invasion jouets

Comment stopper l’invasion des jouets à la maison (et les recycler malin)

 

Le constat est le même dans bien des familles : les enfants aujourd’hui croulent sous les jouets… et toute la maison est envahie ! Il y en a partout, dans toutes les pièces. Des jouets de toutes tailles, de toutes formes, de toutes les couleurs et de toutes les sonorités imaginables !

En ce qui nous concerne, ce n’est pourtant pas faute d’essayer de freiner le nombre de nouveaux jouets « entrants »… mais comment empêcher les grands-parents, la famille et les amis, d’offrir, à chaque visite, un « petit rien », ou un « c’est pas grand-chose, ça nous fais plaisir » ! Pour nous, ça devient plutôt des « petits riens » qui viennent s’ajouter à l’énorme tas des « pas grand-chose » qui trainent déjà à la maison !!

Le pire c’est que, à de très rares exceptions prêt, le scénario est toujours le même : le nouveau jouet est adulé pendant… une semaine ou deux, puis est rapidement abandonné. Il faut le savoir : « 7 jouets sur 10 ne sont plus utilisés 8 mois après leur achat et 40 millions de jouets sont jetés chaque année ». Quel gâchis ! Autant dire que les fabricants de jouets ne sont pas près de mettre les clés sous la porte !

Alors pour remédier à cette « invasion des jouets à la maison », voici quelques astuces que nous pratiquons et un nouveau service que nous allons tester :

 

  • Faites une « rotation des jouets » :
    Séparez les jouets de vos enfants en deux « lots » plus ou moins équivalents et stockez un des deux lots dans des cartons ou des boites. Tous les deux ou trois mois, interchangez les jouets. Nos enfants sont à chaque fois ravis de retrouver les jeux et jouets avec lesquels ils n’ont pas joué depuis longtemps ! Unique inconvénient, il faut avoir de la place pour stocker les cartons.
  • Une fois par an, faites un « grand ménage de printemps des jouets » :
    Chez nous, c’est généralement un peu avant la rentrée des classes, en même temps qu’un petit réaménagement des chambres. Nous « sortons du lot » tous les jouets avec lesquels ils ne jouent vraiment plus et tous ceux qui ne sont plus adaptés à leur âge.
  • Si vous manquez réellement de place à la maison, une autre alternative peut être la ludothèque :
    après avoir fait un « grand ménage de printemps », en éliminant tout le superflu, vous pourrez tout de même proposer régulièrement de nouveaux jeux et jouets à vos enfants, grâce au système de prêts de la plupart des ludothèques (dont le cout est généralement très abordable). Nous en avons parlé en détail dans cet article.

rotation de jouet Oui, mais vous allez forcément nous demander : “Que faire des jouets devenus inutiles”? He bien il y a, selon nous, trois options :

 

  • La plus philanthrope : les donner à des proches ou à des associations caritatives
    Vous pourrez trouver les points de collecte les plus proches de chez vous sur engagement solidaire, ou passer une annonce gratuite sur Recupe.net ou Donnons.org, (la personne intéressée viendra les chercher chez vous… ça ne marche pas que pour les jouets d’ailleurs).
  • La plus ludique (à nos yeux) : les revendre en braderie
    C’est encore mieux d’ailleurs lorsque vos enfants sont assez grands pour se charger eux-mêmes du tri puis de la vente : ils seront d’autant plus motivés s’ils peuvent garder le fruit de leurs ventes. L’inconvénient, c’est qu’en braderie, il faut vraiment « brader » pour pouvoir vendre. Un jeu d’éveil pour bébé qui coute 60 à 70€ dans le commerce ne se vendra rarement plus de 5 euros ! Et là aussi, il faut avoir la place pour tout stocker avant la prochaine braderie.
  • La plus maline (crise oblige 😉 ) : Les revendre sur un site spécialisé
    C’est une nouvelle alternative que nous allons tester : revendre les jouets sur un site d’achat-revente spécialisé, comme le site Toyslegend.com, dont la philosophie nous a beaucoup plu :

« Sensibles aux problématiques de développement durable, nous souhaitons, à travers ToysLegend, susciter la prise de conscience et la mobilisation des esprits. Nous avons voulu créer une plateforme qui vous donne l’opportunité de moins gaspiller et de consommer intelligemment en recyclant et en achetant d’occasion. »

recycler les jouets

En plus de l’aspect « responsable » de la démarche (les jouets sont recyclés plutôt que d’être jetés, ils ont en quelque sorte une « deuxième vie »), revendre et acheter des jouets sur Toyslegend.com peut vous permettre d’arrondir les fins de mois… et surtout, de faire des économies sur l’achat de nouveaux jouets (eh oui… Noël approche à grands pas !).

