour les enfants à Haut Potentiel : 

1. Mon cahier des émotions  

❖ Matériel : Des anciens magazines, revues, catalogues etc… Des ciseaux De la colle Des feuilles cartonnées 

❖ Expliquez à votre enfant que vous allez construire ensemble son cahier des émotions.  

❖ Demandez à votre enfant de nommer les émotions qu’il connait.  

❖ Sélectionnez vous-même une image dans vos revues ou catalogues qui représente cette émotion. Découpez-là et collez là en titre d’une des feuilles. Faites de même pour toutes les émotions. 

❖ Maintenant, demandez à votre enfant de partir à la chasse aux émotions dans les revues qui sont à sa disposition.  

❖ Votre enfant devra coller au fur et à mesure de ses découvertes l’image choisi sur la bonne feuille des émotions.  

❖ En reliant par du scotch ces différentes feuilles, vous obtiendrez un cahier de rangement des émotions. Votre enfant pourra continuer à sa guise à compléter son cahier 

 

2. Le jeu du mime  

Pas de matériel requis !  

Jouez au mime avec votre enfant : L’un face à l’autre, demandez à votre enfant de deviner quelle émotion vous êtes en train de mimer. Votre visage tout particulièrement devra correspondre à l’émotion que vous voulez faire deviner. 

 

3. Dessine-moi une émotion  

Dans le même esprit que pour le mime, vous pouvez vous inspirez du j eu Pictionnary pour jouer en famille à dessiner une émotion.  

L’enfant sera tour à tour celui qui dessine et celui qui devine.  

En cas de « crise », vous pouvez proposer à votre enfant de dessiner son émotion.  

Certains enfants aiment gribouiller une feuille pour évacuer leur colère. Vous pouvez ensuite inviter l’enfant à froisser sa feuille, la déchirer ou même la bruler (sous la surveillance d’un adulte bien entendu !!) 

 

4. Contrôler sa respiration  

La plupart de nos émotions modifient notre rythme respiratoire. La peur coupe la respiration, la joie ou la colère en accélérant le rythme cardiaque accélère également le rythme respiratoire, la tristesse, les larmes et les sanglots bloquent notre respiration.  

Comprendre comment nous respirons représente une part importante de l’apprentissage de la manière de détendre notre corps et notre esprit lorsque nous sommes stressés. Et les émotions sont des sources de stress pour nos enfants à Haut Potentiel.  

La meilleure technique pour parvenir à retrouver notre calme quand nous sommes envahis par une émotion est de rétablir une respiration calme.  

Vous pouvez proposer à votre enfant de se concentrer sur sa respiration. En dirigeant l’attention de votre enfant sur sa respiration, vous allez déjà faire baisser l’intensité de l’émotion ressentie.  

Proposez ensuite à votre enfant de poser ses mains sur son ventre et de gonfler son ventre puis son torse le plus qu’il peut puis de bloquer quelques secondes sa respiration avant de souffler fort et par la bouche.  

Je vous conseille d’entrainer votre enfant à cet exercice lors de temps calmes et apaisés. Vous pouvez alors proposer à votre enfant de s’allonger sur le dos, bras éloignés du corps, paumes des mains tournées vers le ciel. Posez une peluche sur le ventre de votre enfant. Le but du jeu est alors de faire bouger la peluche en remplissant son ventre puis son torse d’air. 

Beaucoup d’enfants ou d’adolescents à Haut Potentiel manquent cruellement d’estime d’eux même et de confiance en eux. Cela s’explique souvent par leur trop grande lucidité sur le monde et donc également sur eux-mêmes et sur leurs failles. Il est indispensable lorsqu’on cherche à développer l’intelligence émotionnelles de nos enfants à Haut Potentiel de se pencher sur les outils dont nous disposons pour booster la confiance en eux de nos enfants. 

 

5 . Mon carnet des réussites  

❖ Matériel  : un cahier, un stylo et du temps : notre meilleur allié dans toutes les situations 😉  

❖ Instaurez un temps de relation privilégiée) avec votre enfant.  

❖ Au cours de ce temps de relation privilégiée, vous allez inviter votre enfant à noter dans son carnet les choses agréables qu’il a fait au cours de cette journée. Si votre enfant, comme certains enfants à Haut Potentiel n’aiment pas l’écriture, vous pouvez transférer cette idée de cahier des réussites en dossier sur l’ordinateur. 

❖ Vous pouvez également proposer à votre enfant de vous dicter ce qu’il veut écrire et lui servir de secrétaire. En notant par écrit au moins une chose de bien qu’à fait votre enfant dans la journée, vous l’aiderez à prendre conscience de sa valeur et éviterez l’autodénigrement dans lequel sont parfois pris nos enfants.  

❖L’estime de soi se construit à partir des souvenirs où l’enfant a vécu une situation de succès. Ces souvenirs sont les ingrédients principaux de l’estime de soi. Pour que ces événements soient vécus par l’enfant comme du succès, comme une réussite, il est indispensable qu’au moins un de ses parents y prête attention. Ce n’est dans un premier temps qu’au travers du regard de l’adulte que l’enfant peut identifier quelque chose de positif ou de négatif. 

 

6. Ma place dans la famille  

Le temps de repas de famille est parfois un temps de tension, le lieu où ressurgissent des conflits… Je vous invite à faire de ce temps un temps d’échange et de bien être en famille.  

Vous pouvez instaurer un temps de calme et de respiration avant de commencer le repas. Puis profitez du temps de repas pour que chacun puisse raconter un peu de sa journée.  

Nos enfants à Haut Potentiel ont parfois de la difficulté à trouver leur place au sein de la famille et finissent parfois par ne pas s’en sentir digne. Cela vient du fait qu’ils ne comprennent pas le rapport d’autorité que certains parents instaurent dans la relation avec leurs enfants. Si vous acceptez de partager au cours de ce repas votre journée avec votre enfant (en choisissant bien évidemment ce que vous racontez !), vous donnez une place de qualité à votre enfant. Celui-ci apprendra par la même occasion à écouter les autres. S’il veut que son temps de parole à lui soit respecté alors il doit également respecter celui des autres.  

Cette façon d’apporter de l’attention à votre enfant et à la relation que vous construisez avec lui contribuera à sa construction sur une image positive de lui-même. Vous nouerez de plus des liens indispensables de confiance et de respect entre vous. 

 

 

 

Laisser un commentaire via Facebook

1 Comment

  • Coralie

    Reply Reply 21 juillet 2018

    Merci pour cet article et pour ces points concrets. J’aime particulièrement le dernier sur les repas. Je crois que c’est effectivement une bonne idée de commencer par respirer et choisir consciemment d’en faire un moment chouette, parce que les repas sont régulièrement loin de ce dont on peut rêver..

    Pour ce qui est du dessin, cela m’a parfois aidée à mieux comprendre ce qu’il se passait chez mon enfant :
    https://les6doigtsdelamain.com/dessine-moi-comme-tu-es-en-colere/

Leave A Response

* Denotes Required Field