La planète comme terrain de jeu !

respecter planete enfant

Nom d’une purée d’ OGM, on s’est quand même bien marrés ces dernières années, non ?

 

La planète entière comme terrain de jeu, ni plus ni moins ! On est vraiment des dingues dès qu’il s’agit de rigoler !

On a fait turbiner à fond les ballons les centrales nucléaires aux 4 coins du monde pour illuminer nos villes de jour et de nuit, faire fonctionner nos 3 télés, nos ordinateurs, nos lave-tout… et on a tous parié sur celle qui allait faire le plus beau feu d’artifice en explosant !

 

Et vous vous rappelez aussi de ce défi « fais-moi la plus grosse île en un temps record »? Hé bien on a finalement gagné à ce jeu-là : en un peu moins de 50 ans de consommation effrénée on a réussi à créer une île flottante de déchets couvrant 600 000 km2 de l’océan Pacifique ! Délire, non ?

 

En joueurs infatigables, on s’est également lancé d’autres challenges tout aussi fous !

Faire fondre les glaces des pôles, par exemple. Alors pour celui-là, tout le monde s’est donné au maximum ! Vas-y que ça a balancé des tonnes de fumées polluantes, des COV dans l’air etc… on n’a pas lésiné sur le toxique !

 

On a aussi facilement raflé la mise à « faire disparaître près d’un tiers des espèces vivantes de la planète » ! Incroyable ! C’est parti dans tous les sens à grands coups de déforestation, de surpêche, de braconnage, etc. Quelques gros gamers ont même réussi à bousiller une partie des éco-systèmes ! Balaises les mecs !
Non vraiment on a été hyper créatifs et on s’est bien fendu la poire dans ce jeu grandeur nature ! Et on aimerait vraiment continuer à rigoler comme ça si c’était possible, d’autant qu’on s’est pas encore donné à fond en génétique et en nucléaire. Bon, on a bien réussi à lâcher dans la nature deux/trois espèces modifiées et faire péter quelques bombes, l’air de rien…. mais maintenant il paraît qu’on ne peut plus jouer, faute de terrain de jeu viable ! 🙁

 

Alors on réfléchit… Y a pas une autre planète pas trop loin… ? Non ?

 

Du coup, on a du se creuser les méninges pour trouver une alternative de jeu et c’est alors qu’on est tombés sur Bioviva Editions. Le contre-pied total de notre précédent délire ! Incroyable !

Eux, leur dada c’est de créer des jeux de société à la fois amusants, originaux et éducatifs qui permettent de sensibiliser le grand public au respect de notre planète.

Au début, on s’est dit « Rho n’importe quoi ! Ça à l’air trop ennuyeux, trop cheap ! »… et en fait on s’est aperçus que les mecs, ils étaient aussi dingues que nous, donc intéressants, alors on y a regardé de plus près !

A l’origine de la création de Bioviva Editions, deux mordus d’écologie qui, dans un souci de cohérence, ont mené une importante réflexion quant au mode de fabrication de leur jeu avec comme objectif d’allier le fond et la forme : faire un jeu qui permette de découvrir les richesses de notre planète, tout en étant fabriqué dans le respect de celle-ci.

Challenge invraisemblable à l’époque, complètement avant-gardiste, et les gars ils y ont cru et ils ont foncé dans le tas !

 

Près de 15 ans plus tard le défi est réussi, la victoire écrasante ! Bioviva c’est une maison d’édition qui crée et fabrique en France des jeux écolos mais finalement ni des jeux écolo-chiants, ni écolo-chers, ni écolo-toc !

Aujourd’hui leur gamme comporte une quarantaine de jeux, traduits en sept langues et distribués dans le monde. Et pour en arriver là, ils se sont bien marrés, peut-être même plus que nous !

Et le pire c’est que ça continue ! Leur volonté : faire partager une expérience de jeu unique et inoubliable.

 

Et nous du coup, « Échec et Mat » ! On est conquis.

 

Et vous ?

 

“La planète comme terrain de jeu !” est le titre de l’e-mail que nous venons de recevoir de Fanny, responsable Communication & Développement de la marque Bioviva. Et bien bravo Fanny, le ton est vraiment bon et le message passe parfaitement… nous sommes ravi de le relayer !

(Bioviva est une marque qui édite des jeux ludiques et éducatifs que nous apprécions beaucoup et que nous vous invitions à découvrir ! Nous vous en avons d’ailleurs déjà parlé)

Laisser un commentaire via Facebook

3 Comments

  • Conquis, non, pas sans avoir essayé ! Ce sont des jeux de plateaux, je suppose ?

  • Angélique Mathieu

    Reply Reply 6 février 2017

    Un grand merci de nous faire partager cette découverte! En effet, autant fabriquer ce type de jeux en respectant au passage notre belle planète 🙂

    Bravo à leurs créateurs qui ont bien fait d’y croire! Ils nous démontrent que quand on croit fermement en nos projets, ils finissent toujours par y aboutir. 🙂 A un moment ou à un autre.

    Surtout si c’est dans le but de protéger la Terre!

Leave A Response

* Denotes Required Field