Les bienfaits des jeux dans la nature

Nos enfants ont besoin d’extérieur, de nature! D’après de récentes études, cela les aiderait à mieux se concentrer, se sociabiliser et développer leur créativité. Mais ceci est un constat que nous pouvons aussi faire en tant que parents… Le bien-être éprouvé après un temps passé à l’extérieur peut nous en convaincre sans étude à l’appui ! C’est un sujet qui a déjà été abordé par Camille et Olivier dans certains de leurs articles. L’un d’eux proposait déjà 51 activités à faire impérativement avant 12 ans en lien avec ce mal contemporain de déficit de nature. En ce début de mois d’avril, je lis des articles traitant de nature : en 2016, une majorité d’enfants (74%) passerait moins d’une heure par jour à l’extérieur. Cela serait-il toujours d’actualité ? Il est donc temps de réagir. Je vous propose sans plus tarder de passer à l’action, en deux temps !

enfant-nature

1er temps: un jeu sensoriel

Allons donc dehors, au contact de la nature ! (si si, même en ville, au parc, en bas de l’immeuble… Sortons!) Nous allons préparer ensemble un petit moment de jeu pour percevoir un brin de nature, dehors, en famille. Peu de temps de préparation et un beau moment de partage. Vous êtes prêts ?

Et si aujourd’hui vos enfants devenaient explorateurs en herbe d’un petit coin de verdure? Et pour pimenter le tout, si c’était… uniquement avec les oreilles ! Voici un jeu que j’ai conçu pour permettre un éveil sensoriel de l’enfant en portant son attention sur les bruits de la nature.
jeu enfant dans la nature Quelques astuces aident l’enfant à focaliser son attention sur l’écoute!
(Photo: Leslie Science & Nature Center)

1er temps : Découvrez le jeu sensoriel : l’Oreille en colimaçon

L’Oreille en colimaçon est un jeu destiné aux enfants à partir de 3 ans.

Il se présente sous la forme d’une roue à imprimer sur laquelle sont dessinés 8 types de bruits que l’on peut entendre lors d’une promenade à la campagne.

Chaque fois que l’enfant entend un des bruits, il vous le dit et enlève un trombone qui était accroché sur l’image correspondante. Lorsque tous les trombones sont enlevés, la partie est gagnée!

Vous pouvez télécharger le support de cette activité (3 pages)
en cliquant sur l’image ci-dessous

(faites un clic droit puis « Enregistrer l’image sous »)

La règle du jeu détaillée, les consignes de montage ainsi que des exemples de bruits à entendre figurent sur ce document.

2ème temps : transformer ses pratiques!

J’espère que ce moment de jeu a été agréable ! C’est vrai, il n’est pas toujours facile d’avoir du temps et des idées pour profiter de l’extérieur, de la nature avec nos enfants… et d’en ressentir les bénéfices!

En temps que maitresse d’école, j’ai pu mesurer combien il était essentiel pour les enfants de passer beaucoup de temps dehors. Mais le rôle de l’adulte est essentiel pour guider et inviter l’enfant à une véritable rencontre avec la nature. Et cela s’apprend!

En tant que maman, je sais aussi que ma fille se nourrit de nos activités nature. J’adore inventer toutes sortes de jeux ou de façons de lui donner envie d’aller plus loin dans ses explorations! Mais si j’aime inviter les enfants à la découverte de la nature, j’adore initier les parents à des pratiques simples qui leur permettent de devenir de véritables “passeurs de nature”!

Si vous aussi vous aimeriez devenir des “Parents nature”, vous avez peut-être bien entre vos mains l’outil qui risque de donner du peps à votre pratique :

video placeholder

N’hésitez pas à en découvrir plus sur les CELEN (Cours En Ligne Eveil et Nature) d’Emilie… que nous adorons (surtout depuis que nous pratiquons l’instruction en famille avec Lou et Lili) !

Découvrez les Cours En Ligne Eveil et Nature

A très bientôt !

