5 bonnes raisons de pratiquer le minimalisme en famille !

Cette semaine, nous vous invitons à explorer la voie du minimalisme en compagnie de Mino, créatrice du blog Maman Minimaliste !
minimalisme

Le minimalisme : c’est quoi ?

Le minimalisme est un mode de vie qui consiste à vivre avec uniquement l’essentiel et ce qui nous est vraiment indispensable. L’indispensable à chacun est subjectif, et il n’est pas toujours évident de s’en rendre compte avec nos vies actuelles très rythmées entre nos obligations, nos activités, notre rôle de parents et l’entretien de notre maison.

Le minimalisme nous invite à nous détacher de ce qui n’est pas nécessaire à notre bien-être. Que ce soit nos possessions matérielles qui nous encombrent inutilement, les relations toxiques que nous entretenons malgré nous, ou bien les activités que nous nous obligeons à faire sans que nous y ayons un réel intérêt.

Le principe fondamental du minimalisme est donc de vivre avec simplicité. Vous êtes-vous rendu compte que vous êtes plus zen quand vous êtes dans une pièce épurée plutôt que dans une pièce remplie d’objets ? Tous ces objets que nous avons dans notre maison participent-t-il vraiment à notre bien-être ? Nous sont-ils vraiment utiles ou au contraire nous abaissent-ils le moral sans que nous en ayons conscience ?

Se détacher des possessions matérielles nous rend plus légers et plus libre de nos mouvements. De plus, nous aurons plus d’énergie au quotidien pour faire ce que nous aimons vraiment.

Quand on parle de minimalistes, en général, on entend souvent parler de jeunes adultes nomades, passant leur vie à parcourir le monde avec juste un petit sac sur le dos pour contenir tout ce qu’ils possèdent.

Je suis maman de 3 enfants, et je suis bien loin de cette image de nomades parcourant le monde.

Alors quand on est parent, en quoi le minimalisme peut-il nous aider dans notre quotidien ? En quoi avoir moins de choses à la maison est-il bénéfique pour nos enfants ?

Le minimalisme en famille : pourquoi ?

En tant que parents, nous nous attachons à offrir à nos enfants un environnement dans lequel ils puissent s’épanouir sous notre bienveillance, un environnement qui leur apportera les ressources nécessaires pour affronter leur quotidien, un environnement où ils pourront puiser les leçons de vie pour les préparer à leur avenir.
Le psychothérapeute Kim John Payne l’explique très bien dans son livre « Parents… tout simplement » pourquoi simplifier l’environnement des enfants les aident dans leur épanouissement.

Voici donc 5 raisons pour lequel chaque famille devrait simplifier leur quotidien en se détachant des possessions matérielles :

#1 – Moins de stress
Des études ont révélé que les enfants dans nos pays occidentaux pouvaient avoir le même degré de stress que les enfants vivant en zone de guerre. Il a été démontré que c’est le trop plein de choix, de jouets, et d’activités qui apportent ce stress aux enfants.
Avoir une maison désencombrée diminuera donc le stress à la maison, que ce soit pour les parents ou pour les enfants. Quand vous avez moins de choses, vous savez toujours où ils sont rangés. Vous serez un peu plus organisé, et vous ne passerez plus tout ce temps que vous passez habituellement à chercher un objet spécifique chez vous.

#2 – Plus d’autonomie pour les enfants
Si vous tâchez de n’avoir chez vous que ce que vous utilisez vraiment, il vous sera plus facile d’expliquer à vos enfants comment se débrouiller avec ce qu’il y a à la maison.
Vous pourriez avoir une place définie pour chaque chose. Ainsi, toute la famille saura où se trouve chaque objet, et vous favoriserez ainsi l’autonomie de vos enfants. Si de plus, vous définissez des routines pour vos enfants, ils auront plus d’assurance pour avancer dans ce qu’ils doivent faire, plutôt que de vous attendre pour avoir des instructions à chaque fois.

#3 – Plus de stimulation pour leur imagination
Certaines formes d’apprentissages alternatives se basent sur cette simplification au maximum du matériels et des jouets à donner aux enfants pour qu’ils développent eux-mêmes leur imagination plutôt que de leur offrir d’emblée des outils tous prêts.
Plus le matériel utilisé par les enfants est simple, plus ils développent eux-mêmes leur imagination autour du matériel.

#4 – Plus de focus sur ce qui les intéresse
Les objets qui entourent les enfants peuvent être des éléments perturbateurs qui les empêchent de se concentrer sur leur activité du moment. Un regard autour de lui et un nouvel objet va attirer son attention.
Si les enfants ne sont pas dérangés de toute part par les objets qui les entourent ni par toutes les activités que nous tâchons de leur faire faire, ils auront plus de temps pour se concentrer sur ce qu’ils font et approfondir certaines connaissances. Offrons-leur un endroit privilégiant leur concentration.

#5 – Plus de temps de qualité en famille
Moins vous avez de choses chez vous, moins vous avez besoin de temps pour faire le ménage. Il vous sera plus facile de déplacer vos meubles pour nettoyer dessous si ceux-ci ne sont pas lourds car encombrés d’objets dedans.
Vous verrez, vous prendrez moins de temps à faire la poussière quand vous aurez moins d’objets qui sont destinés à les recueillir. Vous aurez également moins de choses à réparer et à entretenir. A la place, vous pourriez utiliser ce temps pour passer du temps de qualité en famille.

