Apprendre à son enfant à se libérer du regard des autres

Cette semaine, c’est Stéphanie, créatrice et rédactrice du blog ProfondeLegerete qui prend place au clavier. Dans ses articles, elle aide les parents à développer une belle relation avec eux-mêmes et avec leur enfant. Aujourd’hui, elle nous partage les clés pour apprendre à son enfant à se libérer du regard des autres.

 

Apprendre à son enfant à se libérer du regard des autres

 

Tout le monde juge et tout le monde est jugé. Ce n’est jamais agréable, mais cela ne va pas changer. Il faut donc apprendre à vivre avec et à ne pas avoir peur du regard des autres. Pour un adulte, ce n’est pas évident, et pour un enfant, ça l’est encore moins. Dans la cours de récré, quand les moqueries vont bon train, les complexes grandissent et la confiance en soi diminue. Alors comment faire ? En tant que parent, nous devons et nous pouvons apprendre à nos enfants à se libérer du regard des autres. C’est ce que nous allons voir ici.

Pourquoi apprendre à son enfant à se libérer du regard des autres

Personne n’est à l’abri de se faire juger sur son physique, son intelligence, ses actes, ses goûts, son caractère, ses émotions et j’en passe… Les critiques peuvent commencer très jeune et affecter la personne qui les reçoit ! Sans protection contre ces attaques, cela peut développer des complexes et un enfermement sur nous-mêmes. Bien sûr, ce n’est pas ce que nous souhaitons à nos enfants. Pour éviter cela, il est nécessaire de leur apprendre à gérer la situation (car ils y seront confrontés un jour).

Se détacher du regard des autres, c’est difficile… mais c’est possible !

Le désir d’appartenance à un groupe est très présent chez l’Être humain. C’est, entre autres, ce qui lui permet de vivre depuis la nuit des temps, car s’il se retrouve seul, il est vulnérable face au danger. Nous avons tous besoin de nous sentir intégrés dans un groupe, il en va de notre survie ! Mais pour cela, nous devons être acceptés, donc plaire et ne pas sortir du lot. Voilà pourquoi le regard des autres a une si grande importance pour chacun de nous, y compris pour nos enfants.

Mais ce jugement extérieur peut affecter leur moral, leur propre estime et leur confiance en eux. Apprendre à son enfant à se libérer du regard des autres est donc primordial pour lui permettre :

  • de se protéger des moqueries ;
  • de ne pas développer de complexes ;
  • d’assumer qui il est ;
  • d’enrayer tout début de harcèlement ;
  • de comprendre que leur valeur n’a rien à voir avec ce que les autres pensent ;
  • de vivre sereinement.

Comment aider son enfant à ne plus avoir peur du regard des autres

Ne pas juger son enfant

Cet apprentissage commence très tôt à la maison. Le premier regard extérieur auquel l’enfant est confronté, c’est celui de ses parents. Les phrases du type « fais ci, ça fera plaisir à maman » ou « si tu ne fais pas ça, papa ne sera pas content » sont à jeter à la poubelle. Le but est de découpler ce que l’enfant est et fait, de ce que les autres veulent et pensent. Ainsi, il doit se sentir aimé inconditionnellement.

Dans la même idée, Jane Nelsen (autrice de La Discipline Positive) conseille d’encourager son enfant plutôt que de le complimenter. La différence réside dans une petite nuance… Lorsque nous complimentons notre enfant, nous lui exprimons un jugement, certes positif, mais un jugement. Par contre, en l’encourageant, nous reconnaissons ses efforts.

Pour ce qui est des critiques négatives, il est plus judicieux de proposer des pistes d’amélioration.

Se détacher nous-mêmes du regard des autres

Notre enfant prend modèle sur nous. Donc si nous montrons que ce que pensent les autres a de l’importance, c’est ce qu’il va intégrer. Par exemple, lorsque nous disons à notre enfant « Chut, tais-toi, ne fais pas trop de bruit, tu vas te faire remarquer », nous lui indiquons qu’il doit se soucier et s’adapter à l’opinion des autres. Lâcher prise nous-mêmes est donc nécessaire pour que notre enfant puisse faire de même et ne se laisse pas atteindre par le regard des autres.

L’aider à être autonome

Donner l’opportunité à son enfant d’être autonome et d’apprendre à se débrouiller par lui-même est une des clés les plus importantes. Cela ne veut pas dire le laisser tomber ; au contraire, il s’agit de l’aider et de l’accompagner dans la construction de sa personne. Quand ma fille rencontre un problème, j’ai l’habitude de lui demander ce qu’elle en pense, quelles solutions s’offrent à elle, afin de développer son esprit critique et sa créativité.

Aider son enfant à être autonome lui permet de gagner confiance en lui et de faire face aux situations difficiles.

Ceci rejoint ce qu’Emmanuelle Piquet, psychopraticienne, explique à la fin de sa vidéo TedX. L’idée est de donner à son enfant le pouvoir de changer les choses par lui-même s’il est victime de harcèlement, par exemple. En montrant que les critiques ne l’atteignent pas, l’attaquant va s’arrêter de lui-même.

Lui apprendre que chacun est libre de ses opinions

En expliquant à son enfant que le jugement des autres ne veut rien dire sur lui, mais les concerne eux, il saura que chacun peut penser ce qu’il veut, cela n’affecte pas sa propre valeur. Pour l’aider à comprendre cela, le renversement de situation peut être utile :

« Imagine que ton ami porte un tee-shirt que tu n’aimes pas, qu’est-ce que cela change pour toi ? Bien sûr, tu as le droit de ne pas le trouver joli, mais penses-tu que ça te concerne ? Eh bien, si une personne n’aime pas le tee-shirt que tu portes, la couleur de tes cheveux ou ta façon de rire, ça ne la concerne pas non plus. Elle peut ne pas l’aimer, mais ça la regarde et cela ne veut rien dire sur toi. »

Les phrases utiles pour que son enfant oublie le regard des autres

Certaines phrases que le parent saupoudre de-ci de-là, quand l’occasion se présente, peuvent être d’une grande aide pour l’enfant. En les entendant régulièrement, il les intégrera et pourra les ressortir au moment opportun pour se protéger du regard des autres. En voici un petit échantillon :

 

« On ne peut pas plaire à tout le monde. »

« Chacun est libre de penser ce qu’il veut. »

« Ce que les autres pensent de toi, ça les concerne, eux. »

« Accepter les différences est la preuve d’une grande intelligence. »

« Chacun ses goûts/ses opinions. »

« Si tout le monde se ressemblait, la vie ne serait pas très intéressante ! »

 

Si vous aussi, vous avez des petites phrases qui vous aident à vous détacher de l’opinion des autres, je vous invite à les partager en commentaires !

 

Laisser un commentaire via Facebook

Leave A Response

* Denotes Required Field