7 moyens de booster l’écriture, la lecture et le calcul

Isabelle a été professeure des écoles pendant 36 ans. Elle a travaillé dans toutes les classes, de la TPS de maternelle au CM2, et aussi auprès d’enfants en difficulté d’apprentissage, de 2 à 12 ans. Outre les techniques Freinet et la pédagogie institutionnelle, elle a utilisé le jeu en classe (particulièrement en atelier l’après-midi) pour aborder, automatiser les apprentissages de manière ludique. Depuis qu’elle est à la retraite, elle tient le blog, La pédagogie comme un chef pour partager son expérience et elle s’est lancée dans l’édition des jeux qu’elle a inventé pour ses classes. Les jeux partaient le soir dans les familles qui les trouvaient utiles. Elle nous partage donc 7 manières (+1) de booster l’écriture, la lecture et le calcul pendant les vacances ! 

Booster l'écriture, la lecture et le calcul pendant les vacances

Pour les Enseignantes (et les parents aussi), à l’approche des vacances, la question des devoirs est toujours un dilemme. 

  • Pour les enseignants : que donner comme devoirs, leçons pour que les enfants n’oublient pas tout mais n’y passent pas leurs vacances ? 
  • Pour les parents : les enfants sont rarement partants pour passer du temps à faire des exercices demandés par la maitresse. Les devoirs de vacances sont souvent une galère. 

MAIS … 

On peut lire, écrire et compter sans avoir systématiquement recours aux manuels scolaires ou aux cahiers de vacances. 

Certaines activités sont beaucoup plus amusantes et donnent du sens aux apprentissages. 

Une des clés pour apprendre est de savoir pourquoi on apprend.  

La vie courante est remplie de moments où on a besoin de lire, écrire compter. 

Il suffit de 30 minutes à 1h par jour de partage (de qualité), d’activité avec son enfant pour consolider sa relation avec son enfant, pour lui donner confiance. Ces moments de partage seront aussi de beaux souvenirs. 

1. Booster l’écriture, la lecture et le calcul avec la cuisine 

Faire la cuisine est une activité appréciée par un très grand nombre d’enfants. 

Déroulement 

  • Donner à l’enfant le livre de cuisine et il choisit la recette qu’il souhaite faire. 
  • Lister les ingrédients 
  • Vérifier qu’on les a à la maison. Si non, aller avec lui les acheter. 
  • Faire la recette. Il est important d’aider l’enfant mais de ne pas faire à sa place. 
  • Dégustation en famille ou avec les copains 

Notions et compétences travaillées   

  • lecture (lire la recette)  
  • mathématiques (pesées, temps de cuisson, la monnaie si achat)  
  • rigueur (respecter l’ordre de la recette, les étapes, chercher, voire acheter, les ingrédients),  confiance en soi, fierté et convivialité (dégustation du plat)  
  • langage oral (raconter comment on a fait) 
  • hygiène (se laver les mains, nettoyer, ranger) 
  • technique : se servir du mixer, du four, … 

Booster l'écriture, la lecture et le calcul pendant les vacances

2. Booster l’écriture, la lecture et le calcul en allant faire les courses 

Selon sa manière de vivre, c’est une activité quotidienne ou hebdomadaire. 

Vous irez certainement faire les courses pendant les vacances. 

Selon son âge, où vous habitez, la liste de courses, l’enfant peut y aller seul ou avec vous. 

Déroulement 

  • Faire la liste de course avec l’enfant. Selon son âge, il écrit ou vous écrivez. Le faire participer : de quoi avons-nous besoin ? 
  • Aller dans le ou les magasins et faire les achats 
  • Au retour, ranger les achats 

Notions et compétences travaillées 

  • Écriture (liste de course) 
  • Mathématiques (lire les prix, comparer les prix) 
  • Confiance en soi, responsabilité (respecter la liste, ne pas acheter plus ou moins) 
  • Lecture (panneaux dans les magasins, lecture des étiquettes, des produits) 
  • Aide (aider la famille dans cette tâche) 
  • S’organiser (sacs, relire la liste, rayer au fur et à mesure ce que l’on achète) 
  • Langage : raconter à un parent, à ses frères et sœurs, à ses copains comment on a fait les courses. 

