École à la maison : 5 étapes à suivre pour une scolarisation réussie

Vous êtes en désaccord avec le système scolaire ? Vous trouvez le rythme trop contraignant, les méthodes d’enseignement mal adaptées ? Ou bien, vous souhaitez faire un tour du monde en famille pendant un an sans impacter la scolarité de vos enfants ? L’école à la maison, appelée également IEF, est une option qui, si elle est bien préparée, vous permettra d’être en accord avec vos convictions et vos besoins. Christelle, vous propose 5 étapes à suivre pour une scolarisation réussie.

 

école à la maison

Je m’appelle Christelle, j’ai 49 ans et je suis rédactrice web. Maman de 3 enfants, j’ai eu ma petite dernière à 42 ans, 18 ans après mon premier enfant. Cette grossesse a été une révélation pour moi et m’a permis de revoir totalement mes priorités. Il y a un an, j’ai décidé de changer de métier afin d’avoir plus de temps à consacrer à ma famille. Aujourd’hui, je travaille de la maison et je m’organise comme je le souhaite. Je suis pro éducation bienveillante et les nombreuses activités et moments que j’ai désormais le temps de partager avec ma fille me conforte dans l’idée que j’ai fait le meilleur choix.

1- Vérifier que les conditions pour pouvoir instruire votre enfant à domicile sont bien remplies

L’instruction est obligatoire pour tous les enfants à partir de 3 ans et jusqu’à l’âge de 16 ans révolus, cependant, vous avez le choix de scolariser vos enfants dans un établissement public ou privé ou bien décider de gérer vous-même leur scolarité.
Aucune formation n’est nécessaire pour faire l’école à la maison. Vous devrez tout simplement expliquer votre démarche et les méthodes que vous avez choisies à l’inspecteur qui effectuera les contrôles. Vous devrez vous assurer que votre enfant a bien acquis les connaissances et les compétences de son niveau.
Vous pourrez vous en charger vous-même ou faire appel à une tierce personne. Cependant, l’école à la maison ne pourra concerner que les enfants d’une seule et même famille.

2- Effectuer les démarches administratives obligatoires

Vous devrez déclarer à la mairie de votre commune ainsi qu’au DASEN (Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale), les enfants concernés par l’instruction à la maison, et cela, à chaque nouvelle rentrée scolaire. Un inspecteur de l’Académie vérifiera chaque année que votre enfant maîtrise les connaissances du socle commun. Vous serez informés par écrit des modalités de ce contrôle, la date ne vous sera pas forcément communiquée. Les résultats vous seront restitués dans un délai de 3 mois et si ceux-ci s’avèrent insuffisants, un second contrôle sera prévu dans un délai minimum d’un mois. Après celui-ci, l’enfant pourra poursuivre l’école à la maison ou devra intégrer un établissement scolaire si ses résultats ne sont toujours pas jugés satisfaisants.

 

Ecole à la maison

3- Choisir la méthode qui conviendra le mieux à votre famille

Vous avez deux solutions si vous décidez d’instruire vos enfants à domicile. Vous pouvez suivre le programme scolaire en faisant appel aux cours par correspondance ou bien décider de créer votre propre programme en suivant les intérêts de vos enfants.

 

S’inscrire sur le site du CNED

Le dispositif du CNED propose gratuitement des parcours pédagogiques conçus pour un apprentissage à la maison. Vous y trouverez des cours, des vidéos du niveau première année de maternelle à la terminale. Il est également proposé aux enfants de participer à des classes virtuelles, ce qui permet de garder un lien avec d’autres enfants et son enseignant également.

 

Créer son propre programme

Faire l’école à la maison n’implique pas forcément de suivre le programme scolaire. Il est tout à fait possible de créer son propre emploi du temps en s’appuyant sur les manuels scolaires disponibles en librairie. L’essentiel est de trouver la méthode qui correspondra le mieux à votre organisation et à vos souhaits.

Ecole à la maison

4- Faire l’école à la maison en s’aidant de méthodes existantes

Méthode Montessori

Cette pédagogie est avant tout une philosophie, une manière de percevoir l’enfant en le considérant comme l’acteur de sa propre construction. L’accent est mis sur la créativité, le développement de l’autonomie et de la confiance en soi de l’enfant.