Emilie d'Eveil et Nature

* * * * * * *

A propos de l’illustratrice : Renata du blog Les images 2 Renata. « J’ai crée mon blog pour vous proposer une petite pause dans votre journée et que cette pause vous inspire et vous donne de l’énergie au quotidien. C’est un défi pour moi, car ma démarche est de traduire ce que je vois d’une manière artistique : par le Dessin, l’illustration, la Photo, la Peinture, l’art… En plus, les vendredis je propose un atelier dessin et 1 fois par mois 1 atelier pour les enfants. Bienvenue! » -

Les articles relatant de l'enquête citée en introduction :

Laisser un commentaire via Facebook

10 Comments

  • Renata

    Reply Reply 8 juin 2015

    Merci Elodie de m’avoir “présenté” le blog de Camille et Olivier, que j’aime beaucoup.
    Merci Camille et Olivier pour l’article!

    A tout, Renata

  • Guillaume

    Reply Reply 8 juin 2015

    L’éveil sensoriel me parait être un des points clés pendant les moments passés dans la nature. En termes d’expérience multi-sensorielle, les activités d’intérieur ne peuvent pas rivaliser avec une simple session en forêt ou à la campagne.
    L’ouïe semble effectivement être un des sens bien accessibles/intéressants pour les enfants : merci Emilie et Renata pour votre jeu, qui devrait stimuler l’éveil de ce sens chez nos enfants (et le nôtre au passage). Je vais l’essayer lors de ma prochaine sortie à la campagne !

    • Renata

      Reply Reply 8 juin 2015

      Merci Guillaume de nous raconter ensuite, comment s’est passe ta sortie?
      Merci pour ton message

    • Emilie Lagoeyte

      Reply Reply 15 juin 2015

      Une autre idée d’activité sensorielle, cette foi pour développer le toucher: bander les yeux de l’enfant (s’il est d’accord!) puis lui faire toucher un arbre. De haut en bas, en détail. Est-il petit, gros, rugueux, feuillu?… Puis éloigner l’enfant de l’arbre et lui enlever le bandeau. Sait-il retrouver son arbre??

      Et puis ensuite… inverser les rôles! C’est revigorant de se laisser guider les yeux bandés par son enfant et je ne vous dis pas la complicité que cela permet d’installer lors de cette activité! 😉

      Guillaume, j’espère que ta sortie s’est bien passée. Avez-vous pu identifier tous les bruits?

      A très bientôt!

      Emilie

  • Marta

    Reply Reply 8 juin 2015

    A l’époque où l’être humain vit de plus en plus hors sol, je suis bien d’accord avec vous sur l’importance de connecter les jeunes personnes à la nature, en espérant que ces enfants deviennent demain des adultes amoureux de la nature, capables d’en tirer les meilleurs avantages tout en la respectant.

    A tous ceux qui souhaitent se rapprocher davantage de la nature: quand nous entrons dans un bois ou pédalons le long des routes de campagne, laissons courir notre regard sur la variété des paysages, sur la beauté de la végétation, sur la fantaisie du ciel et des animaux. Réjouissons-nous des parfums et des couleurs qu’elles nous offrent!

    http://www.demainestdejala.com

    Marta

    • Emilie Lagoeyte

      Reply Reply 15 juin 2015

      Bonjour Marta,
      En effet, c’est souvent en commençant avec des choses simples (et à la portée de tous!) que l’on construit (reconstruit?) un lien à la nature… Je pense comme toi que c’est un préalable incontournable à une éducation à l’environnement et au développement durable. Comment en effet espérer faire passer un message de protection de la planète à un enfant s’il ne vit pas régulièrement (et simplement!) des moments de nature, même très modestement? Et cela, comme tu le dis, a en plus de nombreux bienfaits (scientifiquement prouvés!) pour la santé de nos enfants (la nôtre aussi, bien sûr) et leur développement. Faisons passer le message! 😉

      Emilie

  • Dolenne

    Reply Reply 13 juin 2015

    Merci d’avance

Leave A Response

* Denotes Required Field