 

3. Booster la lecture en allant à la médiathèque 

C’est une activité des plus importantes. La médiathèque est un lieu culturel, souvent peu cher. La fréquentation des livres est importante dès le plus jeune âge. Donner envie de lire est essentiel. La lecture, c’est la liberté d’apprendre, de rêver, de se cultiver. Si vous n’avez pas de médiathèque ou bibliothèque dans votre village ou votre ville, allez à la ville voisine. La lecture sur place est gratuite. Emprunter des livres, CD, vidéo est souvent payant. De nombreuses bibliothèques offrent ce service gratuitement pour les enfants. 

Déroulement 

  • Chercher avec l’enfant où est la médiathèque la plus proche. 
  • Parler de ce que l’on va y trouver, y faire. 
  • Sur place, si c’est la première fois, visiter les lieux : salle adultes, salle enfants, toilettes (important), salle des CD, des vidéos, … 
  • Se renseigner sur les tarifs et s’inscrire. S’inscrire et emprunter des livres sous-entend que l’on va revenir. 
  • S’installer dans la salle enfant et laisser l’enfant regarder les livres. Vous pouvez vous aussi prendre un livre et lire. Rien de tel que l’exemple [Symbole] 
  • Selon son âge, l’enfant vous demandera de lire une (ou plusieurs [Symbole] ) histoires. 
  • Emprunter des livres et CD 
  • Au retour à la maison, trouver une place pour ces livres quand on ne les utilise pas (pour ne pas les perdre, ne pas les abimer) 

Notions et compétences travaillées 

  • Lecture 
  • Découverte d’un lieu avec ses règles (rangement des livres par catégories, parler tout bas, prêt pour un certain nombre de jours, …) 
  • Choisir (on peut emprunter qu’un certain nombre de livres) 
  • Respect du matériel (faire attention aux livres que l’on nous prête mais qui ne nous appartiennent pas)

 

4. Lire le journal 

Beaucoup de journaux ont une page pour les enfants le mercredi. C’est l’occasion de lire dans un média différent. 

Déroulement 

  • Aller acheter le journal 
  • S’installer avec l’enfant. Lui donner la page enfant et soi-même lire le journal (rien de tel que l’exemple) 
  • Aider l’enfant à lire, à faire les jeux. 

Notions et compétences travaillées 

  • Moment de partage avec son enfant, convivialité 
  • Lecture 
  • Écriture 
  • Persévérance (trouver les solutions aux jeux)  

5. Le petit carnet 

Le petit carnet, c’est quasiment un objet magique. Mes enfants adoraient. 

Vous offrez à votre enfant un petit carnet format A6. 

Il dessine, écrit ce qu’il veut : ce qu’il a fait pendant la journée, une histoire qu’il invente, la liste des courses, … si vous l’aidez, si vous l’incitez à l’utiliser, cela constituera un carnet de souvenirs. 

Déroulement 

  • Offrez un carnet ou achetez un carnet avec votre enfant 
  • Le premier jour, installez-vous avec lui. Les plus jeunes commencent souvent par dessiner, écrire leur nom 
  • Proposez d’écrire ce qu’il a dessiné : s’il sait écrire, laissez-le faire et répondez à ses interrogations (comment ça s’écrit chou-fleur ?). Je ne conseille pas de dire : « va chercher dans le dictionnaire. » Cela peut le dégoûter d’écrire. Si l’enfant souhaite que ce soit vous qui écriviez, écrivez ! Plus tard, vous pourrez toujours lui dire d’écrire ou d’essayer d’écrire lui-même. Le but est vraiment de lui donner envie d’écrire 
  • Parfois l’enfant ne sait pas quoi écrire ou dessiner, voici ce que vous pouvez lui proposer :  
  • Écris et dessine ce que tu as fait aujourd’hui (« j’ai joué au foot »). Cela ne doit pas forcément être long. 
  • Vous pouvez lui proposer d’écrire des listes : liste de mes jouets préférés, liste de mes copains, liste de mes gâteaux préférés, de mes vêtements préférés, de mes peurs, … 
  • Il peut écrire et dessiner une histoire imaginaire. 
  • L’enfant peut aussi découper dans des catalogues des images, les coller et les légender ou écrire une histoire à partir deimages. 

