Vie de couple et parentalité … comment trouver l’harmonie ?

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir Aurélie et Vincent, coachs et thérapeutes, parents de deux enfants et auteurs du blog Mon Couple Et Moi, ils accompagnent les couples et les individuels à trouver des solutions concrètes à leurs problèmes du quotidien.

Vie de couple

Lorsque nous sommes en couple et que nous devenons parents, il arrive bien souvent que notre vie de couple soit chamboulée par cette nouvelle responsabilité.

La stabilité et l’équilibre qui existaient auparavant se trouvent perturbés, nous prenons conscience que plus rien ne sera comme avant, qu’une nouvelle vie s’ouvre à nous, qu’un nouvel équilibre est à trouver pour notre bien-être et notre épanouissement personnel et familial.

Plusieurs questions nous viennent à l’esprit :
– Pourquoi est-ce si difficile d’être en harmonie dans sa propre famille ?
– Comment faire pour retrouver l’équilibre entre tous ces rôles ?

Pourquoi est-ce si difficile d’être en harmonie dans sa propre famille ?

Ma relation de couple et moi

Au départ, en tant que couple, nous ne sommes que deux, ou plutôt nous avons à prendre soin de trois équilibres seulement :

  • nous avec nous-même, prendre soin de nous, nous accorder du temps, pour trouver notre propre harmonie intérieure,
  • notre partenaire avec lui-même,
  • notre relation de couple, dans laquelle chacun est responsable de l’équilibre de la relation.

Il est déjà parfois difficile de trouver l’harmonie et de ressentir un vrai épanouissement, un bonheur qui nous convienne.

Notre première difficulté vient du fait que nous peinons à trouver l’harmonie seul(e) en nous. La plupart du temps, nous la recherchons à l’extérieur de nous. Nous essayons de combler les vides que nous pouvons ressentir en nous et c’est pour cela que nous voyons le couple comme un moyen de trouver le bonheur ou cette harmonie tant désirée.

Qui d’entre nous n’a jamais rêvé d’une vie de couple épanouie et harmonieuse, sans conflits, sans frustrations, sans problèmes de communication ni mésententes sexuelles ?

Seulement nous oublions une évidence dans notre quotidien surchargé : nous sommes différents de notre partenaire. Nous avons notre propre langage d’amour, notre propre vision du monde et de la vie et nous nous retrouvons face à notre conjoint(e) qui a un langage et une vision toute différente de la nôtre. La croyance de voir le monde de la même manière, nous amène à oublier cette évidence que nous sommes chacun unique et seul à le voir ainsi.

Et c’est lorsque cette différence n’est ni comprise ni accueillie, que les “malentendus”, les conflits de couple et tout autre problème arrivent.

Notre plus grande difficulté est d’accueillir la différence de l’autre, car nous aimerions pouvoir trouver un soutien, une personne comme nous qui nous comprenne et nous reconnaisse à notre juste valeur, pour ne plus sentir notre solitude, ce manque d’équilibre intérieur.

Nous attendons de l’autre qu’il comble tous nos besoins, même parfois celui de nous aimer à notre place !

C’est ainsi qu’au quotidien, chacun fait du mieux qu’il peut pour trouver un certain équilibre qui le nourrisse et le satisfasse dansa relation à l’autre.

Passer de la relation de couple à des relations multiples en famille.

Un fois un équilibre stable et sécurisant dans notre vie de couple trouvé, nous nous sentons prêts à construire une famille : notre famille !

La période après la naissance de notre premier enfant est la première étape importante où chacun des partenaires apprend à être parent du mieux qu’il le peut.

Et cet apprentissage se répète à chaque nouvelle étape du développement de notre/nos enfants, c’est-à-dire tout le temps !

Nous avons, en tant que parents à nous adapter, à comprendre, à accueillir et à accompagner notre enfant vers sa propre vie.

Le seul fait d’être parent et d’être témoin de cette évolution de la vie de notre enfant est un chemin d’apprentissage pour nous-mêmes qui nous renvoie sans cesse à nous-mêmes.

En effet, chaque enfant a sa propre vision du monde et son propre langage de l’amour. Alors nous sommes d’autant plus confrontés à nos différences que nous ne sommes pas toujours capables d’accueillir et de comprendre.