 

La boite à bons points

Ce site s’adresse aux enfants de 3 à 6 ans et propose des ateliers de manipulation à réaliser à la maison, des cahiers illustrés ainsi que du matériel. Vous y trouverez également des emplois du temps pour vous organiser, des conseils, etc.

 

Jean qui rit

La pédagogie Jean Qui Rit, est une méthode originale offrant aux enfants d’acquérir la maîtrise et le plaisir de la lecture, de l’écriture et de l’orthographe par le geste, le rythme et le chant. Cette méthode est adaptée aux 4-7 ans, âges auxquels les enfants ont besoin de bouger et ont du mal à se concentrer de longues périodes. Grâce à cette méthode, l’enfant mémorise et associe entre eux, les signes, les sons et le sens des mots.

 

5- Se rapprocher de l’association LAIA

L’instruction à domicile, même si elle est choisie de manière réfléchie, peut parfois s’avérer difficile. On peut se sentir seul et angoissé à l’idée de ne pas faire assez bien pour ses enfants. Pour éviter tout cela, il est essentiel d’être en relation avec des personnes qui pourront vous conseiller. L’association LAIA vous accompagne dans les domaines administratif, juridique et pédagogique, elle favorise également les échanges entre les personnes pratiquant l’école à la maison. Sur ce lien,
https://laia-asso.fr/, vous trouverez des lettres type, des témoignages de parents pratiquant l’IEF ainsi que de nombreuses autres ressources qui vous seront d’une grande aide pour réussir votre instruction à domicile.

Pour que l’école à la maison se passe au mieux, il est important d’instaurer un rythme de travail régulier dans un climat de sérénité et de confiance.

Si vous suivez bien ces 5 étapes, vous serez dans les meilleures conditions possibles pour que votre instruction à domicile soit un vrai succès.

 

 

 

Laisser un commentaire via Facebook

5 Comments

  • marlène

    Reply Reply 4 mai 2020

    Avec le confinement, beaucoup de parents se questionnent sur le passage à l’IEF. Ce qui est sûr c’est cette crise sanitaire va remettre en question la scolarité pour beaucoup de parents. Merci pour ce partage.

  • Je fais parti de ces parents qui hésitent à faire l’ief l’an prochain, car quand je vois au journal tv des enfants d’élémentaire voire même de maternelle à qui l’on demande de n’avoir aucun contact corporel pendant tout une journée de classe, ça me fait froid dans le dos. Ce ne sont pas des comportement naturels dans le sens anthropologique du terme et j’avoue avoir peur que cela laisse des séquelles à nos enfants, surtout aux enfants de maternelle, s’il subissent longtemps la distanciation sociale.

    • Laurent

      Reply Reply 20 mai 2020

      Bonjour Marie,
      je comprends tes questionnements !
      Sympa ton blog que je viens de visiter !
      Nos filles n’ont jamais été scolarisées… C’est une belle aventure dans le respect de leurs rythmes biologiques et d’apprentissage!
      Laurent du Blog http://www.couches-lavables-et-compagnie.com
      un BP parmi d’autres

  • Laurent

    Reply Reply 20 mai 2020

    Bonjour Camille & Olivier,

    merci pour cet article qui peut aider certains parents à franchir le pas dans de bonnes conditions !
    Nous sommes en IEF pour nos 3 filles de presque 8 ans, presque 6 ans et 2 ans 1/2
    Merci pour l’info sur l’asso LAIA que je connaissait pas !
    Laurent du Blog http://www.couches-lavables-et-compagnie.com

  • Frédérique

    Reply Reply 28 mai 2020

    Merci beaucoup pour cet aricle. Je suis maman de 4 enfants, je tiens un blog depuis 2013 et je suis en train de quitter mon job pour me créer celui d emes rêves. Je me demande si je ne vais pas rajouter à cela l’ief pour ma dernière qui va avoir 3 ans en janvier prochain. Merci pour ces conseils !

Leave A Response

* Denotes Required Field