Notions et compétences travaillées 

  • Écriture 
  • Lecture (relire son écriture, lire ce qu’on a écrit à quelqu’un) 
  • Imagination 
  • Confiance en soi 
  • Fierté d’écrire 

6. Booster l’écriture avec une carte postale 

Cela peut faire un peu ringard à l’heure d’internet mais je sais, par expérience, qu’une carte postale dans la boîte aux lettres fait toujours plaisir. Si la personne qui a reçu la carte postale répond, alors vous verrez un large sourire sur le visage de votre enfant [Symbole]  

Déroulement 

  • Choisir à qui on va envoyer une carte postale. 
  • Aller acheter une carte postale. 
  • Écrire (il peut être utile de faire un brouillon). Aidez votre enfant. Cela ne doit pas être un pensum [Symbole] 
  • Aller à la poste, acheter un timbre de collection (c’est un must [Symbole] ), poster la lettre. 

Notions et compétences travaillées 

  • Écriture  
  • Confiance en soi 
  • Lien avec une personne lointaine 
  • Patience (attendre la réponse) 
  • Fierté d’avoir écrit, de s’être appliqué 

7. Booster l’écriture et la lecture avec les réseaux sociaux 

Toutes activités présentées jusqu’à présent pourraient sembler être d’un autre siècle. Je n’ai rien contre la technologie et le formidable outil qu’est internet. 

Si vous avez un compte facebook ou instagram, votre enfant peut l’utiliser avec vous pendant les vacances. Vous n’êtes pas obligé de poster une photo de votre enfant. 

Déroulement 

  • Décider avec votre enfant de ce que vous allez poster. Ex : je suis allé à la bibliothèque 
  • Choisir une photo (si vous n’avez pas de photo de la bibliothèque, faites ou votre enfant fait une photo de livres par exemple) 
  • Faire écrire la phrase par votre enfant 
  • Faites-lui ajouter la photo 
  • Poster 

Notions et compétences travaillées 

  • Éducation citoyenne : précautions quand on poste sur les réseaux sociaux. Expliquer pourquoi. 
  • Choix du sujet 
  • Faire une photo 
  • Écriture, lecture 
  • Patience : attendre les commentaires, les lire et y répondre 
  • Fierté, confiance en soi 
  • Interactions, partages avec des amis  

8. Le jeu  

Jouer est bon pour la santé, pour le développement de l’enfant et de l’adulte. Vous trouverez sur mon blog un certain nombre de bonnes raisons pour jouer

Déroulement 

  • Proposez à votre enfant de jouer avec lui (succès garanti). 
  • Demandez-lui à quoi il veut jouer ou, si vous avez des préférences, laissez-le choisir entre 3 ou 4 jeux que vous aimez bien (vous ne devez pas vous ennuyer). 
  • Vous pouvez avoir un emploi du temps chargé donc établissez un temps de jeu (30 mn, 1h …) 
  • Jouez ! 

Notions et compétences travaillées 

Selon les jeux, cela peut varier mais on retrouve toujours : 

  • Partager un bon moment 
  • Apprendre à perdre, à gagner (ne pas se moque de celui qui a perdu) 
  • Concentration 
  • Langage : parler avec les autres 
  • Accepter de se tromper (plus facile quand on joue que lorsqu’on fait un exercice à l’école) 
  • Respecter des règles 

Booster l'écriture, la lecture et le calcul pendant les vacances

Cette liste d’activités n’est, bien sûr, pas exhaustive. Vous en trouverez plein d’autres : aller au musée, se promener (même en ville), … autant de découvertes que votre enfant pourra écrire dans son petit carnet.

Bonnes vacances à vous et à vos enfants !

 

 

 

Laisser un commentaire via Facebook

3 Comments

  • Bonjour Isabelle,

    Merci pour cette liste d’activités simples et pleines de sens pour l’enfant. en effet, on apprend toujours mieux en s’amusant!

    Avec ma fille de 3 ans (en PS), je partage surtout les jeux de société, les puzzles, la dînette et la marchande, et la lecture. On joue à la maison ou à la bibliothèque. Grâce à ces jeux, on manipule du vocabulaire et on compte aussi. A la biblio, on se fait de nouveaux amis le temps d’une partie et ma fille arrive mieux à patienter pour son tour et respecte mieux les règles du jeu que lorsqu’on est toutes les deux 😉

    Vous avez d’autres bons conseils pour les touts petits de cet âge là?

Leave A Response

* Denotes Required Field