Pourtant, notre souhait de donner le meilleur à nos enfants, de donner tout ce que nous aurions aimé recevoir en tant qu’enfant, est parfois si fort qu’il nous fait nous oublier et oublier notre partenaire, notre couple.

Nous nous retrouvons dans un dilemme : contribuer au bonheur de nos enfants ou de notre couple ou contribuer à notre propre bien-être. Nous croyons que ce dilemme est un choix à faire, que nous devons nécessairement renoncer à certaines choses ! Notre croyance qu’il faut faire des sacrifices dans la vie a la peau dure ! 😉

Malgré tout, nous sentons tout au fond de nous que pour être heureux, nous avons besoin de nourrir toutes ces relations afin de trouver un équilibre, une harmonie.

Si nous nous consacrons entièrement à nos enfants et que pour le faire, nous sacrifions notre relation de couple ou que nous ne prenons pas soin de nous, il arrive un moment où le déséquilibre est tel que nos insatisfactions et nos frustrations engendrent conflits, déprimes et passages à vide difficiles à gérer.

Notre difficulté à parler de nos besoins

Nous avons parfois cette fâcheuse habitude de croire que les besoins de l’autre sont plus importants que les nôtres ou qu’ils sont prioritaires. C’est ainsi que nous nous faisons passer en dernier augmentant ainsi notre stress, notre frustration ou notre irritabilité.

Nous allons tout faire faire pour satisfaire les besoins de nos enfants jusqu’à atteindre notre seuil de tolérance … ce moment où nos propres besoins se réveillent parfois violemment et laissent place à la colère.
Cette colère brutale est souvent le signe qu’à l’intérieur de nous, nos besoins crient pour être enfin entendus et comblés.

Chaque membre de la famille a ses propres besoins à satisfaire et sont à respecter.
C’est là notre défi : écouter nos propres besoins et ceux des autres et pouvoir communiquer ce qui est important pour nous et trouver ensemble des solutions pour préserver l’équilibre.

Sans communication et écoute véritable, ces solutions équitables sont impossibles à trouver car elles demandent l’avis de toutes les personnes concernées.
Cette communication ouverte et authentique est une des clés de l’harmonie en famille.

Notre héritage, notre conditionnement

Ce chemin de la parentalité nous renvoie parfois brutalement à nous-mêmes, à ce que nous avons reçu de nos parents, de notre famille, de notre éducation, de certains modèles prônés par notre culture et notre société.

Nous prenons alors conscience du poids de notre héritage familial et sociétal qui se manifeste par certains de nos réflexes, de nos habitudes et de nos croyances.

Nous souhaitons tous une vie pleine d’amour, de reconnaissance réciproque, paisible et heureuse. Pourtant malgré tous nos efforts, nous ne parvenons pas à combler nos besoins les plus essentiels et à vivre cette vie harmonieuse. Nous faisons alors le constat que nous n’avons pas les connaissances et le savoir-faire pour agir autrement dans notre vie.

Mais si nous y réfléchissons bien, nous n’avons pas vraiment appris à comprendre l’autre, à communiquer, à écouter avec le cœur, à vivre en étant nous-mêmes, à vivre en couple, ou même à être parent.

Tout cela est nouveau. Et cela nous demande des remises en question, des adaptations et des apprentissages si nous voulons évoluer vers le meilleur de nous-mêmes.

Comment faire pour trouver l’harmonie ?

L’harmonie se trouve dans l’équilibre : lorsque nous prenons soin de tous les aspects de notre vie et en l’occurrence de nous-même, de notre relation de couple et de chaque relation avec l’un de nos enfants.

Nous ne parlerons pas ici de l’équilibre à trouver au travail mais il est sous-entendu dans notre relation à nous-mêmes.

Car il paraît évident que si nous n’avons pas pris soin de nous en sortant du travail pour déstresser, nous risquons d’arriver stressés à la maison. Notre stress risque de contaminer chacune de nos relations et nous faire réagir de façon disproportionnée aux situations familiales qui se présenteront comme autant de gouttes d’eau prêtes à faire déborder le vase !

Et c’est également vrai si nous sommes en relation tendue ou conflictuelle avec notre partenaire : la relation à nos enfants va en pâtir.

