Education kinesthésique, Brain Gym et apprentissages des enfants

Connaissez-vous l’éducation kinesthésique ? Le Brain Gym ?

 

Rassurez-vous, nous non plus 😉 ! Mais Sophie nous a donné envie d’en savoir plus !

Sophie (qui travail avec nous sur l’élaboration de certaines Fiches Outils), a plusieurs cordes à son arc : en plus d’animer des ateliers Faber et Mazlish, elle est aussi orthophoniste, kinésiologue et… formatrice en « Brain Gym ».

Le « Brain Gym », inventé par le Dr Paul Dennison, est un ensemble de 26 mouvements, issu de l’éducation kinesthésique, parfaitement adapté aux enfants, car permettant d’améliorer leurs apprentissages (scolaires et de la vie quotidienne).

Pour les « profanes » (que nous sommes :-)) voici la définition de l’éducation kinesthésique par l’association française de Brain Gym :

L’Éducation kinesthésique est une approche éducative qui utilise des mouvements et des activités motrices et artistiques pour développer notre potentiel.

Cette approche peut être utile à beaucoup de personnes pour améliorer l’apprentissage, à l’école bien sûr, mais aussi au bureau, à la maison et dans toutes les tâches de la vie quotidienne : lecture, écriture, maths, créativité, organisation, adaptation, concentration, mémoire, comptabilité, langues étrangères, musique, passage d’examens…

Une chose est sure, l’approche semble vraiment ludique. L’illustration ci-dessous est issue du triptyque officiel de l’association Brain Gym France sur le thème « Brain Gym et École »

 

activités brain gym

 

Le Brain Gym… selon Sophie

 

Le Brain Gym est une technique pour tous, permettant de savoir s’équilibrer dans son quotidien pour sortir du stress, pour préparer des examens… C’est une série d’exercices corporels simples, à l’origine conçus pour les enfants, afin d’améliorer leurs apprentissages et de les apaiser.

Utilisables à tous les âges et à tout moments de la journée, ces mouvements permettent de vivre dans la sécurité et de relancer nos capacités. Il est important de faire les exercices trois fois, car c’est après trois répétitions d’un même mouvement que le cerveau enregistre les changements durablement. Plus on les pratique, plus ils s’intègrent et moins nous sommes décentrés par les disputes, le stress, le stress du quotidien, etc.

Les exercices du Brain Gym sécurisent notre posture : en modifiant l’information du corps, on transforme l’information dans le cerveau. Lorsque la posture est sécurisée, nous sommes en sécurité cérébrale. La posture du corps peut nous soutenir. Nous pouvons améliorer notre écoute de notre posture et vivre un quotidien épanouissant.

Personnellement, j’utilise le Brain gym dans mon quotidien de maman, pour moi-même et avec mes enfants : ils reprennent souvent les mouvements d’eux mêmes, à l’école, en cas de besoin (trop de stress, de bruit…) et en tant que professionnelle, pour être centrée et rester à l’écoute toute la journée sans effort.

Le Brain Gym est particulièrement utile pour apaiser le stress, l’inconfort émotionnel, gérez le quotidien avec calme, confiance, endurance et concentration.

On peut utiliser les exercices de Brain Gym :

  • Avant de commencer une activité, avant une rencontre, une épreuve : ils permettent de se préparer dans les meilleures conditions de réussite et dynamisme.
  • Pendant une activité pour soutenir l’effort, continuer à être efficace et en forme.
  • Après une activité, pour se détendre, apaiser le stress ou un débordement émotionnel.
  • Après une journée de travail, pour libérer le stress et profiter de sa famille…

Sophie Grassi
“La roue des sons “
Orthophoniste, kinésiologue et formatrice
http://sophiegrassi.free.fr
Sophie.grassi@worldonline.fr
Tél : 06 60 87 91 24

La Surprise !

Sophie organise un stage sur trois jours à Paris en février-Mars 2013… et la première journée le 4 février 2013 est ouverte à tous ceux qui souhaitent découvrir les mouvements du Brain Gym !!