Papotage

Le minimalisme en famille : comment ?

Alors comment faire pour offrir un environnement minimaliste à nos enfants ?

La première étape à faire est de déterminer ce qui vous est véritablement utile pour vous au quotidien. Quels sont les objets que vous utilisez vraiment ? Quels sont les placards que vous n’avez pas ouverts depuis longtemps car remplis de choses pas vraiment utiles ? Quels sont les vêtements que vous rangez toujours dans les armoires des enfants alors qu’ils ne sont plus à leur taille ou sont troués ou tâchés ?

Ensuite, éliminez de chez vous tous ces objets que vous n’utilisez plus, ces objets que vous avez en double ou triple exemplaires, ces objets que vous gardez parce qu’ils pourraient vous servir un jour… Faites de la place pour les objets dont vous avez vraiment besoin, les vêtements qui vous vont vraiment ainsi qu’à vos enfants. En résumé, débarrassez-vous de tout ce dont vous n’avez pas besoin mais qui sont là chez vous juste pour remplir l’espace.
Donnez à vos proches, vendez à un vide-grenier, ramenez à une association tout ce qui vous empêche d’avoir cet environnement épuré dont votre famille a besoin.

Allégez-vous, séparez-vous de ce qui vous encombre inutilement. Vous vous sentirez mieux et offrirez un environnement plus propice au développement de vos enfants.

Si vous rêvez d’une maison zen et épurée, mais que vous ne savez pas comment vous y prendre et par quoi commencer, si vous avez besoin d’un support écrit pour avancer, j’ai créé un pack d’aide au désencombrement : le Pack de l’Apprenti Minimaliste. C’est un ensemble d’outils qui vous permettra de faire votre désencombrement pas-à-pas et de garder votre motivation tout au long du tri. Pour plus d’informations sur ce pack, cliquez ici.

Bonne route sur le chemin du minimalisme. Une nouvelle vie plus apaisée vous y attend.

Mino

Laisser un commentaire via Facebook

5 Comments

  • Magali

    Reply Reply 16 juillet 2016

    Merci Mino pour cet article !

    J’ai été particulièrement convaincue par les bénéfices #1 et #5 du minimalisme.

    Je suis en revanche surprise du #3 « + d’imagination » : quand j’observe ma fille de 4 ans jouer, je remarque qu’elle s’approprie ses (trop ?) nombreux jouets en les combinant entre eux pour inventer de nouveaux jeux : la richesse du matériel à sa disposition semble bien être une stimulation plutôt qu’un frein à son imagination.

    Magali.

    • Mino

      Reply Reply 27 juillet 2016

      Bonjour Magali,

      Merci pour ce retour sur mon article 🙂

      Peut-être que tous les enfants sont différents tout simplement. Mon fils de 6 ans est bloqué face à ses nombreux jouets, et me dit qu’il s’ennuie.

      D’un autre côté, certaines pédagogies alternatives comme Steiner et Waldorf préconise la simplicité dans les jouets (je ne suis malheureusement pas experte dans cette pédagogie), mais j’avais déjà eu connaissance qu’ils recommandent des poupées aux formes les plus simples pour que l’imagination de l’enfant se développe autour de ces formes. Et c’est de cette imagination-là dont je voulais parler. D’ailleurs, mon fils s’amuse très bien avec un simple tube de papier toilette 🙂

      Mino

  • Môme autonome

    Reply Reply 26 août 2016

    Et en plus le minimalisme en famille réduit considérablement les injonctions et conflits en ce qui concerne le rangement des chambres. Moins de jouets = moins de choses à ranger :). C’est une philosophie qui peut contribuer grandement à l’amélioration des relations parents-enfants.

  • Sonia

    Reply Reply 5 octobre 2016

    Merci pour cet article intéressant que j’ai partagé avec mes grands garçons de 10 et 13 ans au déjeuner. Nous habitons actuellement chez ma mère dans une maison plutôt encombrée. Il y a quelque temps, mes fils ont découvert sur internet la syllogomanie (accumulation compulsive de tout) et se sont amusés à regarder des images sur ce sujet. Depuis, dès que leur chambre n’est pas bien rangée, l’un rappelle l’autre : tu veux devenir syllogomane ??) Ils ont donc bien apprécié la notion du minimalisme qu’on ne connaissait pas avant et m’ont dit : on commence aujourd’hui ? Euh .. pas facile quand on n’est pas « chez soi » 🙂 mais nous le faisons déjà dans les chambres que nous occupons.

    Avant de commencer à travailler, j’ai besoin que mon bureau soit vide et le fait de le ranger me permet aussi de « ranger mes pensées », de trouver une clarté intérieure. J’aime bien sinon le site du bon coin, car il permet d’acheter quelque chose qui a déjà été utilisé (ainsi, on ne contribue pas à la société de consommation), l’utiliser et quand nous en avons plus besoin, le revendre.

    Sonia

Leave A Response

* Denotes Required Field