Nous ne sommes pas fragmentés, quand nous sommes affectés, troublés émotionnellement dans un domaine, nous amenons avec nous, dans d’autres situations et relations, notre affection et notre émotion. Nous sommes en tant qu’être humain un système complexe dans lequel chaque action produite dans un domaine de notre vie a une répercussion en chaîne dans les autres domaines.

Alors par où commencer ?

1. Nous recentrer sur nous-mêmes.

Prendre conscience de notre responsabilité en tant qu’individu en relation avec un autre, que ce soit notre conjoint(e) ou notre enfant.
Nous sommes responsables de notre propre équilibre personnel, de ce que nous disons et faisons pour contribuer à l’épanouissement de notre relation de couple ainsi que de notre relation avec chacun de nos enfants. Nous sommes responsables de nos actes, de nos réactions et de nos choix alors prenons notre vie en main et faisons les choix qui nous font avancer, évoluer.

2. Écrire ce qui nous fait rêver pour notre futur, pour nous, pour notre couple, pour notre relation avec nos enfants et définir nos objectifs de vie pour trouver l’équilibre.
Cela peut-être :
• pouvoir prendre du temps pour nous, pour lire, danser, méditer, prendre soin de nous, apprendre à gérer nos émotions…
• retrouver des temps de partages et d’amour avec notre conjoint, retrouver notre proximité,
• pouvoir accueillir toute situation sans colère, sans conflit,
• pouvoir communiquer ce qui est vraiment important pour nous sans critiquer l’autre,
• pouvoir comprendre nos enfants, notre conjoint…
Tout ce qui ferait que l’équilibre entre nous, notre couple et nos enfants serait présent.

3. Mettre en place des actions pour cheminer, petit à petit, vers nos objectifs.

Identifier :

  • les actions à court terme c’est à dire ce que nous pouvons faire tout de suite et chaque semaine,
  • les actions moyen et long terme qui demandent plus de temps car nous avons un apprentissage ou des formations à faire.

Planifier sur la semaine ou le mois des temps :

  • rien que pour nous, cela peut être seul ou avec des amis,
  • puis d’autres rien que pour notre couple, juste à deux sans les enfants,
  • puis d’autres moments dédiés à nos enfants.

Il y a plein de possibilités : les deux parents avec tous les enfants, un des parents avec tous les enfants et un des parents avec seulement un des enfants.

Conclusion

Développer l’harmonie dans notre vie demande de faire des choix et d’y consacrer du temps.

Pour approfondir une relation, nous avons tous besoin de nous retrouver à deux et de passer du temps ensemble.

Nous vous invitons à faire le test ! Réservez un après-midi par mois avec votre conjoint et un autre avec seulement un de vos enfants (juste un des parents et lui) pour vous consacrer entièrement à votre relation, à ce qui vous ferait plaisir à tous les deux !

Cela permettra de renforcer la complicité et de rendre chaque relation unique et singulière.

Pour aller plus loin, vous pouvez télécharger notre livre gratuit : 8 clés essentielles pour vivre une vie de couple durable et épanouie.

Et vous ?

Quelle est LA DIFFICULTÉ qui vous empêche aujourd’hui de trouver l’harmonie et l’équilibre entre votre vie de couple et votre parentalité ?

Laissez-nous vos réponses dans les commentaires, nous lirons chacune d’entres-elles pour vous apporter une réponse qui peut vous aider à améliorer votre vie de couple au quotidien.

Vous avez aimé cet article ou vous pensez qu’il peut être utile à vos ami(e)s alors partagez-le sur facebook.

 

 

Laisser un commentaire via Facebook

1 Comment

  • Bonjour Camille et Olivier,

    Merci pour la publication de notre article.

    Nous espérons qu’il sera utile à vos lecteurs et lectrices qui souhaitent trouver l’harmonie entre leur vie de couple et leur parentalité.

    Nous restons à l’écoute de tous les lecteurs et lectrices qui souhaiteraient avoir de plus amples informations et des précisions complémentaires.

    Nous vous souhaitons plein de joie et d’harmonie dans votre famille.

    Bien chaleureusement,
    Aurélie et Vincent

Leave A Response

* Denotes Required Field