Cliquez ICI pour télécharger le descriptif de la formation de Sophie

brain gym posture 2 brain gym posture 1
A gauche : “le casque d’écoute” : utile pour ouvrir grand ses oreilles et être attentif, où s’extraire des bruits parasites (cantine ou bureau) et revenir à l’intérieur de soi…

 

Et si vous n’habitez pas sur Paris… vous pouvez quand même aborder les techniques du Brain Gym grâce aux trois vidéos ci-dessous. Nous, on va s’y mettre 😉

Si vous avez apprécié cet articles, n’hésitez pas à le partager avec vos proches !

Laisser un commentaire via Facebook

12 Comments

  • Bonjour,
    Ce sont de super technique que je n’utilise malheureusement pas assez souvent. Et vous savez pourquoi ?
    Parce que les enfants les trouvent un peu « ridicules ».
    Dur dur d’aller contre le mouvement et idées majoritaires.

    Mon conseil est donc de bien travailler la légitimité de la brain gym AVANT de vouloir enseigner cela aux enfants.
    Traiter les 6 niveaux de résistance au changement en d’autres termes !

    • Camille et Olivier

      Reply Reply 4 février 2013

      Ou peut être de les initier très tôt… à un âge ou ils n’ont pas encore vraiment « conscience du ridicule » ?
      Quel age ont vos enfants Cyrille ?

    • Grassi

      Reply Reply 3 mars 2013

      Bonjour, j’ai mis quelques indications de réponses sur le blog
      Bien à vous
      Sophie Grassi
      Orthophoniste/formatrice

  • 14, 11 et 7 ans. C’est vrai qu’à l’adolescence, tout devient plus dur.

  • marie

    Reply Reply 8 février 2013

    Bonsoir,
    ZUT,ZUT et RE ZUT. Nouvelle sur le site, j’ai loupé les 3 dates sur Paris. S’il y en a d’autres, je suis preneuse.
    J’ai déjà emmené Tom faire des séances de kinésio et elles lui ont fait beaucoup de bien. mais c’est vrai qu’avoir plusieurs exercices dans sa mallette permettrait de pratiquer plus souvent ( comme des exercices de gym , un peu tous les jours)

  • julie

    Reply Reply 26 février 2013

    bonjour, j’aimerai m’interesser un peu plus à cette methode, malheureusement les videos ne sont pas très claires pour moi …. la derniere de la page ne fonctionne pas et certains liens non plus … j’aurais aimé agrandir la photo mais je ne peux pas la télécharger quel dommage …

  • Grassi

    Reply Reply 3 mars 2013

    Bonjour à tous,
    En réponse, sachez que à TOUT âge ces mouvements sont efficaces et même sur des personnes handicapées ! la clef : prendre conscience des changements AVANT mouvement et APRÈS à l’aide de ce que j’appelle les « pré tests de mouvements ».
    A ce moment TOUS les enfants et adolescents accrochent et les utilisent spontanément en classe ou ailleurs tellement ils se sentent soulagés.

    Les mouvements deviennent une « hygiène de vie familiale ! » puis individuelle à l’adolescence. J’ai vu des  » jeunes  » en classe prépa utiliser les quelques mouvements que je leur avaient appris avant une colle et le partager avec d’autres….

    La participation à un atelier prend tout son sens pour aller plus loin que les manuels théoriques.
    Le plus complet étant la pratique sur 3 journées. La participation à des ateliers de 3H est aussi riche en apprentissage et permet de pratiquer tout de suite et d’en constater les bienfaits.
    Vous pouvez me solliciter pour la mise en place d’ateliers sur des thèmes qui vous motivent ou pour de nouveaux cursus complets.
    Sophie Grassi 06 60 87 91 24 ou sophiegrassi.fr

  • delphine

    Reply Reply 12 août 2014

    Bonsoir,
    une amie infirmière m’a parlé de cette méthode. Je suis musicothérapeute et maman de deux enfants. Je suis très intéressée, et souhaiterais me formée à cette méthode. Avez- vous des dates à me proposer.

    MERCI D’AVANCE
    Delphine

Leave A Response

* Denotes Required Field