L’arbre de l’enfance, aux racines de l’être

signet-aeaev04_web

Cette semaine nous avions envie de partager avec vous un de nos récents coups de cœur, il s’agit d’un projet de film mené par Anne Barth : L’arbre de l’enfance, aux racines de l’être.

Anne Barth est franco-québécoise, elle est formatrice, animatrice et consultante en relations humaines depuis 40 ans. Titulaire d’une maitrise en psychologie, elle a enseigné 30 ans à l’Université du Québec à Montréal.

Depuis ces 25 dernières années, elle a réalisé et produit de nombreux films dont le très beau « Quels enfants laisserons-nous à la planète ? » tourné en 2010, à l’école élémentaire du Colibri fondée par Isabelle Peloux aux Amanins, un site agro-écologique de la Drôme créé par Pierre Rabhi et Michel Valentin.

Cette rencontre au cœur de l’éducation de l’enfant lui a donné envie d’aller encore plus loin et de poursuivre l’aventure en accompagnant pendant les 6 dernières années Juliette, rencontrée aux Amanins lorsqu’elle avait 11 ans. Passionnée de chevaux, Juliette mais aussi des adultes, des parents, des pédagogues, des scientifiques (comme Catherine Gueguen) posent leur regard sur ce qui se joue dans ce temps crucial de l’enfance.

juliette_arbre_de_lenfance

On grandit tous en âge et en taille mais comment grandit-on en humanité ?

Comment la bienveillance ou la violence éducative construisent ce que sera l’adulte de demain ?

Qu’est ce qui de notre enfance nous permet de devenir des adultes épanouis ?

Tous témoignent de ce qui les a fait grandir, des souffrances qu’ils ont traversées, de la bienveillance et de l’empathie qui les a finalement accompagnés et transformés.

Ce film se veut un déclencheur de réflexion et de partages sur l’inestimable valeur des relations adultes-enfants.

 

 

Anne Barth nous propose d’ : « arrêter le massacre de l’enfance. La violence d’aujourd’hui vient de ce massacre, on n’a pas été présent comme on devait auprès des jeunes, des enfants … On a cru bien faire, on ne savait pas … mais à présent on sait alors réveillons-nous ! »
affichea4_larbredelenfance02

En 2015, une campagne de levée de fonds a permis de financer la finalisation des tournages mais, à présent que le montage du film se termine, il reste à financer la post-production du film, sa distribution dans les festivals et en salles, l’édition des DVD, etc.

Vous connaissez sans doute la légende du Colibri qui « fait sa part », une petite goutte après l’autre pour éteindre l’incendie qui ravage la forêt ?

Alors si comme Cyril Dion, réalisateur du film Demain, vous pensez que : «  C’est un film qui peut semer de l’espoir, une précieuse graine d’humanité », c’est le moment de faire votre part et de soutenir ce projet en contribuant à faire exister ce film via la campagne de financement en cours : http://larbredelenfance.com/

La page Facebook du projet : https://www.facebook.com/larbredelenfanceauxracinesdeletre

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire via Facebook

4 Comments

  • Myriam Moreau

    Reply Reply 18 novembre 2016

    Wow c’est tellement inspirant de voir de tels projets venir au monde un peu partout. Je reconnais le même élan qui habite les gens de cœurs qui portent la création d’une école alternative dans mon village ici au Québec. Ça donne espoir en demain… Je vais partager cette article avec grand bonheur. Je suis impatiente de voir le film!!

  • Jeanne

    Reply Reply 7 décembre 2016

    Merci de ce que vous faites. Plus on serra nombreux à en prendre conscience, plus l humanité grandira en sagesse, s élèvera. Pour moi, c est cela élever des enfants : s élever d abord soi même pour aider les autres à s élever. Les enfants ont besoin des grandes personnes disponibles, à l écoute de leurs besoins de petits, ouverts, bienveillants, attentifs…pour grandir et avoir confiance dans la vie et les autres. C est pourtant si simple. Revenons au bon sens et observons les nos petits. Ils sont nos guides si précieux. Avec tout plein d espoir et le cœur plein de gratitude, une Maman de deux bouts de choux plein de vie

  • Lucien

    Reply Reply 26 août 2017

    Bonsoir
    Je suis Mr Lucien Banzoussi Moine Bouddhiste
    Au congo Brazzaville Ville de pointe-Noire
    Je suis tres emue devoir dans l’arbre de L’Enfant et j’ai toujours pense’ douvrire des ecole de formation
    afin d’eduque’ le enfants pour un future meilleur ceci
    est notre devoir

Leave A Response

* Denotes Required Field