 

Et vous, quels sont vos trucs et astuces pour stopper l’invasion des jouets à la maison ?

Laisser un commentaire via Facebook

8 Comments

  • Michaela

    Reply Reply 26 septembre 2012

    Haaaa ces jouets, c’est vrai qu’à force ça en fait beaucoup. Nous avons un seul enfant et quand je vois déjà le nombre de choses qui s’accumulent chaque année je n’ose pas imaginer pour les personnes qui ont 2, 3 (ou plus O_o) enfants !! Il est génial cet article, ça m’a fait bizarre c’est tout ce que nous mettons en place chez nous. Tous les ans on donne quelques jouets à l’accueil de loisirs de notre commune, on en vend d’autres lors du vide grenier communal et jusqu’à peu je triait aussi les jouets en 2, voire trois groupe pour tourner. Mais ça ne marche plus trop maintenant qu’il commence à grandir !! Nous avons aussi déjà testé la ludothèque, c’est un système super qui permet aussi d’essayer des jeux avant de les acheter, histoire d’être sûr qu’ils plaisent. Mais nous avons (encore) déménagé et il n’y en n’a pas près de notre nouvelle (petite) commune !! Hélas !
    Et, tout comme vous deux, je ne connaissais pas encore ToysLegend, le système a l’air sympa, je vais aussi aller tester je crois 😉 bien vu !!!

    • Camille et Olivier

      Reply Reply 28 septembre 2012

      Je te confirme Michaela : 3 enfants = des montagnes de jouets !!
      A bientôt 😉
      Olivier

  • Mathieu

    Reply Reply 26 septembre 2012

    Bonjour Camille, Bonjour Olivier,
    merci pour votre article qui propose des solutions intéressantes !
    Perso, pour me débarrasser de ce problème, je n’achète tout simplement PLUS de jouets. C’est une règle qui ne connait aucune exception. Je préfère mettre les sous dans des livres (pour enfants), des sorties, ou des vêtements.. 🙂

    • Camille et Olivier

      Reply Reply 28 septembre 2012

      C’est ce que nous faisons aussi (sauf pour les anniversaires et Noël quand même)… mais les amis/ la famille s’en chargent malheureusement à notre place !!

  • Franck - Papa Blogueur

    Reply Reply 28 septembre 2012

    Encore un article intéressant qui se rapproche de ce que l’on fait, nous ne sommes donc pas si “nuls” lol.

    Ma femme descend régulièrement des caisses de jouets de chaque chambre. Ainsi les enfants jouent aussi avec les jouets des autres, bien sur, pour la patite on fait attention aux petites pièces.

    A la fin de l’année, l’école va faire une collecte de jouer pour Ludhopital ou équivalent. C’est l’occasion rêvé pour rendre responsable les enfants et débarasser les chambre des jouets boudés.

    Dernier point, merci de citer TOys Legend, c’est un site super, d’ailleurs je suis l’un des rédacteurs de leur blog ;-D

  • Patrick

    Reply Reply 14 novembre 2012

    Difficile tout de même de revendre des jouets d’occasion, le problème est que même en temps que parent les jouets de nos enfants ont une valeur sentimentale, on les a vu jouer et grandir avec. Personnellement j’ai du mal à m’en séparer.

  • Celi84

    Reply Reply 18 avril 2013

    Super l’idée de la rotation, je vais moi même m’y essayer. J’ai déjà mis de côté les jouets de bébé d’Amélie (16 mois), sauf 1 ou 2 qu’elle aime toujours, et maintenant je vois qu’elle s’est un peu lassée de certains de ses jouets 1+ alors je vais les mettre de côté pendant 2-3 mois pour voir.

    Quant aux grands-parents, tontons et tatas qui veulent “faire plaisir”, en effet, rien n’y fait chez moi. Le problème c’est surtout les peluches. J’ai eu beau dire avant la naissance d’Amélie de ne pas en acheter vu que tout le monde a cette idée (facile)… et que souvent, les enfants n’en aiment qu’une seule (Amélie ne fait pas exception!), les tontons et la mamie ne veulent pas comprendre. Je vais attendre un peu et puis on va essayer soit la braderie, soit de donner aux assos’

  • Angélique Mathieu

    Reply Reply 6 février 2017

    Dans ma famille nous sommes très sentimentaux. Ce qui fait que nous n’avons jamais jeté aucun jouet, alors même que mes frères et moi avons plus de 30 ans.

    Nous pensons que ce sont des souvenirs précieux de notre enfance, et à vrai dire nous comptons les utiliser pour nos propres enfants plus tard. 🙂

    Idem pour nos vêtements de bébés :-)!

Leave A Response

* Denotes Required Field